L’Espace Marie-Victorin de Saint-Nicolas est l’une des nouvelles coopératives d’habitation qui permettent de répondre aux besoins lévisiens en logements sociaux. CRÉDIT : COURTOISIE

En pleine période de renouvellement des baux et de recherche d’un logement, Concertation Logement Lévis proposera, pour la première fois de son existence, des séances d’information en février. L’initiative de l’instance regroupant une vingtaine d’organismes communautaires permettra de répondre aux questions des citoyens relatives à l’accès à un logement social et abordable à Lévis.

Par cette initiative, Concertation Logement Lévis veut d’abord prendre le temps de démystifier plusieurs idées reçues en ce qui a trait au logement social, notamment en expliquant les différences entre une coopérative d’habitation, un organisme à but non lucratif d’habitation ou un HLM.

«Beaucoup de gens pensent que ce n’est pas pour eux. Il y a encore beaucoup de préjugés sur le logement social. Plusieurs pensent qu’il faut être sur l’aide sociale pour y avoir accès. Évidemment, il y a certaines formes d’aide pour les personnes à très faible revenu en ce qui a trait au logement social, mais une bonne proportion des gens qui sont dans les projets de logements sociaux travaillent et ont un petit ou un moyen salaire. Il y a aussi plusieurs projets pour répondre aux besoins des aînés», a expliqué Alain Marcoux, directeur général du GRT Nouvel Habitat, organisme membre de Concertation Logement Lévis.

Ensuite, le regroupement veut une nouvelle fois faire découvrir au public sa plateforme Web Logis Lévis (www.logislevis.com). Lancé en 2017, cet outil unique au Québec permet aux personnes qui aimeraient s’établir dans un logement social ou communautaire de consulter à un seul endroit l’offre lévisienne.

«Dans la première année d’existence de Logis Lévis, ce sont 1 400 personnes qui y sont allées. Mais la nouvelle du lancement est passée sous le radar de plusieurs. Avec les séances d’information, nous voulons remettre Logis Lévis sur la map. […] Nous savons que nous n’avons pas atteint tous les Lévisiens qui pourraient profiter d’un logement social et nous voulons aller les rejoindre», a souligné M. Marcoux.

Pour cette dernière raison, Concertation Logement Lévis entend faire des séances d’information un événement récurrent. Selon un état de situation publié en juin 2016 par le regroupement, 27 % des ménages locataires de Lévis consacrent plus de 30 % de leur revenu total aux coûts d’habitation, soit environ 4 500 ménages locataires. Selon les spécialistes financiers, un ménage devrait consacrer au maximum 25 % de son revenu à son logement.

Concertation Logement Lévis présentera une séance d’information par arrondissement lévisien. Ces dernières auront lieu au Centre communautaire de Saint-Nicolas (mardi 19 février de 19h à 21h), au Centre Raymond-Blais de Lévis (samedi 23 février de 9h30 à 11h30) et à l’Édifice des Bâtisseurs de Breakeyville (lundi 25 février de 13h30 à 15h30).

Les plus lus

Pénurie de main-d'oeuvre dans l'industrie du camionnage : un modèle original de rémunération pour retenir et attirer

Depuis le 3 février, les camionneurs du Groupe Transrapide sont rémunérés selon un modèle original en Chaudière-Appalaches, le taux horaire unique pour toutes les heures de travail (service et conduite). Par cette façon de faire, l’entreprise lévisienne spécialisée en transport routier interfrontalier veut notamment améliorer sa rétention du personnel et son attractivité dans le contexte de pénuri...

Effondrement d'une partie de la toiture au Metro Plus de Saint-Étienne

Selon notre partenaire SPIL.ca, une partie de la toiture de l'épicerie Metro Plus de Saint-Étienne-de-Lauzon s'est effondrée vers 16h15 vendredi dernier.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Nouvelle tempête en vue sur le Grand Lévis

L'hiver n'a toujours pas dit son dernier mot. Une tempête frappera de nouveau le Québec demain et mercredi. Et les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon seront touchés.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Tempête : plusieurs routes fermées

Par le biais d’un communiqué, la Ville de Lévis a annoncé la fermeture de plusieurs rues et artères de la région en raison de la tempête qui sévit actuellement, le 20 janvier.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Conseil en bref : de nouveaux jeux d'eau à Lévis

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Le Tournoi international pee-wee BSR est lancé

Depuis le 14 février dernier, le Tournoi international pee-wee BSR s’est mis en branle sur les glaces de l’Aréna BSR de Saint-Rédempteur et de l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard de Charny. Les équipes de division A1 et B1 disputaient leur finale respective le 17 février.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.