Accompagné de Michel Boudrias, Yves-François Blanchet a demandé à Ottawa d'accorder de nouveaux contrats à la Davie. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

De passage au chantier maritime Davie le 12 février en compagnie du député bloquiste de Terrebonne, Michel Boudrias, le chef du Bloc québécois (BQ), Yves-François Blanchet, a profité de l’occasion pour réclamer au gouvernement fédéral «la juste part du Québec» des contrats consentis dans le cadre de la Stratégie de construction navale.

«Le Québec a payé 20 G$ d’une stratégie de 100 G$ et ne récupéra même pas 2 G$, à ce stade-ci, alors qu’il dispose d’un chantier maritime qui détient 50 % de la capacité de production navale au Canada. On n’arrête pas de nous promettre de revoir la politique et de nous dire qu’on envisage quelque chose, mais il n’y a rien. C’est très choquant», a déclaré M. Blanchet quelques minutes après sa visite des installations de l’entreprise lévisienne.

Estimant que Chantier Davie pourrait être en péril puisque le seul contrat fédéral dans le carnet de commandes de l’entreprise lévisienne ne s’amorcera qu’en 2021, le BQ a une nouvelle fois demandé à Ottawa une «intervention immédiate». 

Même si le gouvernement fédéral a répété dans les dernières semaines qu’il n’avait pas besoin de ce navire, la formation dirigée par Yves-François Blanchet espère que ses vis-à-vis libéraux changeront d’avis et commanderont à Davie l’Obélix. Ce deuxième navire ravitailleur temporaire «comblerait les besoins» de la Marine royale canadienne tout en assurant la survie du chantier, des emplois et de l’expertise québécoise, selon Michel Boudrias.

Même si pour le moment les exigences du BQ frappent un mur, Yves-François Blanchet a également partagé son espoir d’un retour en force de son parti à la Chambre des communes, ce qui permettrait de mieux défendre les intérêts de Davie selon lui.

«Le scénario qui terrifie le plus les deux principaux partis canadiens (libéraux et conservateurs), c’est de former un gouvernement minoritaire (l’automne prochain) avec une forte délégation du Bloc. À ce moment, le Bloc serait capable d’imposer des éléments de contrat. Ce serait profitable non seulement pour la région de Lévis, mais aussi ailleurs au Québec puisque Davie fait affaire avec plusieurs sous-traitants. La meilleure affaire qui peut arriver pour le Québec, c’est d’avoir quelqu’un qui va intervenir au bénéfice de la Davie et de ses sous-traitants plutôt que d’être influencé par le lobby des chantiers d’Halifax et de Vancouver», a argué le chef du BQ.

Nouvelle sortie des dirigeants et des employés

Présents également lors du passage d’Yves-François Blanchet, les dirigeants de Chantier Davie et les représentants syndicaux des travailleurs (sur la quatrième photo) ont aussi demandé qu’Ottawa accorde sa «juste part» au Québec et à l’entreprise lévisienne tout en critiquant les résultats actuels de la Stratégie nationale de construction navale.

Frédérik Boisvert, vice-président affaires publiques de Davie, a notamment souligné que des opportunités immédiates existaient et que le chantier maritime lévisien est prêt à répondre à l’appel.

«Davie n’est pas seulement un chantier de réparation de navire. Davie peut aussi construire des nouveaux navires. Donnez-nous des contrats ! Il y a pour 4 G$ de disponibles pour de nouveaux brise-glaces. On le sait (qu’il y a un besoin). Il y a des navires qui ne pouvaient circuler sur le Saint-Laurent en raison d’un embâcle sur le lac Saint-Pierre et la production de Rio Tinto souffre en raison des problèmes sur la rivière Saguenay. Les besoins sont criants et Davie a une expertise dans le brise-glace reconnue mondialement», a conclu M. Boisvert.

Les plus lus

Élections fédérales 2019 : Laurence Harvey candidate du PLC

Celle qui était pressentie comme candidate du Parti libéral du Canada (PLC) pour les prochaines élections fédérales dans la circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup a cédé sa place à Aladin Legault-d’Auteuil afin de représenter la circonscription où elle a grandi, celle de Bellechasse-Les Etchmins-Lévis.

Développement : 255 000 $ pour les organismes de Lévis

Dix organismes lévisiens se partagent une aide financière totale de 255 000 $, provenant Fonds de développement des territoires (FDT), pour l’année 2019.

Davie : Blaney déplore les «shows de boucane libéraux»

Le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) dans ce comté lors des prochaines élections, Steven Blaney, a critiqué, le 22 août, les «annonces préélectorales» du gouvernement libéral au profit de Chantier Davie qui ne résultent pas en l’octroi de contrats immédiats. Pour ce faire, l’élu lévisien s’en est pris à la décision d’Ottawa «de perm...

Six semaines au cœur de la politique française

Originaire de Lévis et jeune militant à la Coalition Avenir Québec (CAQ) depuis 2014, Marc-Antoine Bélanger a réalisé un stage en France auprès du député de la 1ère circonscription des Yvelines, Didier Baichère, grâce au Comité d’action politique franco-québécois (CAP-FQ).

Verdissement du parc industriel Bernières : de l’air pur et frais pour les travailleurs

Le parc industriel Bernières, qui s’étend en bordure de l’autoroute 20, changera bientôt de visage. C’est que les surfaces bétonnées qui créent des ilots de chaleur devraient en effet faire place à des espaces verts et à des aménagements mieux adaptés, alors que la Ville de Lévis mettra en pratique son engagement en matière de développement durable.

Le candidat des Verts dans Lévis-Lotbinière doit se retirer

Luc St-Hilaire n’est plus le candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des prochaines élections fédérales. Alors que la campagne sera bientôt déclenchée, le PVC a demandé, à la mi-août, au stratège et créateur publicitaire de retirer sa candidature en raison d’une controverse dont il était l’objet sur les médias sociaux.

Aide aux producteurs laitiers : Blaney s'attaque aux libéraux

Signe que la campagne électorale fédérale approche à grands pas, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et candidat conservateur dans cette circonscription, Steven Blaney, a critiqué par voie de communiqué, le 19 août, le programme d'aide financière que le gouvernement libéral vient de mettre en place pour les producteurs laitiers canadiens. L'initiative compensera ces derniers a en ...

Ottawa rend publique son intention d'acheter le pont de Québec

De passage à Québec le 23 août, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, et le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, ont annoncé, en compagnie du ministre fédéral et député de Québec Jean-Yves Duclos, du député de Louis-Hébert Joël Lightbound ainsi que du maire de Québec Régis Labeaume, que le gouvernement fédéral est prêt à acquérir le pont de Québ...

Un beau cadeau de 1,7 M$ pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Par voie de communiqué, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, s’est réjouie, le 19 août, de l'annonce du financement supplémentaire dont bénéficieront les cégeps du Québec, en particulier ceux de la Chaudière-Appalaches qui recevront 6,7 M$. Plus particulièrement à Lévis, le Cégep de Lévis-Lauzon recevra 1,7 M$ dans le cadre de cette initiative provinciale.

La jeunesse concernée par l’environnement

Les enjeux environnementaux ont été abordés cet été devant un groupe de scouts belges en voyage au Québec par Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, et Olivier Bolduc, porte-parole de Québec solidaire Chutes-de-la-Chaudière, lors d’une rencontre organisée par Yannick Angers du 129e groupe scout Saint-Jean/Saint-Romuald.