Cette carte présente les différents changements imaginés par la STLévis pour son offre de service dans les quartiers Charny, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. CRÉDIT : STLÉVIS

La Société de transport de Lévis (STLévis) projette de modifier plusieurs parcours dans trois quartiers de l’arrondissement Chutes-de-la-Chaudière-Est, soit à Charny, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. Les changements désirés par l’organisme paramunicipal permettraient de bonifier, dès cet été, son offre de service.

«On ne veut pas changer ce qui marche. Les parcours Express fonctionnent notamment bien. Avec les changements que nous désirons, nous voulons permettre des meilleures correspondances, des parcours locaux bidirectionnels plus directs, augmenter la fréquence et faciliter les déplacements dans le quartier», a d’emblée expliqué Mario Fortier, président de la STLévis, lors d’une entrevue le 20 février.

C’est à la suite de nombreuses analyses de données (notamment obtenues par son outil d’aide à l’exploitation), de la prise en compte de différents commentaires reçus de ses usagers et de discussions avec les élus des quartiers concernés que l’organisme paramunicipal a dessiné la réforme qu’elle caresse pour les parcours du centre de Lévis. 

Rappelons que contrairement à l’ouest et l’est de la ville, les parcours de ce secteur n’ont pas été modifiés au cours des dernières années.

Trois modifications pour bonifier

Les changements proposés s’articuleraient en trois axes. D’abord, la STLévis créerait deux nouveaux parcours locaux bidirectionnels par quartier, les parcours 35 et 36 à Charny, les parcours 37 et 38 à Saint-Jean-Chrysostome et les parcours 32 et 34 à Saint-Romuald. Actuellement, ce sont les parcours locaux 35R (Charny) et 27R (Saint-Jean-Chrysostome/Saint-Romuald) qui desservent ces quartiers de manière unidirectionnelle.

Avec les nouveaux parcours, la STLévis estime qu’elle mettrait fin aux «runs de lait» dans les quartiers pour permettre à ses usagers de se rendre plus rapidement à la destination qu’ils ont choisie. De plus, les utilisateurs des nouveaux parcours locaux de Saint-Romuald auraient désormais accès à la tête des ponts, ce qui n’est présentement pas le cas.

Ensuite, l’organisme paramunicipal simplifierait les parcours Express dans ces quartiers puisqu’ils suivraient, en majorité, les mêmes tracés que les nouveaux parcours locaux. En plus d’éviter à ses usagers de se casser la tête pour trouver un arrêt pour accéder à ce service, les parcours Express deviendraient une alternative plus efficace aux parcours locaux, si le client en a besoin.

Enfin, tout en ajustant les correspondances avec le Lévisien 2 (L2) pour diminuer les temps d’attente, la STLévis bonifierait la fréquence sur la ligne L2 les soirs et les fins de semaine. Entre les Galeries Chagnon et Québec, les usagers pourraient avoir accès à un autobus sur le parcours L2 aux 15 minutes pendant ces périodes.

Au total, les changements représenteraient 12 650 heures supplémentaires en service et le projet coûterait 820 000 $ récurrents chaque année à l’organisme paramunicipal selon Jean-François Carrier, directeur général de la STLévis. Notons toutefois que les modifications seraient tributaires d’une résolution du conflit entre Lévis et le gouvernement du Québec concernant la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations.

À l’écoute des usagers

 Également, la bonification du service dans le centre de Lévis demeure pour l’instant à l’état de projet puisque la STLévis veut aussi tâter le pouls de ses usagers avant que son conseil d’administration adopte ou pas les modifications. L’organisme paramunicipal tiendra une consultation publique par quartier concerné de 19h à 21h, le 27 février, au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald.

«Nous avons présenté les changements que nous désirons à la direction générale, au service à la clientèle et aux chauffeurs de la STLévis et nous avons recueilli leurs commentaires. Et là, on va auprès des usagers pour voir s’ils ont des commentaires et des bonifications au projet. Si les parcours sont mis en place à l’été comme nous le planifions, nous pourrons faire des ajustements avant l’automne. […] Notre projet n’est pas encore adopté. Nous pourrons donc encore le bonifier selon les constats des usagers lors de la consultation publique», ont conclu Sébastien Mackey, agent de planification géomatique à la STLévis, et Mario Fortier.

Les plus lus

Un des locataires à la place de l’ancien Sears connu

Déjà installé dans les Galeries Chagnon, Sport Expert va déménager sur l’un des deux étages anciennement occupé par Sears. Le magasin d’articles sportifs profite de ce changement pour tripler sa surface, passant à 50 000 pieds carrés. L’ouverture est prévue en novembre prochain.

Arrestation pour trafic de stupéfiants à Lévis

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a procédé à l’arrestation de cinq individus pour trafic de stupéfiants, ce matin.

Transport en commun : changements en vue dans le centre de Lévis

La Société de transport de Lévis (STLévis) projette de modifier plusieurs parcours dans trois quartiers de l’arrondissement Chutes-de-la-Chaudière-Est, soit à Charny, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. Les changements désirés par l’organisme paramunicipal permettraient de bonifier, dès cet été, son offre de service.

Effondrement et fuite de gaz à Saint-Romuald

Les pompiers de Lévis sont intervenus, dans la nuit de lundi à mardi, alors qu’on leur a signalé l’effondrement du toit d’un bâtiment industriel et d’une fuite de gaz dans le secteur Saint-Romuald.

Une Lévisienne toujours dans la course à La Voix

Après l’élimination du second Lévisien Gabriel Antoine Vallée sélectionné lors des auditions à l’aveugle dans l’équipe d’Alex Nevsky, le 17 mars, Rosalie Roberge est maintenant la seule candidate originaire du territoire à être toujours en lice dans cette 7e saison de La Voix.

Des immatriculations impayées ont permis une arrestation policière

Un homme d’une quarantaine d’années a été arrêté par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) pour supposition de personne et bris de probation, le 10 mars dernier.

Deux arrondissements renommés

Chutes-de-la-Chaudière-Est et Chutes-de-la-Chaudière-Ouest pourraient être renommés Etchemin et Chaudière. La Ville en a fait la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Un résident du Vieux-Charny, Alain Tremblay, a fait part de son étonnement au sujet des nouveaux noms choisis par la municipalité à la Ville de Lévis ainsi qu’au Journal.

Une lettre inquiétante envoyée à la mosquée de Lévis

Selon le professeur en philosophie et blogueur montréalais Xavier Camus, la mosquée de Lévis a reçu un message troublant la semaine dernière.

Les solidaires lévisiens se mobilisent contre le troisième lien

Plusieurs membres des associations des circonscriptions de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière de Québec solidaire (QS) ont pris part à l’activité de leur formation politique contre le projet de troisième lien interrives, tenue le 13 mars dernier à Québec.

Séries midget AAA : les Chevaliers au bord du gouffre

Malgré qu'ils aient bombardé le filet adverse avec 65 tirs, les Chevaliers de Lévis se sont inclinés 2-1, vendredi à Dollard-Des Ormeaux, face aux Lions du Lac Saint-Louis lors du troisième match de la série demi-finale 3 de 5 opposant les deux équipes. Avec cette deuxième victoire consécutive face aux Lévisiens, la formation montréalaise prend les devants 2-1 dans la série et n'est qu'à un seul m...