Les deux femmes veulent récolter 3 600 $ pour le Défi kayak Desgagnés. CRÉDIT : COURTOISIE

La Lévisienne Josyhane Labillois et la résidente de Québec Geneviève Laplante participeront à la 5e édition du Défi kayak Desgagnés qui se déroulera du 15 au 18 août prochain. L’objectif est de parcourir le fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec en quatre jours au profit de la fondation Jeunes musiciens du monde.

Par Nicolas Jean

 Les deux enseignantes devront pagayer 65 kilomètres par jour afin de réussir le défi. L’envie de participer à cet événement remonte à plusieurs années selon Josyhane Labillois.

«J’ai entendu parler de ça à Radio-Canada et depuis ce temps, je veux le faire. C’est finalement cette année que ça se concrétise», mentionne cette dernière, en entrevue téléphonique.

Mme Labillois a convaincu son amie, Geneviève Laplante, de faire le défi avec elle et, du même coup, lui partager son amour pour le kayak. «Je voulais faire ma première expérience au défi en équipe pour que ça soit moins difficile physiquement», indique Josyhane Labillois.

Un entraînement plus rigoureux

Malgré leur vie active, le tandem a tout de même dû ajuster son entraînement en fonction des kilomètres à parcourir. Elles s’entrainent deux fois par semaine chez Rame Québec, un spécialiste des sports de rame de Québec.

«Il y a quelqu’un qui a modifié notre entraînement pour être capable de réussir le défi. On passe huit heures sur l’eau par jour. Alors, il faut être prête à faire la distance», témoigne la Lévisienne, fébrile face à ce défi.

De plus, le Défi kayak Desgagnés offre un profil d’entraînement préparé par une kinésiologue pour aider les participants.

Un défi difficile à accomplir

 La longueur du parcours de 250 kilomètres à faire en quatre jours est la chose que les deux femmes craignent le plus dans ce défi. Le duo en est à un premier événement du genre et n’a jamais fait de longue distance en kayak. Elles devront composer avec plusieurs incertitudes durant leur périple.

«On a une petite fébrilité et crainte en même temps pour la distance. C’est un beau défi, mais on s’en va en terrain inconnu», reconnaît l’enseignante.

Le fleuve Saint-Laurent a aussi son côté imprévisible. Même si la température est souvent clémente en août, les participants peuvent tout de même avoir droit à des surprises sur le cours d’eau.

Pour une bonne cause

Depuis 2015, le Défi kayak Desgagnés a récolté plus de 509 000 $ avec la participation de 480 kayakistes. L’objectif est d’amasser 250 000 $ pour l’édition 2019. L’équipe «Josy&Ge» a recueilli près de 1 000 $ pour la fondation Jeunes musiciens du monde, qui a pour mission de favoriser le développement personnel d’enfants et d’adolescents issus de milieux à risque au moyen d’activités musicales offertes gratuitement. Le but ultime du tandem est de dépasser les 3 600 $ au courant des prochaines semaines.

Il est possible de donner de l’argent pour l’équipe de Mme Labillois sur le site Internet jedonneenligne.org.

Les plus lus

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

Le goût du partage

Certains ont trop, d’autres pas assez. Pour répondre aux besoins de tous, rien ne vaut la solidarité. Le premier frigo partagé de Lévis est en service depuis le début du mois d’août.

L’AQPS souligne le dévouement d’un Lévisien

Fondateur du défi cycliste On roule pour toi, le Lévisien Cédric Boilard a vu ses efforts en prévention du suicide récompensés par l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS). L’organisme provincial a salué l’engagement à ce chapitre de Cédric Boilard en lui remettant, ainsi qu’aux autres membres de l’initiative, un honneur dans le cadre des Prix méritas en prévention du suicide, le 1...

Un Lévisien près du toit du monde

Le Lévisien Jacques Bureau a finalement accompli le défi qu’il s’était lancé il y a près de deux ans. Le 24 avril dernier, avec d’autres participants de l’initiative au profit de la Société de recherche sur le cancer, l’auteur et conférencier a atteint le camp de base de l’Everest, situé à plus de 5 000 mètres d’altitude.

Une initiative pour rassembler la communauté anglophone

Depuis quelques semaines, le South Shore English Network (SSEN) a amorcé son travail afin de rassembler la communauté anglophone établie dans le Grand Lévis.

Un défi au profit du Service d’entraide de Pintendre

C’est le 15 septembre prochain que se déroulera la deuxième édition du Grand Défi Entraide, à Pintendre.

Donner des canettes pour aider la jeunesse

La Maison des jeunes (MDJ) Défi-Ado a tenu récemment des séances de collecte de canettes afin de financer les activités estivales des jeunes. En plus d’amasser de l’argent qui leur est destiné, les collectes leur permettent s’impliquer dans la vie communautaire de l’organisme.

La place éphémère de la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis

Dans le cadre de son 325e anniversaire, la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis a aménagé ses jardins afin d’inviter les Lévisiens à venir profiter de la place éphémère qu’elle a mise en place pour l’été.

Des citoyens s’unissent pour nettoyer

Une quinzaine de citoyens du quartier de la Martinière se sont réunis, ce printemps, afin de nettoyer les berges du fleuve Saint-Laurent et le parc de la Martinière, à Lauzon.

Un bilan annuel marqué par des projets réalisés

Une cinquantaine de citoyens ont participé à l’assemblée générale annuelle de Revitalisation Village Saint-Nicolas (RVSN) qui a eu lieu pour la première fois à la salle des loisirs de l’Espace Marie-Victorin, en mai dernier. La réunion a permis à l’organisme de dresser un bilan marqué par la concrétisation de plusieurs projets.