Léa, Mariam et Félix-Antoine ont ramassé les déchets avec les autres élèves.

Munis de gants et chaudière à la main, les 500 élèves de l’École secondaire privée Marcelle-Mallet ont participé à une grande opération de nettoyage du parc des Chutes-de-la-Chaudière, le 14 mai. Sensibles à la protection de l’environnement, les jeunes possèdent déjà une conscience bien aiguisée face aux enjeux à venir.

«J’ai mes bottes de pluie, j’ai mes pantalons longs pour être protégé des branches, j’ai mon imperméable et une chaudière. Je suis prêt à y aller!» Élève de secondaire 5 de l’École Marcelle-Mallet et représentant des élèves au conseil étudiant, Félix-Antoine Gagné ne cache pas son enthousiasme, malgré le temps froid et pluvieux, à participer à l’activité communautaire de ramassage des déchets au parc des Chutes-de-la-Chaudière.

Papiers, emballages, bouteilles, canettes, gobelets, les chaudières se remplissent des détritus collectés par les 500 jeunes et le personnel participants. Certains ne s’attendaient pas à trouver autant de déchets. Et l’activité leur a fait prendre conscience du problème.

Des objets insolites et surprenants sont même découverts avant de rejoindre la benne à ordures, tels que des morceaux de céramiques provenant d’une toilette ou un gros câble en métal.

«Les élèves se demandaient souvent ce qu’ils pouvaient faire concrètement pour faire la différence. Ils disaient qu’ils ne voyaient pas d’impact dans les petits gestes du quotidien. On s’est dit que collectivement on pourrait faire quelque chose de plus grand», explique Julie Ouellet, directrice des services aux élèves.

L'établissement a alors pris contact avec la Ville de Lévis afin de connaître les besoins. Le nettoyage du parc des Chutes-de-la-Chaudière est proposé. «L’étendue de terrain est tellement grande qu’ils arrivent difficilement à en faire le tour. Ils se sont dit que si 500 élèves venaient là, ça allait faire une différence», remarque-t-elle.

Arrivés en autobus le matin, les élèves ont arpenté sentiers et sous-bois dans la zone qui leur avait été attitrée en équipe de six à huit jusqu’au début de l’après-midi, avant de retourner à leur établissement scolaire en autobus.

Agir dès aujourd'hui

«On ne veut pas juste faire un monde meilleur demain, on veut le faire aujourd’hui. C’est pour ça qu’on commence maintenant», lance Félix-Antoine Gagné qui, comme ses camarades, se démarque par une conscience environnementale très développée.

À ses côtés, Léa Breton qui est en charge de l’environnement au conseil étudiant, rappelle l’urgence d’agir. Au sein de l’établissement, plusieurs mesures vertes ont d’ailleurs été mises en place, comme le tri des déchets, l’extinction des lumières ou l’organisation annuelle d’une friperie et d’une vente de plantes.

«On est la première génération à sentir les effets des changements climatiques et la dernière à pouvoir agir. La nature va toujours être là. Mais on réalise que les impacts sur la nature vont détruire les êtres humains. C’est à nous d’agir!», renchérit Mariam Palude, une autre élève de secondaire 5.

Au quotidien, l’environnement est sa priorité. Et c’est elle qui le dit. «Je mange végétalien, je ne produis quasiment pas de déchet, j’essaie de prendre le transport en commun et de fermer les lumières. On est dépendant d’un système qui produit beaucoup de déchets. Chaque jour, j’utilise des sacs et des contenants réutilisables. Si on prend notre temps, on est capable d’arriver à zéro déchet.»


Les plus lus

Une microdistillerie à Lévis

La vague des microdistilleries qui frappe le Québec depuis quelques mois touche également Lévis. La Distillerie des Appalaches a lancé ses opérations dans le parc industriel de Lauzon.

District.Mao sur le devant de la scène

Aux côtés de la danseuse, une femme d’affaires a grandi. Un jour, la passion de Marie-Odile Haince-LeBel a croisé la voie de l’entrepreneuriat. Ce qui était un projet d’école est devenu un studio de danse urbaine de renommée internationale. À l’aube de ses 15 ans, District.Mao possède un palmarès digne des plus grands champions.

Plus de 4 700 coureurs au Demi-marathon de Lévis

Plus de 4 700 coureurs défileront dans les rues de Lévis dans le cadre du Demi-marathon de Lévis qui se tiendra le 5 mai prochain. La 16e édition de la première des cinq épreuves du circuit Je Cours QC, organisé par Gestev, enregistrera un nombre record de participants.

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Rinfret investit 12 M$ dans une nouvelle concession

D’ici la fin du mois de décembre prochain, le concessionnaire Rinfret Volkswagen déménagera du boulevard Guillaume-Couture à la rue des Moissons, dans un bâtiment flambant neuf présentement en construction, d’une surface totale de 52 000 pieds carrés.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Chanson, musique et théâtre dans les parcs de Lévis

Les spectacles en plein air et gratuits sont de retour cet été dans les parcs lévisiens. La programmation des Mercredis Courant d’Airs, du Théâtre ambulant et des Matinées classiques a été dévoilée par le Service des arts et de la culture de la Ville de Lévis.

L’agrandissement du VBP se prépare

Depuis le 1er avril, le Vieux Bureau de Poste (VBP) est fermé pour trois mois, en raison de travaux de mise aux normes. La salle de spectacle lévisienne rouvrira ses portes le 1er juillet, juste à temps pour le début du théâtre d’été. Ses bureaux ont été relocalisés à quelques pas et la billetterie reste ouverte.