CRÉDIT : ARCHIVES

À partir du 10 juin, les services au comptoir des centres de Bienville et Lauzon disparaitront pour être concentrés aux Galeries Chagnon. Entre le 7 mai et le 20 juin, l’ensemble des distributeurs automatiques seront modernisés.

«On se doit, et on l’exprime aux membres, de regarder l’évolution de la façon dont les gens achètent leurs produits, utilisent nos services. On doit constamment l’analyser et modifier, adapter nos modes de distribution pour être toujours proactif. Quand on regarde les dernières années, on s’aperçoit que le temps était venu en 2018 de prendre une décision et de transformer nos deux points de services de Bienville et Lauzon pour les rendre pleinement automatisés», a présenté Benoit Caron, le directeur général de l’institution financière lévisienne.

Après ce changement, 100 % des opérations au comptoir seront situées aux Galeries Chagnon et 100 % des activités de conseil au siège social, qui s’y trouvent depuis 2013.

Plus de 15 millions de transaction ont été effectuées à la Caisse de Lévis en 2018, dont 2 % ont été faites au comptoir. En 2001, 12 % des transactions étaient réalisées par un caissier et 36 % en 1991. Parallèlement, les transactions effectuées à l’aide d’un guichet automatique sont passées de 30 % à 7 % de 1991 à 2018. Et, sur la même période, les transactions réalisées en mode autonome de 34 % à 91 %.

C’est à partir de ce constat, que la Caisse Desjardins de Lévis a décidé de concentrer ses services transactionnels au centre des Galeries Chagnon, dès le 10 juin prochain. Les centres de services de Bienville et de Lauzon ne conserveront que les guichets automatiques, alors que leurs employés seront transférés trois kilomètres plus loin.

Deux rencontres d’information seront organisées les 23 et 24 avril prochain. La Caisse de Lévis prévoit également de contacter les utilisateurs exclusifs des centres de services qui fermeront, afin «d’évaluer leurs besoins d’accompagnement et leur présenter des solutions alternatives», précise-t-on.

Un guichet automatique en moins

Les 8 sites où sont installés des guichets automatiques dans l’arrondissement Desjardins sont conservés, tandis que le nombre de machines passera de 19 à 18. Le nombre de guichets aux Galeries Chagnon sera augmenté de 4 à 5, et diminué à Lauzon de 4 à 3 ainsi qu’à Bienville de 3 à 2. Les autres emplacements conserveront le même nombre de guichets, soit la place Kennedy (2), le siège social de la Caisse de Lévis (1), Saint-David (2), Pintendre (2) et la traverse de Lévis (1).

Ces 18 guichets automatiques vont être remplacés pour des appareils nouvelle génération qui ont une durée de vie d’environ dix ans. Le jour de l’installation, la caisse mobile sera sur place afin d’assurer la continuité des services.

Le calendrier des remplacements est le suivant :

  • Bienville : 7 mai;
  • Galeries Chagnon : 13 mai;
  • place Kennedy : 23 mai;
  • Lauzon : 27 mai;
  • siège social de la Caisse de Lévis : 27 mai (caisse mobile non-présente);
  • Saint-David : 6 juin;
  • Pintendre : 13 juin;
  • traverse de Lévis : 20 juin.

Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Troisième lien : Québec opte pour le tunnel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a indiqué, le 27 juin, que le gouvernement provincial a choisi la solution du tunnel pour le troisième lien routier interrives qu’il désire construire entre Québec et Lévis.

Armé d'un couteau, il menace un voisin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel d’un citoyen du secteur de Charny, lundi soir vers 18h11, signalant qu’il avait été victime de menaces armées de la part de son voisin.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

CJMD poursuit son expansion

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.