CRÉDIT : ARCHIVES

La députée de Westmount-Saint-Louis et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Jennifer Maccarone, a questionné, le 17 avril, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, sur les actions posées lors de la fermeture de trois garderies privées de Lévis en février dernier.

À la suite de renseignements obtenus par des demandes d’accès à l’information, Mme Maccarone a argué que le ministre «a permis à une garderie de se soustraire aux vérifications et aux inspections exigées par son ministère, notamment les vérifications sur les antécédents du personnel, sur les obligations de réussite d’un cours de secourisme ainsi que sur la superficie nécessaire pour accueillir le nombre d’enfants».

Selon la porte-parole libérale en matière de famille, le ministre de la Famille «a voulu agir vite, mais dans l’opération, il a mis de côté des éléments importants de sa loi et de son règlement». Jennifer Maccarone craint que la sécurité des enfants qui fréquentent la nouvelle installation pourrait être compromise.

«Tout comme le ministre, nous croyons qu’il faut aider rapidement les parents qui font face à une fermeture de service de garde, mais en aucun temps nous ne devons prendre des risques sur la sécurité des enfants», a affirmé la porte-parole de l’opposition officielle.

Jennifer Maccarone estime également que le ministre a créé un précédent en permettant à deux garderies d’offrir sous un même toit des places subventionnées et non subventionnées. Par voie de communiqué, la députée de Westmount-Saint-Louis se demande «comment le ministre peut expliquer à un parent qui paie 45 $ par jour que pour les autres enfants, qui sont dans les mêmes locaux, qui fréquentent les mêmes éducatrices et qui mangent les mêmes repas, le parent paie 8,25 $ pour ces mêmes services».

«Comment le ministre de la Famille, responsable de l’application de la Loi et du règlement sur les services de garde, aura la légitimité de faire respecter la loi à l’avenir alors que lui-même ne l’applique pas?», a ajouté Mme Maccarone.

«Mauvaise foi»

Joint par le Journal, le cabinet du ministre de la Famille a réfuté les accusations de Mme Maccarone. La directrice de cabinet adjointe de Mathieu Lacombe, Isabelle Lewis, a notamment souligné que le lundi de l’ouverture du nouveau CPE, un inspecteur et une conseillère se sont déplacés dans le local pour s’assurer du respect des exigences en matière de santé et sécurité.

Également, elle assure que le ministère de la Famille a reçu un avis des autorités municipales et du service incendie indiquant que «tout était conforme et que les normes étaient respectées».

En ce qui a trait aux éducatrices embauchées par le CPE, le ministère soutient qu’elles étaient à l’emploi des anciennes garderies. Un délai leur a été accordé pour qu’elles produisent les documents demandés par le ministère, des papiers que les fonctionnaires ont reçu. 

«On ne fera jamais de compromis sur la sécurité des enfants. La députée de Westmount fait preuve de mauvaise foi en disant des faussetés. Elle aurait pu se réjouir de nos actions rapides qui ont permis d’éviter une rupture de services pour ces 150 enfants-là et leurs parents», a rétorqué M. Lacombe, par l’entremise de Mme Lewis.

Les plus lus

Élections fédérales 2019 : Laurence Harvey candidate du PLC

Celle qui était pressentie comme candidate du Parti libéral du Canada (PLC) pour les prochaines élections fédérales dans la circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup a cédé sa place à Aladin Legault-d’Auteuil afin de représenter la circonscription où elle a grandi, celle de Bellechasse-Les Etchmins-Lévis.

Développement : 255 000 $ pour les organismes de Lévis

Dix organismes lévisiens se partagent une aide financière totale de 255 000 $, provenant Fonds de développement des territoires (FDT), pour l’année 2019.

Six semaines au cœur de la politique française

Originaire de Lévis et jeune militant à la Coalition Avenir Québec (CAQ) depuis 2014, Marc-Antoine Bélanger a réalisé un stage en France auprès du député de la 1ère circonscription des Yvelines, Didier Baichère, grâce au Comité d’action politique franco-québécois (CAP-FQ).

Verdissement du parc industriel Bernières : de l’air pur et frais pour les travailleurs

Le parc industriel Bernières, qui s’étend en bordure de l’autoroute 20, changera bientôt de visage. C’est que les surfaces bétonnées qui créent des ilots de chaleur devraient en effet faire place à des espaces verts et à des aménagements mieux adaptés, alors que la Ville de Lévis mettra en pratique son engagement en matière de développement durable.

Le candidat des Verts dans Lévis-Lotbinière doit se retirer

Luc St-Hilaire n’est plus le candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des prochaines élections fédérales. Alors que la campagne sera bientôt déclenchée, le PVC a demandé, à la mi-août, au stratège et créateur publicitaire de retirer sa candidature en raison d’une controverse dont il était l’objet sur les médias sociaux.

Aide aux producteurs laitiers : Blaney s'attaque aux libéraux

Signe que la campagne électorale fédérale approche à grands pas, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et candidat conservateur dans cette circonscription, Steven Blaney, a critiqué par voie de communiqué, le 19 août, le programme d'aide financière que le gouvernement libéral vient de mettre en place pour les producteurs laitiers canadiens. L'initiative compensera ces derniers a en ...

Un beau cadeau de 1,7 M$ pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Par voie de communiqué, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, s’est réjouie, le 19 août, de l'annonce du financement supplémentaire dont bénéficieront les cégeps du Québec, en particulier ceux de la Chaudière-Appalaches qui recevront 6,7 M$. Plus particulièrement à Lévis, le Cégep de Lévis-Lauzon recevra 1,7 M$ dans le cadre de cette initiative provinciale.

La jeunesse concernée par l’environnement

Les enjeux environnementaux ont été abordés cet été devant un groupe de scouts belges en voyage au Québec par Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, et Olivier Bolduc, porte-parole de Québec solidaire Chutes-de-la-Chaudière, lors d’une rencontre organisée par Yannick Angers du 129e groupe scout Saint-Jean/Saint-Romuald.