CRÉDIT : COURTOISIE

Conférencière, formatrice et thérapeute, la Lévisienne Chantale Belzile a lancé, le 4 novembre dernier à la bibliothèque Lauréat-Vallière, son deuxième livre. Avec Maman j’arrive, j’ai besoin d’amour…, la résidente de Saint-Nicolas livre une nouvelle fois un vibrant plaidoyer sur l’importance de l’amour, cette fois dans les relations parent-enfant.

Maman j’arrive, j’ai besoin d’amour… se veut la suite logique du premier ouvrage de croissance personnelle créé par Chantale Belzile, Libérez la déesse en vous!. Dans ce livre, l’auteure lévisienne traitait «des démons de nos ancêtres» qui habitent les femmes et de la manière de s’en libérer pour laisser place à la puissance du «potentiel féminin».

«Dans mon premier livre, j’expliquais d’où partait nos déséquilibres émotionnels, nos souffrances ainsi que les peurs qu’on portait et que souvent on ne se reconnaît pas là-dedans parce que c’est des peurs qui sont transmises de génération en génération au niveau émotionnel. Dans le deuxième livre, c’est comme si j’apporte un peu les solutions», explique Mme Belzile.

Pour ce faire, l’œuvre, produite grâce à une démarche d’écriture automatique, invite toute personne impliquée auprès des enfants à s’ouvrir au monde de «l’amour de l’âme», dans le but d’embellir et d’alléger les relations avec les enfants.

«Je veux faire en sorte que les blessures émotionnelles s’arrêtent. Ça part beaucoup de la conception. Je veux informer les parents sur comment développer l’amour de soi à l’intérieur de soi pour accueillir l’enfant dans sa vibration la plus pure en partant. C’est dans le but de ne pas transmettre à l’enfant nos peurs, nos déséquilibres émotionnels. […] Ça passe tout par l’amour. Arrêtons d’aimer de façon polluée et retournons à l’essence vraie de l’amour», précise celle qui a également pu se baser sur ses expériences avec ses trois enfants.

Toujours l’amour

 Désirant enseigner le vrai amour et transformer le négatif en positif, Chantale Belzile prévoit créer une nouvelle œuvre qui traitera de ses objectifs à titre de thérapeute. 

«L’amour, c’est l’énergie qui solutionne tout. Je veux amener les gens à voir qu’à travers les expériences négatives, il y a toujours une récompense au niveau de la force d’amour qui est là pour passer à travers les choses. L’être humain a été programmé à voir le négatif lorsqu’il se passe quelque chose. Moi, lors d’une expérience, je vois plutôt que cet événement veut faire jaillir une force ou un potentiel», conclut l’auteure lévisienne.


Les plus lus

Pénurie de main-d'oeuvre dans l'industrie du camionnage : un modèle original de rémunération pour retenir et attirer

Depuis le 3 février, les camionneurs du Groupe Transrapide sont rémunérés selon un modèle original en Chaudière-Appalaches, le taux horaire unique pour toutes les heures de travail (service et conduite). Par cette façon de faire, l’entreprise lévisienne spécialisée en transport routier interfrontalier veut notamment améliorer sa rétention du personnel et son attractivité dans le contexte de pénuri...

Effondrement d'une partie de la toiture au Metro Plus de Saint-Étienne

Selon notre partenaire SPIL.ca, une partie de la toiture de l'épicerie Metro Plus de Saint-Étienne-de-Lauzon s'est effondrée vers 16h15 vendredi dernier.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Nouvelle tempête en vue sur le Grand Lévis

L'hiver n'a toujours pas dit son dernier mot. Une tempête frappera de nouveau le Québec demain et mercredi. Et les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon seront touchés.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Tempête : plusieurs routes fermées

Par le biais d’un communiqué, la Ville de Lévis a annoncé la fermeture de plusieurs rues et artères de la région en raison de la tempête qui sévit actuellement, le 20 janvier.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Conseil en bref : de nouveaux jeux d'eau à Lévis

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Le Tournoi international pee-wee BSR est lancé

Depuis le 14 février dernier, le Tournoi international pee-wee BSR s’est mis en branle sur les glaces de l’Aréna BSR de Saint-Rédempteur et de l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard de Charny. Les équipes de division A1 et B1 disputaient leur finale respective le 17 février.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.