Les membres de l’ADDS rassemblés. CRÉDIT : NICOLAS JEAN

L’Association de défense des droits sociaux de la Rive-Sud (ADDS) a lancé son nouveau volet de défense des droits des chômeurs et des chômeuses au Patro de Lévis, le 2 mai dernier.

Par Nicolas Jean

«C’était un besoin frappant. Les chômeurs qui ne sont pas syndiqués sont seuls dans leur combat. Ils doivent demander de l’aide à d’autres organismes à l’extérieur de la région. Alors, c’est plus compliqué pour eux», a expliqué la porte-parole de l’ADDS, Esther Baillargeon.

L’objectif de ce nouveau volet est de sensibiliser les chômeurs à leurs droits et à leurs devoirs. Plusieurs perdent de l’argent puisqu’ils ne sont pas au courant de la règlementation sur le chômage. Avec plusieurs ateliers sur les droits et les devoirs des chômeurs à partir de septembre prochain, les personnes pourront venir s’informer pour en apprendre davantage.

«La majorité des erreurs sont faites de bonne foi. Tout ça pourrait être évité si les chômeurs et chômeuses avaient toute l'information», a mentionné Esther Baillargeon.

L’idée du projet vient principalement des analyses faites par les intervenantes de l’ADDS. En supportant des assistés sociaux, Mme Baillargeon a vu plusieurs cas difficiles au fil des années en lien avec des chômeurs en détresse. Malgré le bas taux de chômage dans la Chaudière-Appalaches, il y a un grand manque dans la région pour ceux qui n’ont pas d’emplois.

«On est en 2019 et on voit encore des gens fouiller dans les poubelles pour manger. Est-ce qu’il faut attendre que tous les chômeurs soient comme ça pour agir ? C’est aberrant», a indiqué le militant et co-porte-parole, Éric Bouchard.

Mettre les préjugés de côté

 Le plus difficile pour l’ADDS est de se faire connaître auprès du public. Selon Éric Bouchard, les préjugés font la différence et nuisent énormément à la cause de l’ADDS qui milite pour effacer les propos dégradants.

«Évidemment, on ne peut prendre personne par la main pour venir à nos manifestations, mais on peut essayer de faire disparaître les préjugés. Je constate que les gens négligent les personnes qui n’ont pas d’emploi. Il faut que ça change», a dénoncé M. Bouchard.

Notons qu'aujourd'hui, une délégation de l’organisme se rendra à Québec pour participer aux actions en lien avec la Semaine de la dignité des personnes assistées sociales.

Les plus lus

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

Le goût du partage

Certains ont trop, d’autres pas assez. Pour répondre aux besoins de tous, rien ne vaut la solidarité. Le premier frigo partagé de Lévis est en service depuis le début du mois d’août.

L’AQPS souligne le dévouement d’un Lévisien

Fondateur du défi cycliste On roule pour toi, le Lévisien Cédric Boilard a vu ses efforts en prévention du suicide récompensés par l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS). L’organisme provincial a salué l’engagement à ce chapitre de Cédric Boilard en lui remettant, ainsi qu’aux autres membres de l’initiative, un honneur dans le cadre des Prix méritas en prévention du suicide, le 1...

Un Lévisien près du toit du monde

Le Lévisien Jacques Bureau a finalement accompli le défi qu’il s’était lancé il y a près de deux ans. Le 24 avril dernier, avec d’autres participants de l’initiative au profit de la Société de recherche sur le cancer, l’auteur et conférencier a atteint le camp de base de l’Everest, situé à plus de 5 000 mètres d’altitude.

Une initiative pour rassembler la communauté anglophone

Depuis quelques semaines, le South Shore English Network (SSEN) a amorcé son travail afin de rassembler la communauté anglophone établie dans le Grand Lévis.

Un défi au profit du Service d’entraide de Pintendre

C’est le 15 septembre prochain que se déroulera la deuxième édition du Grand Défi Entraide, à Pintendre.

Donner des canettes pour aider la jeunesse

La Maison des jeunes (MDJ) Défi-Ado a tenu récemment des séances de collecte de canettes afin de financer les activités estivales des jeunes. En plus d’amasser de l’argent qui leur est destiné, les collectes leur permettent s’impliquer dans la vie communautaire de l’organisme.

La place éphémère de la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis

Dans le cadre de son 325e anniversaire, la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis a aménagé ses jardins afin d’inviter les Lévisiens à venir profiter de la place éphémère qu’elle a mise en place pour l’été.

Des citoyens s’unissent pour nettoyer

Une quinzaine de citoyens du quartier de la Martinière se sont réunis, ce printemps, afin de nettoyer les berges du fleuve Saint-Laurent et le parc de la Martinière, à Lauzon.

Un bilan annuel marqué par des projets réalisés

Une cinquantaine de citoyens ont participé à l’assemblée générale annuelle de Revitalisation Village Saint-Nicolas (RVSN) qui a eu lieu pour la première fois à la salle des loisirs de l’Espace Marie-Victorin, en mai dernier. La réunion a permis à l’organisme de dresser un bilan marqué par la concrétisation de plusieurs projets.