CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Pour la 6e édition de la Coupe Femina, la pluie et la grisaille du 6 juillet dernier n’ont pas freiné les ardeurs des participantes au départ de la régate à la voile féminine, à la Marina du Parc Nautique Lévy. L’organisation a d’ailleurs, encore cette année, enregistré des records de participation avec 170 navigatrices réparties sur 34 bateaux.

«Nous étions 45 femmes il y a cinq ans, donc nul besoin de vous dire qu’il n’y a pas de mots pour décrire notre enthousiasme face à cette sixième édition», a d’emblée lancé Michelle Cantin, présidente du conseil d’administration ainsi que du comité organisateur de l’événement.

C’est avec une volonté de démocratiser la voile et de promouvoir le leadership au féminin au quotidien comme dans les sports que la Coupe Femina est devenue, au fil des années, le plus grand rassemblement de navigatrices et la seule course amateur à la voile entièrement féminine au Québec.

Quatre départs ont donc été donnés dès 9h, samedi, en fonction de la taille du bateau ou de l’expérience des équipages. Si le trajet initialement prévu en direction de Saint-Michel-de-Bellechasse n’a pas pu être retenu en raison des conditions météo qui entraînaient de trop forts courants, on a plutôt privilégié un parcours alternatif de 25 miles nautiques qui se rendait vers Cap-Rouge, pour revenir et terminer à la Baie de Beauport.   

«La pluie, les vents et la chaleur ont été des conditions météorologiques favorables pour nos équipes. La fierté personnelle d’avoir réussi était d’autant plus grande en fin de journée, puisque le défi a amené les femmes à se surpasser et à participer à de riches rencontres», précise Mme Cantin au sujet de l’aspect «formateur» de la météo.   

De la place pour toutes et chacune

Chaque année un nombre plus important de participantes regroupées en équipes dans différentes catégories affrontent les eaux du fleuve Saint-Laurent. C’est ainsi que, pour permettre la participation de toutes, même les débutantes sont accueillies à bras ouverts.

De plus, la place accordée à la relève constitue, depuis trois ans, un volet important de l’événement. Des voiliers étaient en effet dirigés, avec l’aide de navigatrices d’expérience, par des adolescentes lévisiennes âgées de 15 à 17 ans. Les filles sélectionnées au terme d’un concours tenu dans les écoles secondaires de la région se trouvaient sur les bateaux Merlot II, Sao et Petit Pabos.

Dans la classe Évolution, c’est Denise Roose, une femme de 79 ans, qui a remporté les grands honneurs en se méritant la palme de la soirée. Un «modèle de détermination» qui devrait inspirer les femmes à continuer, selon la présidente de la Coupe Femina.

«Toutes ces inscriptions témoignent du fait que les femmes aiment naviguer et faire du sport. Les femmes prouvent que ce n’est pas parce qu’un voilier se dirige manuellement qu’elles ne sont pas capables de le faire. Il faut seulement les mobiliser à oser et la Coupe Femina est là pour leur donner cette chance de se rassembler autour d’un événement commun», d’ajouter fièrement Michelle Cantin.

Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

La clé sous la porte pour L’Appart

Le centre de thérapie et de réinsertion sociale L’Appart, situé à Saint-Romuald, s’est retrouvé dans l’obligation de fermer ses portes de façon impromptue en raison de problèmes financiers, le 10 juillet dernier. Les résidents, employés et gestionnaires de l’entreprise l’ont appris seulement cinq jours avant leur départ.

Troisième lien : Québec opte pour le tunnel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a indiqué, le 27 juin, que le gouvernement provincial a choisi la solution du tunnel pour le troisième lien routier interrives qu’il désire construire entre Québec et Lévis.

Armé d'un couteau, il menace un voisin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel d’un citoyen du secteur de Charny, lundi soir vers 18h11, signalant qu’il avait été victime de menaces armées de la part de son voisin.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

CJMD poursuit son expansion

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.