Face aux Dragons offre un encadrement formatif aux jeunes de la région intéressés par l’entrepreneuriat.

Le concours entrepreneurial Face aux Dragons Lévis est de retour cette année pour une septième édition. Misant encore une fois sur la recette qui a fait de l’événement un succès, ses organisateurs ont toutefois bonifié le volet expérientiel, un aspect du concours plutôt méconnu du grand public.

«Les gens pensent qu’ils ne vont passer que devant les dragons pour avoir une bourse, comme c’est le cas dans la série télévisée qui inspire le concours, Dans l’œil du dragon. Toutefois, avant leur passage devant le jury, les jeunes entrepreneurs sont formés et ont accès à du coaching pour qu’ils soient plus solides devant les jurés. En plus, ils peuvent vivre des expériences connexes, comme écrire un article sur leur entreprise pour le Journal de Lévis», a d’emblée partagé Véronique Talbot, agente de projets chez Trajectoire-emploi, l’organisme derrière Face aux Dragons Lévis.

Comme nouveautés cette année à ce chapitre, le concours entrepreneurial a conclu un partenariat avec la Banque de développement du Canada (BDC). En collaboration avec un autre partenaire de Face aux Dragons Lévis, Entrepreneuriat-UQAR, l’institution présentera un 5 à 7 sous le thème L’argent et le démarrage d’entreprise, le 21 février au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Également, Futurpreneur Canada fait son arrivée parmi les partenaires du concours. Cette organisation pancanadienne a pour mission d’offrir du financement, du mentorat et des outils de soutien aux jeunes et nouveaux propriétaires d’entreprises de 18 à 39 ans. Dans le cadre du pacte avec Face aux Dragons, un membre de l’équipe de Futurpreneur Canada agira à titre de dragon de l’événement.

D’ailleurs, les organisateurs du concours pourront compter une nouvelle fois sur plusieurs personnes de la région concernées par l’entrepreneuriat, 14 au total, qui agiront à titre de dragons. Dans le cadre de Face aux Dragons Lévis, ces femmes et ces hommes agiront comme mentors pour les participants et comme membres des jurys qui évalueront les dossiers des entreprises. Notons qu’un dragon ne pourra juger la candidature d’une équipe qu’il conseillera à titre de mentor.

Aussi, comme lors des dernières années, les participants pourront suivre plusieurs formations avant leur passage devant les dragons, touchant notamment le modèle d’affaires et le pitch de vente.

Des bourses et de la visibilité

Si des ajouts ont été faits à la formule, la septième édition de Face aux Dragons Lévis mise également sur plusieurs éléments de la recette gagnante des dernières années. Les participants courent la chance de remporter des bourses pour leur projet. En 2018-2019, ce sont plus de 15 000 $ qui seront remis aux entrepreneurs qui se démarqueront.

Pour ce faire, les projets devront séduire les dragons lors du passage devant les jurys, à la mi-mars. Les projets gagnants seront annoncés lors d’un gala tenu le 4 avril, au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald. Enfin, lors de ce mois, les participants pourront vendre leurs produits aux Galeries Chagnon lors d’une foire commerciale.

Notons finalement que la période d’inscription est en cours, et ce, jusqu’au 2 décembre. Les personnes de 35 ans et moins désirant tenter leur chance peuvent s’inscrire dans les catégories Entrepreneuriat étudiant au secondaire ou Entrepreneuriat étudiant postsecondaire, création d’entreprise ou développement d’une entreprise existante au www.faceauxdragons.com/levis/.

Les plus lus

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Une deuxième classique à l’honneur de Bob Bissonnette

La deuxième édition du tournoi de hockey de la Classique Bob Bissonnette se déroulera au Complexe 2 glaces Honco à Saint-Romuald, du 27 mai jusqu’au 2 juin prochains. Cette année, plus de 800 hockeyeurs professionnels et amateurs s’affronteront au cours de cette semaine de festivités.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Les entrepreneurs d’ici récompensés aux Pléiades

La 18e édition du concours Les Pléiades – Prix d’excellence a rassemblé près de 760 acteurs de divers milieux socio-économiques de la grande région de la Chaudière-Appalaches, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 23 mai dernier. L’événement avait pour but de souligner les succès entrepreneuriaux des entreprises de la région.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.