Avoir le droit d’être différent et d’être respecté. Des élèves de l’école Pointe-Lévy ont dénoncé l’exclusion par des statues vivantes.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance du 20 novembre, professionnels et organismes au plus près des jeunes ont organisé des activités. Une marche pour les droits était organisée le jour même par le Centre de pédiatrie sociale de Lévis et l’École Notre-Dame avec la participation de l’École Pointe-Lévy, puis le Regroupement des acteurs de la petite enfance de Lévis a invité 800 familles au cinéma le 24 novembre.

À l’heure de la récréation, les élèves se sont retrouvés dans la cour de l’école. Avant la marche, ils ont profité d’un goûter offert par le Centre de pédiatrie sociale. Au micro, Marie-Hélène Hébert, travailleuse sociale, a pris la parole pour inviter les enfants à suivre leurs rêves, à être créatifs et à faire valoir leurs droits pour se réaliser. Derrière la banderole Droits des enfants, le cortège de plus de deux cents enfants a joyeusement parcouru les rues.

«On leur explique avec leurs mots à eux. Comment ils nomment leurs droits? Quels sont leurs besoins? On part des besoins de base, comme l’alimentation et la sécurité, et on en parle. Un enfant a besoin de manger et son droit est d’avoir accès à de la nourriture», a partagé Patricia Boutet, stagiaire en psychoéducation au Centre de pédiatrie sociale en charge des communications avec les écoles qui participaient à l’activité. L’objectif est de rassembler les jeunes afin de leur donner une voix et des clés pour comprendre ce qui peut être amélioré.

Pendant la marche, des élèves de l’École Pointe-Lévy ont présenté des petites scènes illustrant les droits des enfants. Sous la direction de Marc Lepage, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire, Mégane Billodeau, Naomie St-Pierre, Shany Fortier, Angie Thibault et Élisabeth Houde, des Corsaides, ont illustré le droit à la santé, à l’éducation ou encore à la protection par des statues vivantes.

«Le premier sketch est sur la discrimination. On montre un groupe de personnes qui parlent ensemble et vont rejeter quelqu’un», a expliqué Mégane. «On s’est rencontrés sur nos midis, on a pris du temps pour développer nos idées et créer un concept intéressant pour les jeunes», a complété une élève. 

Une sortie au cinéma

C’est aux Cinémas Lido et des Chutes que se sont réunies près de 800 familles à l’invitation du Regroupement des acteurs de la petite enfance de Lévis (RAPEL), en collaboration avec la Ville, pour la version locale de l’événement mondial, la Journée nationale des droits des enfants de Lévis. Sur place, une dizaine d’organismes étaient présents pour rappeler la diversité des services offerts aux familles à Lévis.

Les enfants étaient invités à faire un dessin sur l’importance de leurs droits et à le déposer, accompagnés de leurs parents, dans la bibliothèque de leur quartier. Les familles participantes ont reçu des billets pour une séance de cinéma. Les œuvres des jeunes ont été exposées du 18 au 25 novembre dans toutes les bibliothèques de Lévis. 

Rappelons que cette journée dédiée au respect des droits des enfants a été décrétée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) afin de commémorer l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant. Ce traité international vise à officialiser les droits spécifiques des enfants, soit d’être à l’abri des dangers, d’être scolarisés et de réaliser leur plein potentiel.

Les plus lus

Pénurie de main-d'oeuvre dans l'industrie du camionnage : un modèle original de rémunération pour retenir et attirer

Depuis le 3 février, les camionneurs du Groupe Transrapide sont rémunérés selon un modèle original en Chaudière-Appalaches, le taux horaire unique pour toutes les heures de travail (service et conduite). Par cette façon de faire, l’entreprise lévisienne spécialisée en transport routier interfrontalier veut notamment améliorer sa rétention du personnel et son attractivité dans le contexte de pénuri...

Effondrement d'une partie de la toiture au Metro Plus de Saint-Étienne

Selon notre partenaire SPIL.ca, une partie de la toiture de l'épicerie Metro Plus de Saint-Étienne-de-Lauzon s'est effondrée vers 16h15 vendredi dernier.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Nouvelle tempête en vue sur le Grand Lévis

L'hiver n'a toujours pas dit son dernier mot. Une tempête frappera de nouveau le Québec demain et mercredi. Et les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon seront touchés.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Mario Chenart s'éteint

Originaire de Lauzon, l'auteur-compositeur-interprète Mario Chenart est décédé à l'âge de 57 ans, le 16 février à Saint-Eustache, d'un cancer, selon Radio-Canada et la Société d'histoire de Lévis.

Conseil en bref : de nouveaux jeux d'eau à Lévis

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Le Tournoi international pee-wee BSR est lancé

Depuis le 14 février dernier, le Tournoi international pee-wee BSR s’est mis en branle sur les glaces de l’Aréna BSR de Saint-Rédempteur et de l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard de Charny. Les équipes de division A1 et B1 disputaient leur finale respective le 17 février.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.