Le satellite de Lévis de l’Opération Nez rouge 2018 a permis aux organismes lévisiens impliqués de récolter 17 564 $ en dons. CRÉDIT : ARCHIVES

Dans le cadre de la 35e édition d’Opération Nez rouge, les Maisons des jeunes l’Aigle, la Ruche, l’Azymut et l’Amalgame avaient le mandat pour une troisième année consécutive d’accueillir l’événement à Lévis tout au long du mois de décembre. En participant, les Maisons des jeunes ont récolté 17 564 $ en dons.

En effet, l’Opération Nez rouge est bien connue de tous. Cette année, le satellite de Lévis a été en action pendant 13 soirées, entre le 30 novembre et le 29 décembre. 

Ce sont 629 bénévoles, dont 149 équipes de raccompagnement, qui composaient l’équipe du satellite de Lévis, situé dans les locaux de la Maison des jeunes l’Amalgame de Saint-Rédempteur.

Selon Richard Proulx, responsable de la Maison des jeunes l’Azymut et du satellite de Lévis d’Opération Nez rouge, les chiffres parlent d’eux même et l’édition 2018 est un succès sur toute la ligne.

En 2016, 482 bénévoles s’étaient mobilisés pour l’Opération Nez rouge du satellite de Lévis. Parmi ces bénévoles, 122 équipes de raccompagnement avaient été formées, 538 raccompagnements avaient été effectués et 12 243 $ avaient été amassés en dons. 

Comparée à 2016, l’édition 2018 a rassemblé 147 bénévoles de plus, formé 27 équipes supplémentaires, effectué 136 raccompagnements de plus et amassé 5 321 $ supplémentaires.

«Ce qui fait la différence, c’est le nombre d’équipes qu’on est capable d’avoir. Plus on a d’équipes sur la route, plus on peut répondre à la demande», souligne M. Proulx.

Une organisation réglée au quart de tour

Selon le responsable du satellite de Lévis, l’organisation de l’événement demande beaucoup de temps, mais les dons amassés et les rencontres faites en valent la peine. M. Proulx aimerait de nouveau accueillir le satellite de Lévis en 2019.

Malgré le succès de l’événement, le responsable considère qu’on ne peut pas s’arrêter là et que la période de recrutement des bénévoles est cruciale. Encore cette année, certains individus ont dû attendre un bon moment avant d’avoir une équipe disponible pour les raccompagner lors des soirées plus achalandées. M. Proulx considère ce problème comme «un défi constant».

Satisfait de cette édition de l’Opération Nez rouge, le responsable de la Maison des jeunes l’Azymut apprécie l’intérêt des collaborateurs financiers qui facilitent grandement le travail de recrutement de bénévoles.

«Les collaborateurs financiers, que ce soit les restaurateurs ou les commerçants, font la différence aussi à l’autre bout. Les bénévoles qui viennent savent qu’un repas les attend et que leur essence est remboursée. C’est plus facile de faire du recrutement. Ces collaborateurs contribuent grandement au succès d’Opération Nez rouge», conclut-il.

Les plus lus

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

35 000 $ pour la traversée du fleuve à la nage

Pour une septième édition, le député de Bellechasse-Les-Etchemins-Lévis du Parti conservateur du Canada, Steven Blaney, tenait sa traditionnelle traversée du fleuve Saint-Laurent, le 21 juillet dernier.

Le goût du partage

Certains ont trop, d’autres pas assez. Pour répondre aux besoins de tous, rien ne vaut la solidarité. Le premier frigo partagé de Lévis est en service depuis le début du mois d’août.

L’AQPS souligne le dévouement d’un Lévisien

Fondateur du défi cycliste On roule pour toi, le Lévisien Cédric Boilard a vu ses efforts en prévention du suicide récompensés par l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS). L’organisme provincial a salué l’engagement à ce chapitre de Cédric Boilard en lui remettant, ainsi qu’aux autres membres de l’initiative, un honneur dans le cadre des Prix méritas en prévention du suicide, le 1...

Des jeunes sensibilisés à la cause animale

Une classe de 5e année de l’École Saint-Joseph a accueilli l’Organisme pour la protection des chats, créé il y a un an à Lévis, pour quatre ateliers de sensibilisation au sujet de l’adoption responsable et la prévention des morsures.

Un Lévisien près du toit du monde

Le Lévisien Jacques Bureau a finalement accompli le défi qu’il s’était lancé il y a près de deux ans. Le 24 avril dernier, avec d’autres participants de l’initiative au profit de la Société de recherche sur le cancer, l’auteur et conférencier a atteint le camp de base de l’Everest, situé à plus de 5 000 mètres d’altitude.

Une initiative pour rassembler la communauté anglophone

Depuis quelques semaines, le South Shore English Network (SSEN) a amorcé son travail afin de rassembler la communauté anglophone établie dans le Grand Lévis.

Un défi au profit du Service d’entraide de Pintendre

C’est le 15 septembre prochain que se déroulera la deuxième édition du Grand Défi Entraide, à Pintendre.

Donner des canettes pour aider la jeunesse

La Maison des jeunes (MDJ) Défi-Ado a tenu récemment des séances de collecte de canettes afin de financer les activités estivales des jeunes. En plus d’amasser de l’argent qui leur est destiné, les collectes leur permettent s’impliquer dans la vie communautaire de l’organisme.

La place éphémère de la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis

Dans le cadre de son 325e anniversaire, la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis a aménagé ses jardins afin d’inviter les Lévisiens à venir profiter de la place éphémère qu’elle a mise en place pour l’été.