Pour sa campagne de financement au profit de la UNCHR, Daphnée a reçu un certificat de la part de cette agence des Nations unies. CRÉDIT : COURTOISIE

Adolescente impliquée dans de nombreuses causes, la Lévisienne Daphnée Gagnon-Beaulé multiplie les bonnes actions pour faire de notre planète un monde meilleur. Récemment, la jeune femme de 16 ans a mis sur pied une pétition demandant que les déversements d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent cessent. Une initiative qui a dépassé les frontières de la province.

«Je suis impliquée dans le comité environnement de mon école, Pointe-Lévy, et je surveille l’actualité environnementale. J’ai été touchée par le nouveau déversement d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent, effectué récemment par la Ville de Québec. Comme d’autres jeunes le font ailleurs sur la planète, je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose. La pétition est un beau moyen de dire que je ne suis pas toute seule à penser qu’il faut changer les choses», explique d’emblée l’élève de secondaire 5 au Programme d’éducation intermédiaire (PEI).

Avec son action sur Care2, Daphnée demande au gouvernement provincial d’adopter des «lois strictes» pour protéger le fleuve Saint-Laurent contre les déversements d’eaux usées afin de s’assurer de la qualité de l’eau. 

Si la question des déversements d’eaux usées dans le fleuve a fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières années, la démarche de l’adolescente lévisienne a pris des couleurs internationales. Parmi les 165 signataires actuels de la pétition, plusieurs d’entre eux vivent à l’extérieur du Canada.

«Ce que j’aime, c’est qu’il y a des signataires de partout, notamment de la Thaïlande, de l’Uruguay de la Suède et de la Finlande. Je ne m’attendais pas qu’elle ait une portée internationale. Même si je n’ai pas beaucoup de signatures, j’aime cela parce que la pétition démontre que la protection de l’eau est un enjeu qui préoccupe des gens de partout sur la planète», se réjouit Daphnée.

Le cœur sur la main

Désireuse de faire une différence, la jeune Lévisienne s’est aussi démarquée dans les derniers mois grâce à son projet personnel, une exigence pédagogique à la fin du PEI. À cette occasion, Daphnée a créé une campagne de financement pour récolter des sous au profit du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNCHR).

Grâce notamment au sociofinancement et un dîner hot-dogs à son école, la résidente de Saint-Romuald a pu récolter 2 400 $. Une somme qui permettra au Haut Commissariat de construire des puits d’eau dans des camps de réfugiés. Son projet personnel a même permis à Daphnée de donner un coup de main au Comptoir alimentaire Le Grenier puisqu’elle leur a remis les surplus alimentaires de son dîner hot-dogs.

Questionnée sur ce qui la pousse à en faire autant, l’adolescente se tourne immédiatement vers ses parents.

«Ça vient surtout de mes parents. Chez nous, l’environnement, c’est essentiel. Également, l’importance de donner aux autres a toujours été présente dans ma famille. Quand j’étais petite, nous recevions des catalogues de l’UNICEF pour donner des cadeaux à des réfugiés et mes parents y participaient», partage-t-elle.

Poursuivre l’implication

Et Daphnée n’entend pas arrêter ses actions afin de faire une différence. Avec ses collègues du comité environnement de l’École Pointe-Lévy, elle travaillera activement et participera au Sommet jeunesse sur les changements climatiques 2019, un événement que son école accueillera à la mi-mai. Le sommet proposera notamment des conférences de Xiuhtezcatl Martinez, un jeune activiste américain, et Dominic Champagne à des élèves du secondaire de partout au Québec.

«Pour l’avenir, j’ai plein de projets d’implication au niveau de l’environnement. Faire des petits gestes au quotidien c’est important, mais la situation environnementale de la planète est critique. Il faut faire plus et à plus grande échelle. Il ne nous reste plus tant de temps que ça pour faire changer les choses drastiquement», conclut l’adolescente lévisienne.

Les plus lus

Une microdistillerie à Lévis

La vague des microdistilleries qui frappe le Québec depuis quelques mois touche également Lévis. La Distillerie des Appalaches a lancé ses opérations dans le parc industriel de Lauzon.

District.Mao sur le devant de la scène

Aux côtés de la danseuse, une femme d’affaires a grandi. Un jour, la passion de Marie-Odile Haince-LeBel a croisé la voie de l’entrepreneuriat. Ce qui était un projet d’école est devenu un studio de danse urbaine de renommée internationale. À l’aube de ses 15 ans, District.Mao possède un palmarès digne des plus grands champions.

Plus de 4 700 coureurs au Demi-marathon de Lévis

Plus de 4 700 coureurs défileront dans les rues de Lévis dans le cadre du Demi-marathon de Lévis qui se tiendra le 5 mai prochain. La 16e édition de la première des cinq épreuves du circuit Je Cours QC, organisé par Gestev, enregistrera un nombre record de participants.

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Rinfret investit 12 M$ dans une nouvelle concession

D’ici la fin du mois de décembre prochain, le concessionnaire Rinfret Volkswagen déménagera du boulevard Guillaume-Couture à la rue des Moissons, dans un bâtiment flambant neuf présentement en construction, d’une surface totale de 52 000 pieds carrés.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Chanson, musique et théâtre dans les parcs de Lévis

Les spectacles en plein air et gratuits sont de retour cet été dans les parcs lévisiens. La programmation des Mercredis Courant d’Airs, du Théâtre ambulant et des Matinées classiques a été dévoilée par le Service des arts et de la culture de la Ville de Lévis.

L’agrandissement du VBP se prépare

Depuis le 1er avril, le Vieux Bureau de Poste (VBP) est fermé pour trois mois, en raison de travaux de mise aux normes. La salle de spectacle lévisienne rouvrira ses portes le 1er juillet, juste à temps pour le début du théâtre d’été. Ses bureaux ont été relocalisés à quelques pas et la billetterie reste ouverte.