Les policiers restent à l’affût pour repérer les conducteurs fautifs.

Dans un autobus transformé en centre de contrôle pour la journée, des policiers de la Sureté du Québec (SQ) et des contrôleurs routiers ont surveillé les automobilistes circulant sur l’autoroute dans le cadre de l’opération nationale conférée (ONC) sur le port de la ceinture, le 3 avril dernier.

Par Nicolas Jean

Une dizaine de constats d’infraction ont été remis au cours de l’opération aux chauffeurs qui avaient utilisé leur cellulaire au volant, qui ne portaient pas leur ceinture de sécurité ou encore qui n’avaient pas respecté le corridor de sécurité.
Les policiers présents dans l’autobus avaient pour mission de repérer les chauffards fautifs pour ensuite envoyer les informations aux patrouilleurs dispersés sur le terrain afin de les intercepter. Le porte-parole de la SQ, Jean-Philippe Bibeau, affirme que le plus gros fléau en ce moment est l’utilisation du cellulaire au volant.

«Malgré la semaine de sensibilisation au port de la ceinture, les constats d’infractions sont sur les téléphones intelligents. Les gens ne pensent pas que les conséquences peuvent être graves en quittant leurs yeux de la route. Un accident, ça peut arriver à tout moment», mentionne ce dernier.

Une rencontre avait été organisée peu de temps avant de débuter l’opération pour cibler les lieux où les usagers étaient susceptibles de commettre des infractions. Les autoroutes revenaient souvent dans les discussions puisqu’il y a beaucoup de gens qui empruntent ces voies.

«On ne voulait pas nuire à la fluidité du trafic. En commençant notre opération vers 9h, on évite beaucoup de problèmes de circulation», indique M. Bibeau.

Une opération pour prévenirles dangers

Le but premier de ce genre d’intervention est de sensibiliser la population aux bonnes habitudes de conduite. Puisqu’ils sont souvent sur la route, les 28 à 49 ans sont dans la tranche d’âge visée par les différents corps policiers lors de ces événements.

Le port de la ceinture et l’utilisation du cellulaire au volant doivent être traités au même titre que l’alcool et le sommeil, estime le porte-parole de la SQ, Jean-Philippe Bibeau.

«Ce sont les quatre causes les plus importantes de mortalité sur nos routes. On veut prévenir avant afin de baisser le taux d’accidents et d’éviter des complications. Des gestes comme mettre sa ceinture sont faciles à faire et peuvent seulement aider la population», appuie M. Bibeau, concerné par le sujet.

Une infraction pour ne pas avoir porté la ceinture de sécurité est sanctionnée par une amende de 200 $ avec une perte de trois points d’inaptitudes et l’usage du cellulaire pénalise avec une perte de cinq points et 300 $ en supplément.

Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Troisième lien : Québec opte pour le tunnel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a indiqué, le 27 juin, que le gouvernement provincial a choisi la solution du tunnel pour le troisième lien routier interrives qu’il désire construire entre Québec et Lévis.

Armé d'un couteau, il menace un voisin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel d’un citoyen du secteur de Charny, lundi soir vers 18h11, signalant qu’il avait été victime de menaces armées de la part de son voisin.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

CJMD poursuit son expansion

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.