Marc Langlois partagera son expérience avec les gens de la région. CRÉDIT : COURTOISIE

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

L’organisme lévisien proposera des activités exclusives lors de la semaine thématique. D’abord, la Société de généalogie de Lévis accueillera des membres de la Société de généalogie du Nord-Ouest, basée à Edmonton en Alberta.

Pendant leur séjour dans la région, ils présenteront notamment la conférence Migration vers l’Ouest canadien le 20 novembre, de 19h à 21h, au Centre Raymond-Blais. Les conférenciers dresseront le portrait des familles de Lévis, de Bellechasse et de la Nouvelle-Beauce qui ont choisi de s’établir dans cette région du pays.

«C’est la Société de généalogie du Nord-Ouest qui a initié cet échange. Beaucoup des descendants d’origine francophone de cette région du pays sont originaires de la région. […] Il y a deux importantes vagues de colonisation de francophones après l’époque de la Nouvelle-France, en Abitibi et dans l’Ouest. Beaucoup de gens de la région ont quitté vers l’Ouest afin d’avoir une terre. Ils ont créé beaucoup de communautés francophones», ont partagé Danielle Aubert, la coordonnatrice des activités de la Société de généalogie de Lévis, et Marc Langlois, membre de l’organisme.

Des portes ouvertes à saveur autochtone

Comme lors des précédentes éditions de la Semaine nationale de la généalogie, la société lévisienne ouvrira également au public les portes de son local du Centre Raymond-Blais de 13h à 16h, les 20, 21 et 22 novembre, ainsi que de 19h à 21h, les 21 et 22 novembre.

En plus d’avoir accès gratuitement aux banques de données et aux conseils de bénévoles de la Société de généalogie de Lévis, les participants aux portes ouvertes pourront aussi rencontrer Marc Langlois, qui est d’abord un anthropologue expert en recherches généalogiques autochtones. Ce dernier aidera les personnes qui le désirent à en savoir plus sur les façons de repérer la présence d’ancêtres autochtones.

Si ce ne sont pas tous les gens de la région qui ont un ancêtre autochtone direct et que les recherches sont plus complexes vu l’importance de la tradition orale chez les Amérindiens et les Métis, ce type de recherche généalogique est plus que pertinent à Lévis en raison de l’importante place qu’ils occupent dans l’histoire de la région.

«Lorsque la colonie était plus isolée, par exemple la Beauce à une certaine époque, il y a eu des rapprochements avec les Autochtones, des mariages et des baptêmes. À Lauzon, l’Anse aux Sauvages était un important lieu de rencontre pour les Amérindiens de l’est du Canada. Dans les actes de mariage, de baptême et de sépulture de la paroisse Saint-Joseph-de-la-Pointe-de-Lévy, de 1700 à 1850, on retrouve des traces de toutes les Premières Nations», a expliqué M. Langlois.

Les personnes intéressées à en savoir plus sur les événements lévisiens de la Semaine nationale de la généalogie peuvent consulter le www.genealogie.org/club/sglevis/ ou joindre Danielle Aubert au 418 837-9674.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».

Grève à la SAQ : la majorité des magasins fermés ce week-end

Les 5 500 salariés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec sont en grève depuis ce matin, et ce, jusqu'à l'ouverture des succursales, lundi matin.