Les policiers restent à l’affût pour repérer les conducteurs fautifs.

Dans un autobus transformé en centre de contrôle pour la journée, des policiers de la Sureté du Québec (SQ) et des contrôleurs routiers ont surveillé les automobilistes circulant sur l’autoroute dans le cadre de l’opération nationale conférée (ONC) sur le port de la ceinture, le 3 avril dernier.

Par Nicolas Jean

Une dizaine de constats d’infraction ont été remis au cours de l’opération aux chauffeurs qui avaient utilisé leur cellulaire au volant, qui ne portaient pas leur ceinture de sécurité ou encore qui n’avaient pas respecté le corridor de sécurité.
Les policiers présents dans l’autobus avaient pour mission de repérer les chauffards fautifs pour ensuite envoyer les informations aux patrouilleurs dispersés sur le terrain afin de les intercepter. Le porte-parole de la SQ, Jean-Philippe Bibeau, affirme que le plus gros fléau en ce moment est l’utilisation du cellulaire au volant.

«Malgré la semaine de sensibilisation au port de la ceinture, les constats d’infractions sont sur les téléphones intelligents. Les gens ne pensent pas que les conséquences peuvent être graves en quittant leurs yeux de la route. Un accident, ça peut arriver à tout moment», mentionne ce dernier.

Une rencontre avait été organisée peu de temps avant de débuter l’opération pour cibler les lieux où les usagers étaient susceptibles de commettre des infractions. Les autoroutes revenaient souvent dans les discussions puisqu’il y a beaucoup de gens qui empruntent ces voies.

«On ne voulait pas nuire à la fluidité du trafic. En commençant notre opération vers 9h, on évite beaucoup de problèmes de circulation», indique M. Bibeau.

Une opération pour prévenirles dangers

Le but premier de ce genre d’intervention est de sensibiliser la population aux bonnes habitudes de conduite. Puisqu’ils sont souvent sur la route, les 28 à 49 ans sont dans la tranche d’âge visée par les différents corps policiers lors de ces événements.

Le port de la ceinture et l’utilisation du cellulaire au volant doivent être traités au même titre que l’alcool et le sommeil, estime le porte-parole de la SQ, Jean-Philippe Bibeau.

«Ce sont les quatre causes les plus importantes de mortalité sur nos routes. On veut prévenir avant afin de baisser le taux d’accidents et d’éviter des complications. Des gestes comme mettre sa ceinture sont faciles à faire et peuvent seulement aider la population», appuie M. Bibeau, concerné par le sujet.

Une infraction pour ne pas avoir porté la ceinture de sécurité est sanctionnée par une amende de 200 $ avec une perte de trois points d’inaptitudes et l’usage du cellulaire pénalise avec une perte de cinq points et 300 $ en supplément.

Les plus lus

C'est la fin pour Barbacoa

L'entreprise lévisienne Barbacoa a annoncé, le 15 avril, sa fermeture définitive, via son site Internet.

Une lettre inquiétante envoyée à la mosquée de Lévis

Selon le professeur en philosophie et blogueur montréalais Xavier Camus, la mosquée de Lévis a reçu un message troublant la semaine dernière.

Un jeu d’évasion ouvrira ses portes à Lévis cet été

Après Québec, c’est maintenant au tour de Lévis d’avoir son jeu d’évasion. L’expert en création de jeu d’énigme, l’entreprise Défi-Évasion, proposera trois salles thématiques dès le mois d’août grâce à un investissement de 400 000 $.

Le Bazar de Lévis rouvre ses portes

Le Bazar de Lévis, populaire marché aux puces lévisien, tiendra son édition du printemps les 13 et 14 avril, de 9h à 16h, à l’intérieur de l’École Champagnat de Lévis. L’événement sera de nouveau au profit de la Maison de la Famille Rive-Sud.

Séries midget AAA : les Chevaliers au bord du gouffre

Malgré qu'ils aient bombardé le filet adverse avec 65 tirs, les Chevaliers de Lévis se sont inclinés 2-1, vendredi à Dollard-Des Ormeaux, face aux Lions du Lac Saint-Louis lors du troisième match de la série demi-finale 3 de 5 opposant les deux équipes. Avec cette deuxième victoire consécutive face aux Lévisiens, la formation montréalaise prend les devants 2-1 dans la série et n'est qu'à un seul m...

Les finalistes des Pléiades sont maintenant connus

Lors d'un cocktail tenu le 27 mars au campus de Lévis de l’UQAR, la Chambre de commerce de Lévis a dévoilé les finalistes du concours Les Pléiades – Prix d’excellence 2019. Le dévoilement s’est tenu en présence des partenaires et finalistes de la 18e édition de l'événement visant à saluer la réussite entrepreneuriale en Chaudière-Appalaches.

Un match ultime pour les Chevaliers

Dans le cadre de la demi-finale des séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Chevaliers de Lévis affrontent les Lions du Lac Saint-Louis. Après une victoire et une défaite à l’aréna de Charny, la formation lévisienne se dirigeait au domicile des Lions pour les matchs 3 et 4 de la série 3 de 5, les 22 et 24 mars derniers.

Collision à Lauzon : l'enquête conclut à un accident

L’enquête concernant l’accident mortel, causé par une collision entre un piéton et un véhicule de déneigement, survenu 14 février dernier à Lauzon est maintenant terminée, a annoncé par voie de communiqué le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).

Les chauffeurs de taxi de Lévis en grève lundi

À l'instar de leurs collègues de Montréal et de Québec, les chauffeurs de taxi de Lévis seront en grève lundi.

Lévis servira de décor à un court-métrage

Ancienne étudiante en cinéma au Cégep de Lévis-Lauzon qui a fait sa place dans le monde de la production cinématographique, Nellie Carrier a remporté un prix de 100 000 $ à un concours de scénario. Son court-métrage Boulevard 132 sera tourné à Lévis.