CRÉDIT : COURTOISIE

Dans une lettre transmise le 8 mai au maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et au conseiller municipal du district Notre-Dame, Steve Dorval, le Regroupement pour la mise en valeur de la rue Saint-Laurent demande que la Ville de Lévis ne tolère plus le «manque d’entretien et la dangerosité du site de l’ancienne usine L’Hoir».

«Le Regroupement pour la mise en valeur de la rue Saint-Laurent a sensibilisé à plusieurs reprises au cours des huit dernières années les élus municipaux à cette situation. Nous voici quelques années plus tard et la situation perdure. Cet espace toujours inoccupé et facilement accessible aux utilisateurs du Parcours des Anses et à la population est encombré d’amoncèlements de pierres, de bois mort et de dalles de ciment éparpillés çà et là sur l’ensemble du terrain (en raison de la démolition de l’usine il y a quelques années). Le sol comporte de nombreux trous pouvant causer des incidents et accidents aux personnes qui s’y rendent», a d’emblée déploré le groupe citoyen dans sa missive, dont le Journal a obtenu copie.

Rappelons que le site situé près de la Maison natale de Louis Fréchette n’appartient pas à la Ville, mais à un promoteur immobilier. Pour corriger rapidement la situation, le Regroupement estime que la municipalité devrait exiger que le propriétaire du terrain effectue des travaux correctifs. En plus d’assurer la sécurité du public, le tout permettrait également d’éviter de laisser un site dans «un état déplorable» à proximité des nouveaux aménagements extérieurs que la Maison natale de Louis Fréchette veut créer.

«Le Regroupement sollicite à nouveau votre implication afin d’exiger du propriétaire des correctifs rapidement qui permettraient de sécuriser les lieux et d’améliorer son aspect visuel. Un important ‘‘ménage’’ du terrain s’impose en ce début de saison printanière. Il est étonnant que la Ville tolère depuis plusieurs années une telle situation sans actions coercitives envers le propriétaire», a souligné le groupe de résidents de la rue Saint-Laurent.

Parc demandé

 Du même souffle, le Regroupement a profité de l’occasion pour rappeler sa revendication depuis plusieurs années en ce qui a trait à ce site : transformer le terrain de l’ancienne usine L’Hoir en parc municipal.

«Nous souhaitons que la Ville poursuive des démarches auprès du propriétaire du terrain afin de se porter acquéreur de ce magnifique espace situé en bordure du fleuve dans le but d’y aménager un espace vert avec vocation de nature récréative et culturelle. On pourrait y aménager des jardins communautaires, des aménagements floraux, des aires de pique-nique et pourquoi pas un espace avec œuvres d’art et petite scène pour de petits concerts estivaux! Un beau projet tout à fait en lien avec le volet historique et culturel de la Maison natale Louis-Fréchette située tout près», a proposé le groupe.

Statu quo à la Ville

 Interrogé par le Journal sur la sortie du Regroupement, le maire de Lévis a plutôt été laconique, rappelant la position que la municipalité a depuis plusieurs années.

«Le site ne nous appartient pas. (Toutefois), nous allons faire respecter nos règlementations en lien avec l’entretien du site. En ce qui a trait à la solution finale, nous travaillons sur différents scénarios», a déclaré M. Lehouillier.

Avec la collaboration d’Alexandre Bellemare

Les plus lus

Une microdistillerie à Lévis

La vague des microdistilleries qui frappe le Québec depuis quelques mois touche également Lévis. La Distillerie des Appalaches a lancé ses opérations dans le parc industriel de Lauzon.

District.Mao sur le devant de la scène

Aux côtés de la danseuse, une femme d’affaires a grandi. Un jour, la passion de Marie-Odile Haince-LeBel a croisé la voie de l’entrepreneuriat. Ce qui était un projet d’école est devenu un studio de danse urbaine de renommée internationale. À l’aube de ses 15 ans, District.Mao possède un palmarès digne des plus grands champions.

Plus de 4 700 coureurs au Demi-marathon de Lévis

Plus de 4 700 coureurs défileront dans les rues de Lévis dans le cadre du Demi-marathon de Lévis qui se tiendra le 5 mai prochain. La 16e édition de la première des cinq épreuves du circuit Je Cours QC, organisé par Gestev, enregistrera un nombre record de participants.

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Rinfret investit 12 M$ dans une nouvelle concession

D’ici la fin du mois de décembre prochain, le concessionnaire Rinfret Volkswagen déménagera du boulevard Guillaume-Couture à la rue des Moissons, dans un bâtiment flambant neuf présentement en construction, d’une surface totale de 52 000 pieds carrés.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Chanson, musique et théâtre dans les parcs de Lévis

Les spectacles en plein air et gratuits sont de retour cet été dans les parcs lévisiens. La programmation des Mercredis Courant d’Airs, du Théâtre ambulant et des Matinées classiques a été dévoilée par le Service des arts et de la culture de la Ville de Lévis.

L’agrandissement du VBP se prépare

Depuis le 1er avril, le Vieux Bureau de Poste (VBP) est fermé pour trois mois, en raison de travaux de mise aux normes. La salle de spectacle lévisienne rouvrira ses portes le 1er juillet, juste à temps pour le début du théâtre d’été. Ses bureaux ont été relocalisés à quelques pas et la billetterie reste ouverte.