Le groupe d’artiste ont présenté une exposition éphémère d’une soirée à Regart et mis certaines créations en vente.

Un groupe de six artistes venus de partout dans le monde a passé deux semaines en résidence de création à Regart. Avant de repartir, chacun a placé une photographie grand format exposée à même une fenêtre de la rue Saint-Laurent à quelques pas du centre d’artistes en art actuel.

Ils ne se retrouvent qu’une à deux fois par année, tous ensemble dans un même lieu, pour créer sans retenu. Depuis leur arrivée à Lévis le 20 octobre, les membres du groupe d’artistes fondé en Pologne Czułość se sont installés dans l’espace d’exposition du centre Regart, où ils ont travaillé jusqu’aux petites heures du matin. Un processus intense de création comme une très longue fête qui a fait de chaque matin une nouvelle surprise. 

La grande salle est devenue un salon, un atelier, une exposition, un lieu de vie. On y trouve des canapés, un photocopieur, des œuvres sont suspendues, des matériaux et des outils jonchent les tables. Ils se sont appropriés les lieux, accessibles en permanence, bien au-delà du temps consacré à produire des œuvres, jusqu’à y dormir, manger, parler, échanger, se réunir, vivre. Ensemble. Deux semaines d’effervescence pendant lesquelles ils ont été libres de créer comme bon leur semblait. 

Exploration et intuition

Au cours du processus créatif, le groupe a fait confiance à l’intuition et à la complémentarité de ses membres. Les œuvres sont nées de leurs explorations et de leurs interactions avec les lieux et le quartier du Vieux-Lévis. Ils ont même trouvé une mine d’or dans les magasins de la Société Saint-Vincent-de-Paul, où ils ont déniché du matériel pour créer, retrouvant ainsi leur intérêt pour le kitch et la culture populaire, raconte l’équipe de Regart qui a accompagné les artistes pendant leur séjour. 

Seul résultat attendu, la production d’œuvres photographiques qui sont maintenant exposées dans des fenêtres du secteur de la Traverse. Loin de s’arrêter là, les artistes prolifiques ont profité du vernissage du 2 novembre pour présenter une exposition et mettre en vente certaines de leurs créations. Cette nouvelle résidence du groupe pourrait aussi donner matière à la publication d’un livre, comme déjà fait auparavant. 

Visible depuis la rue, l’exposition Sensibilité réunit Nampei Akaki, Stanisław Legus, Bao Ting, Vova Vorotniov, Johann M. Winkelmann et Janek Zamoyski, artistes au Japon, en Pologne, en Chine, en Ukraine et en Allemagne. Ils ont en commun une approche à la fois irrévérencieuse et multidisciplinaire, ancrée dans une réflexion sur le médium photographique. Leur travail est inspiré de leurs rencontres avec les lieux et la communauté. 

Le groupe à géométrie variable se nomme Czułość, qui signifie «sensibilité de la pellicule photo à la lumière» en polonais. Né à Varsovie, ce mouvement international en photographie contemporaine rassemble des artistes qui explorent le médium de la photographie en se limitant consciemment à ses caractéristiques et significations. Czułość est également un espace de galerie et une institution culturelle avec une structure d’organisme à but non lucratif. 

Sensibilité est visible dans le secteur de la Traverse à Lévis, jusqu’au 3 février.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».

Grève à la SAQ : la majorité des magasins fermés ce week-end

Les 5 500 salariés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec sont en grève depuis ce matin, et ce, jusqu'à l'ouverture des succursales, lundi matin.