Les représentants de la Ville et l’architecte Pierre Bouvier, conseiller en charge du projet, ont annoncé l’ouverture d’un concours d’architecture.

Le calendrier des grandes étapes du projet d’agrandissement du Centre culturel de Lévis est désormais connu. Le projet retenu sera dévoilé en septembre prochain au terme d’un concours d’architecture actuellement en cours.

La première pelletée de terre pour réaliser l’agrandissement du Centre culturel est prévue en avril 2021 et les travaux devraient se conclure en mai 2022, selon l’échéancier présenté par la Ville de Lévis le 3 avril. 

Dans le cadre du concours d’architecture qui permettra de sélectionner le projet choisi parmi quatre finalistes, l’évaluation des propositions par un comité technique et un jury vise à garantir leur faisabilité selon des critères techniques, pratiques, réglementaires et budgétaires. 

Après la clôture des candidatures ouvertes au firmes membres de l’Ordre des architectes, le 3 mai, les finalistes seront annoncés dès la fin du mois et le projet choisi dévoilé en septembre.

Rappelons que ce projet de 9 M$ prévoit d’ajouter 2 700 mètres carrés dans lesquels se trouveront 4 studios de danse et 25 studios de musique, dont 2 salles de prestations et 20 classes.

Des activités qui se démocratisent

«L’accès à la culture n’est pas réservé qu’à l’élite. Chez les jeunes, les activités culturelles comme la danse et la musique sont des activités de masse tout aussi populaires que le hockey! En plus de permettre aux organismes culturels d’accéder à de nouveaux locaux, l’agrandissement du Centre Culturel de Lévis symbolise la volonté de la Ville de démocratiser la culture», a souligné Gilles Lehouillier. 

Le nouveau bâtiment accueillera en effet les élèves des écoles Élédanse et l’Accroche Notes, toutes deux installées la Maison de musique Bernard-Bonier dont les locaux vieillissants sont devenus trop petits et inadaptés pour le nombre d’élèves qui les fréquentent. Le nombre d’inscrits dans ces organismes est en effet passé de moins de 350 élèves en 1996 à 3 000 élèves par année.

6,15 M$ investis par la Ville

Inscrit dans le Plan d’action 2015-2017 de la Politique culturelle de la Ville de Lévis, le projet avait été promis par l’administration Lehouillier en 2015. Une aide financière de 2,8 M$ avait finalement été octroyée par le gouvernement du Québec en juin 2017.

La Ville de Lévis apporte quant à elle la somme 6,15 M$ à la réalisation du projet. Les deux organismes concernés participent aussi à l’effort de financement à hauteur de 50 000 $ pour l’achat d’équipements spécialisés.

Une reconfiguration du stationnement et des espaces extérieurs est aussi prévue. Le maire Gilles Lehouillier estime que le Centre culturel pourrait un jour s’inscrire dans un complexe intégré dédié aux activités communautaires et de loisir grâce au potentiel de développement du site et du boisé. 

Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Troisième lien : Québec opte pour le tunnel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a indiqué, le 27 juin, que le gouvernement provincial a choisi la solution du tunnel pour le troisième lien routier interrives qu’il désire construire entre Québec et Lévis.

Armé d'un couteau, il menace un voisin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel d’un citoyen du secteur de Charny, lundi soir vers 18h11, signalant qu’il avait été victime de menaces armées de la part de son voisin.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

CJMD poursuit son expansion

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.