Sylvie Picard, copropriétaire de Parikart. Photo : Courtoisie

La section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques organise son Souper de Filles, le 21 septembre au Juvénat Notre-Dame, sous la présidence d’honneur de Sylvie Picard, copropriétaire de Parikart.

L’événement caritatif se tiendra au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques afin de soutenir ses activités auprès des personnes atteintes de la maladie et leurs proches.

La copropriétaire de Parikart, Sylvie Picard, est la présidente d’honneur de l’édition 2022 du Souper de Filles. «Je suis très choyée d’avoir été choisie. C’est ma première expérience comme présidente d’honneur», se réjouit celle qui a rencontré à plusieurs reprises des personnes touchées par la maladie dans son entourage ou dans son salon de coiffure et d’esthétique.

Alors, la femme d’affaires a voulu s’impliquer davantage pour cette cause qui la «touche énormément». D’autant plus que 75 % des gens qui sont atteints par sclérose en plaques sont des femmes, souligne-t-elle.

«C’est l’occasion de se retrouver entre femmes de différents milieux, de se mobiliser, pour soutenir d’autres femmes et toutes les personnes malades, partage Sylvie Picard. Le Souper de Filles, c’est une belle occasion de se dire : mes petits bobos, ce n’est pas grave. Nos petits bobos, on n’a pas le droit de s’apitoyer dessus quand il y a des personnes qui sont atteintes de cette maladie et qui ne s’apitoient pas sur leur sort.»

L’événement commencera par un cocktail à 17h30, suivi par le souper. La soirée sera ponctuée d’allocutions et de musique.

«Cette année, on veut souligner le plaisir de se retrouver. On demande aux gens de nous partager leur chanson marquante, la chanson qui leur fait du bien, la chanson qui leur donne le goût de lâcher leur fou, la chanson qui les rend émotifs. La chanson qui a marqué leur vie», explique la présidente d’honneur.

«L’objectif, c’est de passer un bon moment. C’est une belle soirée et après deux ans de pandémie sans Souper de Filles, ça va faire du bien. Je souhaite la plus grande participation et implication de la communauté de Lévis et des gens d’affaires. J’espère que les femmes vont participer en grand nombre», invite celle qui souhaite aller chercher le plus de contributions possibles pour atteindre un beau montant qui permettra à l’organisme d’offrir des services aux personnes atteintes par la maladie et leurs proches.

La présidente d’honneur a aussi tenu à souligner le travail de la directrice de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques, Nicole Guay, pour sa 10e année au sein de l’organisme.

«Je vois tous les efforts, toute l’énergie et l’acharnement que cette femme met dans la fondation, tout son cœur. Elle fait un travail colossal pour les bonnes raisons et c’est une belle personne. Sans elle, ce qu’on fait n’aurait pas la même portée», a salué Sylvie Picard.

Rappelons que la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques soutient toutes les personnes touchées de près ou de loin par cette maladie.

L’organisme forme un réseau d’entraide autour des malades et leurs proches afin de diminuer leur isolement par du soutien et de l’écoute, le programme Espoir et adaptation, son centre de références, les cafés-rencontres, des conférences avec des professionnels de la santé et des intervenants du milieu, des activités physiques pensées pour les personnes atteintes de la sclérose en plaques ainsi que des loisirs et des sorties.

La sclérose en plaques est la maladie du système nerveux central, cerveau et moelle épinière, la plus répandue chez les jeunes adultes au Canada. Environ 20 000 personnes en sont atteintes au Québec.

Il est possible de réserver sa carte aux salons Parikart, auprès de Sylvie Picard au 418 838-6600 et à spicard@parikart.com ainsi qu’auprès de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques à info.appalaches@scleroseenplaques.ca ou au 418 830-1515. 

Les plus lus

Une généreuse friperie

L’Association modulaire des étudiant.e.s en travail social (AMETS) du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) ouvrira de nouveau une friperie, en novembre. Avec cette activité, le groupe supportera notamment la Jonction pour elle.

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Bâtir l’histoire du milieu communautaire lévisien

Dans le cadre des 30 ans de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis et de la Semaine nationale de l’action communautaire, la CDC de Lévis en a profité pour dévoiler un long travail qui lui a permis de retracer l’histoire du milieu communautaire lévisien ainsi que de reconnaître les efforts de ses bâtisseurs, lors d’une soirée tenue le 20 octobre dernier.�

Souligner le précieux apport des proches aidants

À l’occasion de la Semaine nationale des personnes proches aidantes, qui se déroulait cette année du 7 au 13 novembre, le Journal s’est entretenu avec un aidant naturel lévisien, ainsi qu’avec l’une des coordonnatrices du Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert qui œuvre également au sein de leur service de répit.

Succès pour le Bazar de Lévis

De retour après la pause forcée provoquée par la pandémie, le Bazar de Lévis, au profit de la Maison de la famille Rive-Sud, a connu un franc succès, les 22 et 23 octobre derniers.

Première au Magasin général Rive-Sud

Le président du conseil d’administration du Magasin général Rive-Sud/Société Saint-Vincent de Paul, Michel Damico, a annoncé, le 27 octobre, la nomination de Hélène Massé (sur la photo) à titre de directrice générale de l’organisme.

Célébrer la diversité culturelle lévisienne

Plus de 20 spectacles et activités pour célébrer la diversité culturelle se tiendront à Lévis du 14 au 20 novembre, dans plusieurs endroits, principalement au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Pour sa cinquième édition, Lévis interculturelle invite la population à célébrer et à échanger avec leurs concitoyennes et concitoyens de toutes origines dans le cadre de ces acti...

Les enfants nombreux à célébrer l’Halloween à Saint-Étienne

La Pat’Patrouille fête l’Halloween à Saint-Étienne, un événement organisé le 30 octobre dernier par la Parade de Noël de Saint-Étienne, a connu un franc succès.