Quand Justin Caron a eu l’idée d’organiser un festival de métal, son père Patrick, l’a soutenu dans le projet. C’est maintenant ensemble qu’ils continuent l’aventure.

Un an plus tard, âgé maintenant de 13 ans, Justin Caron revient avec la seconde édition du festival de métal qu’il a créé. Le Metalelujah Fest se tiendra cette fois sur la Rive-Sud au Fenil Bleu à Beaumont, les 10 et 11 août. Au total, 13 groupes sont à l’affiche lors des deux soirées.

Lors de la première édition organisée en août dernier à la salle Multi du complexe de la Méduse à Québec, le public un peu timide n’avait pas découragé l’amateur de musique, qui s’est lancé une nouvelle fois dans l’aventure grâce à l’expérience acquise et les contacts déjà noués. Il espère voir son festival grossir d’année en année et devenir de plus en plus connu.

Cette année, le jeune organisateur a privilégié un lieu plus abordable et sur la Rive-Sud, pour mettre le paquet sur la programmation et inviter des  groupes plus connus.

Au départ, c’était parce qu’il ne pouvait pas aller voir les spectacles de ses groupes favoris en raison de son âge, que Justin a organisé le premier Metalelujah Fest dans une salle où même les moins de 18 ans pouvaient entrer. Puisque l’événement déménage dans un bar, il n’aura plus l’âge requis pour profiter des concerts, mais compte bien rencontrer et prendre une photo avec chacun des groupes.

Un programme comme il aime

Qu’à cela ne tienne, Justin ne cache pas son plaisir à construire la programmation et contacter les différents groupes pour les inviter.

«Ce sont des groupes que je connais et que je trouve bons. Je les contacte, explique-t-il, tout simplement. Je dis que ça va être cool et que c’est notre deuxième festival. Ils disent pas mal toujours oui. L’année passée, ils pensaient que c’était une blague. Maintenant, ils savent qui je suis.» Et ce qu’il aime par dessus tout, c’est de «les voir performer et savoir que c’est moi qui les ai invités». Cette année, Justin se réjouit de la présence d’un de ses groupes préférés, Vital Remains, qui viendra de Virginie aux États-Unis. 

Un blitz musical 
«On fait ça pour le trip de la musique. Ils aiment faire des spectacles et on leur offre une bonne occasion de faire un festival», ajoute son père Patrick, qui l’accompagne dans ce projet. «Ça commence vers 19-20h jusqu’à minuit. Les premiers groupes jouent une trentaine de minutes, les autres autour d’une heure. C’est comme un blitz. Les gars de band, ils débarquent leurs affaires, les autres embarquent, tout va bien. C’est parfait!»

C’est de son père que le jeune Lévisien tient son goût prononcé pour le métal. Initié au son de Metallica, il a suivi son propre chemin en écoutant de la musique sur Internet. De lien en lien, et de groupe en groupe, Justin a fait de nouvelles découvertes grâce à Facebook et YouTube. À deux, ils organisent tout de A à Z, avec l’aide de leur famille et de proches.

Affiches, chandails, instruments et location des lumières, rien n’est laissé au hasard par les organisateurs qui ont appris comment s’y prendre, avec beaucoup d’audace, un peu de débrouillardise, et surtout en le faisant. Grâce à tous les efforts, le festival a déjà gagné en visibilité sur les réseaux sociaux. «Ça va être une belle fin de semaine!», prévoient-ils. 

Information et programmation sur la page Facebbok Metalelujah Festival.

 

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

Une nouvelle clinique spécialisée à Lévis

La Clinique Parcours Santé a récemment ouvert ses portes à Lévis, rue Saint-Georges. Les psychologues, Joanie Mercier et Marie-Hélène Savard, accompagnent leurs patients dans l’objectif d’améliorer leur santé. Leurs interventions peuvent porter sur l’adoption de saines habitudes de vie ou apporter du soutien face à un problème de santé.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Sa passion de la danse racontée dans un film

La danse occupe presque tout leur temps. La réalisatrice Christine Chevarie-Lessard invite les spectateurs à passer 76 minutes avec des jeunes inscrits au programme professionnel de l’École supérieure de ballet du Québec. L’un d’eux, François, a grandi à Lévis avant de rejoindre la Métropole pour vivre son rêve.

Une 10e édition pour le Marché de Noël de Lévis

Le Marché de Noël fêtera ses 10 ans d’existence au début du mois alors que l’édition 2018 de l’événement se déroulera les 7, 8 et 9 décembre sur l’avenue Bégin revampée. Les détails entourant cette édition bien spéciale ont été dévoilés lors d’un point de presse le 29 novembre.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».

Une piste hors route pour Lévis Chrysler

Depuis le début du mois de novembre, Lévis Chrysler offre un sentier d’essai hors route à ses clients pour tester leur véhicule utilitaire sport (VUS) dans des conditions optimales. Actuellement fermée en raison des conditions hivernales, la piste est située directement sur le terrain du concessionnaire, à flanc de montagne. Jean Gosselin, directeur général chez Lévis Chrysler, souhaite offrir une...