Le Bunker de la science offre une expérience hors du commun pour les individus de tous les âges. CRÉDIT : JOËL LEBLANC

Situé à Lévis, tout près de la traverse Québec-Lévis, le Bunker de la science a pignon sur rue depuis juillet 2017. Le Bunker est une initiative des entrepreneurs Joël Leblanc et David Bertrand qui ont comme mission de rehausser la culture scientifique auprès des Québécois. Cette entreprise offre des immersions scientifiques pour les plus petits jusqu’aux plus grands.

Soudainement, on se retrouve dans un univers post-apocalyptique. La Terre a été dévastée par une Troisième Guerre mondiale expéditive et quasi inexplicable. Il ne reste que quelques humains sur la planète et les ressources sont de plus en plus limitées. On découvre le Bunker dans lequel des laboratoires de chimie et de physique clandestins se trouvent.

Et on doit s’assurer de développer des solutions pour survivre dans cet environnement hostile et désert avec les connaissances scientifiques que l’on possède. C’est cette expérience qui nous attend entre les murs du Bunker.

Joël Leblanc, cofondateur du Bunker, souhaitait aborder la science d’un œil différent.

«J’ai pour mon dire que l’enseignement des sciences se fait à l’école. Donc, ce n’est pas vraiment ce qu’on propose. C’est avant tout une aventure. Il y a suffisamment d’endroits où la science est plate, nous on a décidé de jouer la carte de la rendre trippante», a expliqué M. Leblanc.

Située sur la rue Saint-Laurent à Lévis, l’entreprise offre des services adaptés à toute sa clientèle, c’est-à-dire des scénarios pour les écoles primaires, d’autres pour les élèves du secondaire et la famille, des fêtes d’enfants, des soirées animées et même de la consolidation d’équipe.

Un concept unique

Ce concept difficilement comparable comprend deux scénarios permanents : le laboratoire de chimie et le laboratoire de physique. Les participants peuvent aussi prendre part à certaines missions spéciales offertes de façon temporaire. Si plusieurs ont tenté d’expliquer l’expérience qu’ils ont vécue là-bas, peu sont capables de comparer le concept.

«Les gens souvent tentent de nous comparer à des jeux d’évasions, on a quelques ressemblances, mais notre produit est assez unique, a affirmé le cofondateur. Le Cosmodôme à Laval est peut-être ce qui nous ressemble le plus, mais adapté à l’exploration spatiale.»

Selon l’entrepreneur, le besoin était présent et il n’était pas que «pour la région, c’était un besoin décelé dans la société». L’équipe avait des vues un peu plus petites au début du projet, mais la demande a explosé.

«D’abord, on voulait que ce soit destiné à des groupes scolaires du secondaire, mais on s’est rapidement rendu compte qu’il y avait une demande. Donc, on s’est adapté pour inviter le plus de gens possible à venir vivre l’expérience», a rappelé M. Leblanc.

À la quête d’un centre de la science

L’entreprise a des visées expansionnistes, elle souhaite établir un nouveau Bunker dans la région de Montréal dès l’année prochaine. De plus, l’équipe du Bunker voit l’entreprise continuer de croître à Lévis.

«On aimerait bien développer un bunker de la biologie ou de la biochimie d’ici l’année prochaine, on a l’espace pour le faire. Graduellement, on est en train de faire naître un centre de la science, c’est un peu ça notre rêve» a conclu l’entrepreneur.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».

Grève à la SAQ : la majorité des magasins fermés ce week-end

Les 5 500 salariés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec sont en grève depuis ce matin, et ce, jusqu'à l'ouverture des succursales, lundi matin.