Laurent Robitaille-Lainesse est un Lévisien passionné par le développement de communautés de pays défavorisés. Celui-ci quittera pour Madagascar pour les quatre prochains mois, le 20 mars prochain. CRÉDIT : COURTOISIE

Depuis déjà quelques années, le Lévisien Laurent Robitaille-Lainesse vit son rêve : œuvrer au sein d’organisations qui travaillent au développement de communautés de pays moins favorisés.

«C’est vraiment intéressant. À l’école, on demeure dans le domaine théorique alors que lors de stages ou d’expériences en développement international, nous avons les deux pieds sur le terrain. Ce qui m’enrichit beaucoup, c’est le contact avec les gens là-bas. En premier lieu, on pense qu’on y va pour les aider, mais on se rend compte qu’ils ont leur manière de faire ainsi qu’ils sont compétents et uniques. Ils sont plein de ressources», partage le jeune homme de 25 ans.

C’est en 2004 que l’idée de travailler dans le milieu du développement international a commencé à germer dans la tête de Laurent Robitaille-Lainesse. Touché par les conséquences désastreuses du tsunami du 26 décembre 2004 dans l’océan Indien, le Lévisien s’est dit qu’il pourrait aider des communautés d’ailleurs lorsqu’il serait plus grand.

Après un voyage d’immersion culturelle au Costa Rica alors qu’il était au secondaire et un stage de deux mois d’initiation à la coopération internationale au Sénégal lors de son baccalauréat en géographie, Laurent Robitaille-Lainesse s’est orienté vers un certificat en coopération internationale et une maîtrise en gestion du développement international et de l’action humanitaire.

Faire une différence

En parallèle de ses études visant à «lui donner les outils» pour œuvrer en développement international, le Lévisien a eu l’occasion de poursuivre 0ses implications à l’étranger. Après un nouveau séjour au Sénégal où il a pu être responsable logistique des stages, Laurent Robitaille-Lainesse s’est envolé vers Madagascar, un pays africain sur une île de l’océan Indien.

En 2017 et en 2018, lors de deux séjours, il a passé près d’un an dans ce pays. À titre de responsable de groupe pour Québec sans frontières et par la suite comme coopérant volontaire, Laurent Robitaille-Lainesse a, entre autres, conseillé des Malgaches pour le développement d’une campagne de sociofinancement permettant de construire un bassin de pisciculture, instrument utile en région montagneuse pour diversifier l’alimentation. 

De plus, il a été un appui administratif pour un nouveau centre de formation professionnel (CFP) sur l’île, une institution permettant de ramener à l’école de jeunes décrocheurs de 16 à 20 ans. 

Le 20 mars, le Lévisien se rendra de nouveau à Madagascar afin d’y effectuer son stage de fin de maîtrise, d’une durée de quatre mois. Il servira de nouveau d’appui administratif au CFP, dans un contexte de pérennisation financière. En effet, l’aide financière du gouvernement du Québec, qui a permis la création de cette école, prendra bientôt fin et l’institution malgache doit développer des revenus autonomes, via la mise en place d’un centre d’impression et d’un café Internet. 

Si chaque nouvelle expérience amène son lot d’adaptations culturelles, la flamme du Lévisien pour travailler en développement international est toujours bien vivante. D’ailleurs, le nouveau stage de Laurent Robitaille-Lainesse lui permettra de se rapprocher encore plus de son objectif. «Je veux m’orienter vers l’intervention d’urgence», lance tout simplement le jeune homme.

Soulignons finalement que les personnes intéressées à vivre des expériences de coopération internationale comme Laurent Robitaille-Lainesse peuvent consulter le site Internet de l’Aide internationale à l’enfance (L’AMIE), au www.amie.ca/stages, pour découvrir les possibilités de stages.

Les plus lus

Une microdistillerie à Lévis

La vague des microdistilleries qui frappe le Québec depuis quelques mois touche également Lévis. La Distillerie des Appalaches a lancé ses opérations dans le parc industriel de Lauzon.

District.Mao sur le devant de la scène

Aux côtés de la danseuse, une femme d’affaires a grandi. Un jour, la passion de Marie-Odile Haince-LeBel a croisé la voie de l’entrepreneuriat. Ce qui était un projet d’école est devenu un studio de danse urbaine de renommée internationale. À l’aube de ses 15 ans, District.Mao possède un palmarès digne des plus grands champions.

Plus de 4 700 coureurs au Demi-marathon de Lévis

Plus de 4 700 coureurs défileront dans les rues de Lévis dans le cadre du Demi-marathon de Lévis qui se tiendra le 5 mai prochain. La 16e édition de la première des cinq épreuves du circuit Je Cours QC, organisé par Gestev, enregistrera un nombre record de participants.

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Rinfret investit 12 M$ dans une nouvelle concession

D’ici la fin du mois de décembre prochain, le concessionnaire Rinfret Volkswagen déménagera du boulevard Guillaume-Couture à la rue des Moissons, dans un bâtiment flambant neuf présentement en construction, d’une surface totale de 52 000 pieds carrés.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Chanson, musique et théâtre dans les parcs de Lévis

Les spectacles en plein air et gratuits sont de retour cet été dans les parcs lévisiens. La programmation des Mercredis Courant d’Airs, du Théâtre ambulant et des Matinées classiques a été dévoilée par le Service des arts et de la culture de la Ville de Lévis.

L’agrandissement du VBP se prépare

Depuis le 1er avril, le Vieux Bureau de Poste (VBP) est fermé pour trois mois, en raison de travaux de mise aux normes. La salle de spectacle lévisienne rouvrira ses portes le 1er juillet, juste à temps pour le début du théâtre d’été. Ses bureaux ont été relocalisés à quelques pas et la billetterie reste ouverte.