Le Café la Mosaïque entend mettre en branle un plan de réaménagement au cours de la prochaine année. CRÉDIT : COURTOISIE

C’est sous la présidence d’honneur de Steve Bussières, président du Groupe Bussières, que le Café la Mosaïque tiendra, le 8 juin prochain, sa traditionnelle activité dans le cadre de la Fête des voisins. Lors de cet événement doté d’une programmation spéciale pour l’occasion, l’entreprise d’économie sociale, qui offre à la communauté lévisienne un lieu d’échange dans le Vieux-Lévis, soulignera ses 10 ans d’existence.

«Depuis 10 ans, le Café la Mosaïque a servi à animer notre milieu de vie, rencontrer ou s’impliquer auprès de nos voisins et fait mieux connaître le quartier, notamment ses organismes et commerces. […] Ça coulait de source (que nous célébrions nos 10 ans lors de notre fête des voisins) comme il est important pour nous d’être présent dans le milieu», a d’emblée déclaré Catherine Tremblay, coordonnatrice de l’établissement, lors d’une conférence de presse le 14 mai.

Comme lors des dernières années lors de la fête des voisins de la Mosaïque, la rue Saint-Louis, entre la rue Dorimène-Desjardins et la côte du Passage, sera fermée et accueillera les festivités avec le voisinage. Ces dernières débuteront vers 15h. Les visiteurs pourront y retrouver animation, jeu gonflable, musique et jeu de camping pour tous.

Par la suite, vers 17h, les résidents sont invités à apporter un plat pour partager dans une grande tablée commune installée sur la rue pour le souper. Des commerces du quartier contribueront également au festin en offrant l’une de leurs spécialités.

À partir de 19h, le 10e anniversaire sera davantage fêté avec café et dessert. Ensuite, la soirée se poursuivra autour du feu avec la lecture d’un conte portant sur le Café la Mosaïque. Écrit par Sophie Grenier-Héroux, auteure diplômée en création littéraire et en journalisme, À bon entendeur, bon espoir sera conté par Carole Legaré, bien connue pour son implication au sein de la Maison natale de Louis Fréchette.

Pendant la soirée, les artisans de l’entreprise d’économie sociale souligneront aussi le dévouement des bénévoles du café, se rappelleront des souvenirs avec des photos et dévoileront le nouveau plan d’aménagement du café.

Bientôt du nouveau

 En effet, à la suite d’une récente tempête d’idées tenue avec des bénévoles de l’organisme et des clients, le Café la Mosaïque a conçu un plan pour réaménager l’établissement. Estimé à 30 000 $, le projet permettra d’agrandir la cuisine, de déplacer la scène pour les spectacles afin de mieux accommoder les artistes et d’installer du mobilier qui peut se déplacer plus facilement afin de répondre aux différents besoins de la clientèle.

«La vie du Café la Mosaïque ne s’arrêtera pas avec les festivités du 10e anniversaire. Une autre étape s’amorce dans la vie du café. Nous voulons nous adapter à de nouveaux besoins et le dévoilement du plan d’aménagement le 8 juin permettra de célébrer cette nouvelle phase. […] Le Café la Mosaïque, ce n’est pas mon café, mais celui de tout le monde», a partagé Mme Tremblay.

Pour réaliser ce projet qui devrait s’amorcer en janvier prochain, l’établissement du Vieux-Lévis a donc lancé, le 14 mai, une campagne de financement. Par cette initiative, sous la présidence d’honneur de Steve Bussières, le Café la Mosaïque espère récolter les sous et le matériel nécessaires pour réaliser le réaménagement.

Les personnes qui aimeraient effectuer un don peuvent consulter le www.canadahelps.org/fr/organismesdebienfaisance/cafe-la-mosaique/ ou joindre Catherine Tremblay au 418 835-3000. Notons finalement que l’événement du 8 juin se tiendra à l’intérieur du Café la Mosaïque en cas de pluie.

Les plus lus

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

Le goût du partage

Certains ont trop, d’autres pas assez. Pour répondre aux besoins de tous, rien ne vaut la solidarité. Le premier frigo partagé de Lévis est en service depuis le début du mois d’août.

L’AQPS souligne le dévouement d’un Lévisien

Fondateur du défi cycliste On roule pour toi, le Lévisien Cédric Boilard a vu ses efforts en prévention du suicide récompensés par l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS). L’organisme provincial a salué l’engagement à ce chapitre de Cédric Boilard en lui remettant, ainsi qu’aux autres membres de l’initiative, un honneur dans le cadre des Prix méritas en prévention du suicide, le 1...

Un Lévisien près du toit du monde

Le Lévisien Jacques Bureau a finalement accompli le défi qu’il s’était lancé il y a près de deux ans. Le 24 avril dernier, avec d’autres participants de l’initiative au profit de la Société de recherche sur le cancer, l’auteur et conférencier a atteint le camp de base de l’Everest, situé à plus de 5 000 mètres d’altitude.

Une initiative pour rassembler la communauté anglophone

Depuis quelques semaines, le South Shore English Network (SSEN) a amorcé son travail afin de rassembler la communauté anglophone établie dans le Grand Lévis.

Un défi au profit du Service d’entraide de Pintendre

C’est le 15 septembre prochain que se déroulera la deuxième édition du Grand Défi Entraide, à Pintendre.

Donner des canettes pour aider la jeunesse

La Maison des jeunes (MDJ) Défi-Ado a tenu récemment des séances de collecte de canettes afin de financer les activités estivales des jeunes. En plus d’amasser de l’argent qui leur est destiné, les collectes leur permettent s’impliquer dans la vie communautaire de l’organisme.

La place éphémère de la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis

Dans le cadre de son 325e anniversaire, la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis a aménagé ses jardins afin d’inviter les Lévisiens à venir profiter de la place éphémère qu’elle a mise en place pour l’été.

Des citoyens s’unissent pour nettoyer

Une quinzaine de citoyens du quartier de la Martinière se sont réunis, ce printemps, afin de nettoyer les berges du fleuve Saint-Laurent et le parc de la Martinière, à Lauzon.

Un bilan annuel marqué par des projets réalisés

Une cinquantaine de citoyens ont participé à l’assemblée générale annuelle de Revitalisation Village Saint-Nicolas (RVSN) qui a eu lieu pour la première fois à la salle des loisirs de l’Espace Marie-Victorin, en mai dernier. La réunion a permis à l’organisme de dresser un bilan marqué par la concrétisation de plusieurs projets.