CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Marc Garneau, ministre des Transports du gouvernement fédéral, accompagné de Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social ainsi que de Joël Lightbound, secrétaire parlementaire du ministre des Finances, a annoncé la diffusion d’un préavis d’adjudication de contrat concernant l’octroi de deux contrats de construction de traversiers pour Transport Canada à Chantier Davie, le 17 mai dernier.

En effet, le gouvernement fédéral a déterminé que seul Chantier Davie possédait «la capacité, l’expérience récente et la maîtrise nécessaires pour construire» les traversiers qui remplaceront le navire à moteur (NM) Madeleine et le NM Holiday Island.

Le NM Madeleine assure actuellement la liaison entre les Îles de la Madeleine (Québec) et Souris (Île-du-Prince-Édouard) tandis que le NM Holiday Island est l’un de deux navires qui fait la liaison entre Wood Islands (Île-du-Prince-Édouard) et Caribou (Nouvelle-Écosse). Le NM Madeleine est vieux de 28 ans et le NM Holiday Island est en fonction depuis 48 ans.

«Les nouveaux navires seront plus modernes, plus confortables, plus sécuritaires, à la fine pointe de la technologie et consommeront moins d’essence», a souligné Marc Garneau.

Une première depuis une génération

Ces deux nouvelles constructions sont une marque de confiance qui vient à point pour Frédérik Boisvert, vice-président, affaires publiques au chantier. «Le signal est important, car depuis 25 ans, on n’a pas eu de nouvelles constructions commandées par le fédéral», a-t-il signalé.

Pour le moment, aucun prix n’a été énoncé puisque le contrat n’est pas encore sur la table des négociations. Pour le moment, les autres fournisseurs ont 15 jours afin de démontrer leur intérêt envers ce contrat et démontrer qu’ils ont les capacités requises pour réaliser ce travail. Si aucun chantier ne démontre d’intérêt, Davie remportera le contrat. Le chantier et les représentants libéraux étaient confiants que les autres chantiers n’aient pas la capacité nécessaire pour réaliser ces deux projets.

Une bonne nouvelle pour le chantier et la Ville

Cet intérêt marqué par le gouvernement fédéral est celui qui était attendu depuis plusieurs années par la Ville de Lévis et Chantier Davie. «Il reste encore du chemin à faire, mais, aujourd’hui, c’est un excellent pas dans la bonne direction. [] Le gouvernement est en train de dire : ’’seul le chantier Davie a la capacité de réaliser ces contrats-là compte tenu que les deux autres sont très bien garnis’’», s’est réjoui le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Selon l’estimation du Chantier Davie, ces deux traversiers permettront d’engager un bon nombre de travailleurs permanents puisque le projet devrait s’étirer entre trois et cinq ans. «On parle de près de 400 travailleurs (à ce jour au chantier) [] avec le contrat des frégates de classe Halifax (annoncé en novembre 2018), c’est un bloc d’environ 400 travailleurs qui va se greffer de manière permanente pour une décennie au chantier. Alors, on remonte près du 1 000 emplois, mais évidemment, la bonne nouvelle aujourd’hui, c’est deux traversiers qui vont nous permettre d’ici 2 ans de bonifier de manière majeure l’apport des travailleurs au chantier. On parle de centaines de travailleurs qui vont être ajoutés. Donc, on revient dans la zone où on se situait à la fin de l’Astérix et on en est très content», a expliqué M. Boisvert.

Les conservateurs en demandent plus

L’opposition conservatrice a critiqué l’annonce du gouvernement libéral par voie de communiqué. «Après avoir fait de l’ingérence pour empêcher le Chantier Davie d’obtenir le contrat pour le navire de ravitaillement Astérix, ordonné une enquête de la GRC et sali la réputation du Vice-amiral Mark Norman, un officier de la marine hautement respecté, les libéraux tentent maintenant de se racheter en faisant une annonce aujourd’hui. C’est trop peu trop tard», ont-ils véhiculé.

Encore une fois, Marc Garneau a démenti ces propos en soulignant que le Parti conservateur était à l’origine de la décision d’écarter Chantier Davie de la Stratégie nationale de la construction navale lorsqu’il était au pouvoir.

Les plus lus

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.