CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en présence d’élus et de collègues que les dirigeants de Dessercom, de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL), du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et de la Fondation québécoise du cancer (FQC) ont officiellement inauguré la Maison Dessercom, le 10 septembre dernier.

Alors que le bâtiment est déjà présent dans le paysage de l’Hôtel-Dieu de Lévis depuis plusieurs mois, la crise sanitaire actuelle a malheureusement obligé les organismes derrière sa création à reporter son inauguration, à la semaine dernière, et son ouverture officielle au 28 septembre.

Rappelons que ce printemps, les lits disponibles dans cette nouvelle hôtellerie hospitalière ont été mis à la disposition du CISSS-CA, au cas où l’Hôtel-Dieu de Lévis aurait été débordé de patients en raison de la pandémie. Après ce nouveau rôle que pourrait être appelé à jouer de nouveau l’édifice de la rue Wolfe dans les prochains mois, la Maison Dessercom et ses 30 chambres pourront cependant accomplir sa mission initiale dès le 28 septembre prochain.

Les résidents de la Chaudière-Appalaches qui doivent se déplacer pour des traitements répétés sans hospitalisation à l’Hôtel-Dieu de Lévis ou au Centre régional intégré en cancérologie (CRIC) pourront y séjourner à prix modique dès la fin du mois de septembre. En effet, chaque usager qui désire passer une nuitée dans cette hôtellerie hospitalière devra débourser entre 30 $ et 60 $. De plus, les personnes qui séjourneront à la Maison Dessercom pourront profiter de plusieurs activités et d’une ambiance propice à la relaxation afin de se changer les idées.

Financée en totalité par Dessercom, au coût de 7 M$, la Maison Dessercom était un projet central de la campagne majeure de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis. L’édifice qui sera bientôt transféré au CISSS-CA viendra combler un besoin du centre hospitalier lévisien identifié avant le lancement de la campagne de financement de la FHDL. Un autre partenaire dans le projet, la FQC, aura pour sa part le mandat d’opérer la Maison Dessercom.

Une ouverture très attendue

Vu les impacts positifs de l’ouverture d’un tel édifice pour les patients de l’Hôtel-Dieu de Lévis, les différents intervenants qui ont pris la parole avant la coupe du traditionnel ruban se sont réjouis que la Maison Dessercom accueille bientôt des patients du CRIC, ceux suivis en médecine hyperbare, en dialyse ainsi que les parents des enfants suivis en pédopsychiatrie et en néonatalogie

«Dans l’analyse des besoins que nous avons menée avant le début de la campagne majeure de financement, la réalisation d’une hôtellerie hospitalière était l’un des projets majeurs ciblés. L’ouverture officielle de la Maison Dessercom est une belle illustration de notre slogan ‘‘On vous rapproche de la guérison’’. Que ce soit pour un patient de Saint-Pamphile, de Saint-Georges ou de Buckland, la distance ne sera plus un obstacle à la guérison», a souligné Julie Suzanne Doyon, la présidente du conseil d’administration de la FHDL.

«Aujourd’hui, j’ai l’impression de réaliser un rêve. La Maison Dessercom est un modèle parfait de quelque chose qui ne peut que fonctionner. Il a toujours été important pour Dessercom de soutenir des projets dans les communautés qu’elle dessert, particulièrement en Chaudière-Appalaches. Je suis fier de ce legs pour Lévis, mais aussi pour toute la Chaudière-Appalaches», a renchéri Maxime Laviolette, le directeur général de Dessercom.

Soulignons finalement que pour en savoir plus sur la Maison Dessercom ou pour réserver une chambre, vous pouvez consulter le fqc.qc.ca/fr/besoin-d-aide/hebergement/levis ou téléphoner au 1-800 363-0063.

Sur la première photo : Pour souligner l’ouverture prochaine de la Maison Dessercom, François Paradis, député de Lévis, Julie Suzanne Doyon, Maxime Laviolette, Clarence Pelletier, président des membres de tradition chez Dessercom, Daniel Paré, président-directeur général du CISSS-CA, Marco Décelles, directeur général de la FQC, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, ont coupé le traditionnel ruban.

Les plus lus

La cour de l'École Notre-Dame de Lévis réaménagée et verdie

Des arbres, plus de paniers de basketball, des espaces ombragés, la cour de l’École Notre-Dame de Lévis a été entièrement réaménagée et transformée. Ce projet débuté en 2016 représente un investissement de 260 000 $.

La FADOQ régionale se prépare pour la reprise

Depuis la mi-août et jusqu’au début septembre, les dirigeants de la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ) régions de Québec et Chaudière-Appalaches mènent une tournée afin de rencontrer les responsables des 165 clubs locaux du territoire. Avec ces rencontres tenues à travers les régions de Québec et de la Chaudière-Appalaches, le regroupement veut notamment bien informer ses membres en vue de...

Aider les itinérants à 10 ans

Jacob Bouchard est un garçon lévisien de 10 ans comme les autres, qui aime notamment jouer au hockey et qui travaille fort à l’école. Cependant, depuis maintenant près de deux ans, il fait une différence dans la société en multipliant les initiatives pour venir en aide aux personnes itinérantes dans le quartier Saint-Roch, à Québec.

Grimpons pour l’eSPoir tiendra sa 3e édition le 3 octobre

L’activité au profit de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera au Centre de plein air de Lévis. Nouveauté cette année, un volet compétitif vient s’ajouter au volet participatif. De plus, cinq co-présidents se mobilisent afin d’encourager la communauté à être généreuse.

La Maison Dessercom est inaugurée

C’est en présence d’élus et de collègues que les dirigeants de Dessercom, de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL), du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et de la Fondation québécoise du cancer (FQC) ont officiellement inauguré la Maison Dessercom, le 10 septembre dernier.

Une expérience hors de l’ordinaire pour Kelly-Anne

Participante depuis quelques années au camp Lake Joseph, la Lévisienne Kelly-Anne Gingras a pu revivre cette expérience marquante cet été. Malgré la pandémie, la Fondation INCA (Institut national canadien pour les aveugles) a offert ce camp d’immersion anglaise, cette année par l’entremise de la technologie, à des jeunes vivant avec une perte de vision.

Un filet humain à resserrer

La 18e Journée mondiale de la prévention du suicide (JMPS) se tiendra demain sous le thème Ensemble pour prévenir le suicide. Avec la possibilité d'une deuxième vague de la pandémie, l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) a profité de l'occasion pour demander à chaque acteur de la société à resserrer le filet de sécurité autour des personnes qui pourraient être plus vulnérables.

Des Lévisiens s’impliquent dans la lutte contre l’AMS

Le président de la Fondation Vaincre l’atrophie multisystématisée (AMS) Canada, Philip M. Fortier, a annoncé, le 8 septembre, la nomination de deux nouveaux membres au conseil d’administration de l’organisation, Valérie Garneau, directrice aux finances pour le Groupe Garneau thanatologue, et Joël Philibert, thanatopracteur et gestionnaire de l’entreprise funéraire de Lévis.

La Loto-mobile + encore une réussite pour la FHDL

La Fondation de l’Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a effectué le tirage du concours de la Loto-mobile +, le 4 septembre dernier. Les gagnants se sont partagés plus de 77 000 $ en prix chez la vingtaine de partenaires du concours.

Sensibilisation à la maladie d’Alzheimer par le théâtre

La Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches reprend cet automne la tournée de sa nouvelle pièce de théâtre Mémoires de mes oublis. À cette occasion, elle fera cinq arrêts dans le Grand Lévis.