Avoir le droit d’être différent et d’être respecté. Des élèves de l’école Pointe-Lévy ont dénoncé l’exclusion par des statues vivantes.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance du 20 novembre, professionnels et organismes au plus près des jeunes ont organisé des activités. Une marche pour les droits était organisée le jour même par le Centre de pédiatrie sociale de Lévis et l’École Notre-Dame avec la participation de l’École Pointe-Lévy, puis le Regroupement des acteurs de la petite enfance de Lévis a invité 800 familles au cinéma le 24 novembre.

À l’heure de la récréation, les élèves se sont retrouvés dans la cour de l’école. Avant la marche, ils ont profité d’un goûter offert par le Centre de pédiatrie sociale. Au micro, Marie-Hélène Hébert, travailleuse sociale, a pris la parole pour inviter les enfants à suivre leurs rêves, à être créatifs et à faire valoir leurs droits pour se réaliser. Derrière la banderole Droits des enfants, le cortège de plus de deux cents enfants a joyeusement parcouru les rues.

«On leur explique avec leurs mots à eux. Comment ils nomment leurs droits? Quels sont leurs besoins? On part des besoins de base, comme l’alimentation et la sécurité, et on en parle. Un enfant a besoin de manger et son droit est d’avoir accès à de la nourriture», a partagé Patricia Boutet, stagiaire en psychoéducation au Centre de pédiatrie sociale en charge des communications avec les écoles qui participaient à l’activité. L’objectif est de rassembler les jeunes afin de leur donner une voix et des clés pour comprendre ce qui peut être amélioré.

Pendant la marche, des élèves de l’École Pointe-Lévy ont présenté des petites scènes illustrant les droits des enfants. Sous la direction de Marc Lepage, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire, Mégane Billodeau, Naomie St-Pierre, Shany Fortier, Angie Thibault et Élisabeth Houde, des Corsaides, ont illustré le droit à la santé, à l’éducation ou encore à la protection par des statues vivantes.

«Le premier sketch est sur la discrimination. On montre un groupe de personnes qui parlent ensemble et vont rejeter quelqu’un», a expliqué Mégane. «On s’est rencontrés sur nos midis, on a pris du temps pour développer nos idées et créer un concept intéressant pour les jeunes», a complété une élève. 

Une sortie au cinéma

C’est aux Cinémas Lido et des Chutes que se sont réunies près de 800 familles à l’invitation du Regroupement des acteurs de la petite enfance de Lévis (RAPEL), en collaboration avec la Ville, pour la version locale de l’événement mondial, la Journée nationale des droits des enfants de Lévis. Sur place, une dizaine d’organismes étaient présents pour rappeler la diversité des services offerts aux familles à Lévis.

Les enfants étaient invités à faire un dessin sur l’importance de leurs droits et à le déposer, accompagnés de leurs parents, dans la bibliothèque de leur quartier. Les familles participantes ont reçu des billets pour une séance de cinéma. Les œuvres des jeunes ont été exposées du 18 au 25 novembre dans toutes les bibliothèques de Lévis. 

Rappelons que cette journée dédiée au respect des droits des enfants a été décrétée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) afin de commémorer l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant. Ce traité international vise à officialiser les droits spécifiques des enfants, soit d’être à l’abri des dangers, d’être scolarisés et de réaliser leur plein potentiel.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».

Grève à la SAQ : la majorité des magasins fermés ce week-end

Les 5 500 salariés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec sont en grève depuis ce matin, et ce, jusqu'à l'ouverture des succursales, lundi matin.