CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le centre pour personnes immigrantes le Tremplin de Lévis et la Chambre de commerce de Lévis (CCL) se sont unis pour organiser la première Journée de l’emploi à Lévis pour les personnes immigrantes, le 28 mars dernier. Près d’une trentaine de nouveaux arrivants en sol lévisien ont eu l’opportunité de visiter des entreprises de la région et de discuter avec ces différents employeurs qui sont activement à la recherche d’employés.

L’activité débutait avec la visite de trois entreprises, une opportunité de se faire connaître auprès des entrepreneurs pour ces travailleurs étrangers dont certains étaient installés depuis moins d’un mois au Canada. C’était aussi l’occasion rêvée pour les entrepreneurs d’engager de nouveaux travailleurs de plus en plus rares dans la région.

Sur l’heure du dîner, les participants avaient la chance de rencontrer les représentants d’une dizaine d’entreprises lévisiennes et d’agences de placement prêtes à les rencontrer et leur offrir de l’information. «Ça nous permet d’aller recruter dans un bassin de travailleurs qu’on connaissait moins par le passé, c’est un bon moyen de rencontrer ces candidats. De plus, ces nouveaux arrivants ne savent pas nécessairement où aller chercher lorsqu’ils arrivent ici. Avec la journée d’aujourd’hui, ils ont un accès facile à plusieurs entreprises dans le besoin. Pour nous, ça nous permet de les découvrir», a expliqué Isabelle Morency de la Coopérative de services Rive-Sud.

La journée se terminait par un atelier animé par Trajectoire-emploi sur les réalités québécoises du milieu du travail comme les normes du travail et de la santé et la sécurité au travail, la qualification et la reconnaissance des acquis ainsi que la culture québécoise en recherche d’emploi.

Un défi pour l’employeur et l’employé?

Les représentantes d’entreprises présentes à l’activité s’entendent toutes sur cette nouvelle réalité qu’est le recrutement de personnes immigrées. En fait, ce processus ne représente pas un défi supplémentaire, mais plutôt un nouveau créneau sur lequel miser pour les employeurs. «L’immigration est la solution à la pénurie de main-d’œuvre. Dans l’accueil et l’intégration, on est là pour eux. Je pense à un Brésilien que nous avons engagé chez nous. Il était plus timide au niveau du langage en commençant, mais on l’a intégré facilement dans l’équipe et la barrière de la langue est tombée. C’est devenu la réalité des entreprises», ajoute Geneviève Faucher de chez Logisco.

Malgré les quelques semaines séparant leur arrivée et cette activité, la plupart des nouveaux arrivants voyaient cette journée d’un bon œil. «Pour moi, trouver un emploi n’est pas une inquiétude, car je suis très positive. C’est une journée très intéressante! C’est une opportunité, une bonne occasion. Ça facilite les choses», a exprimé Rebecca, une infirmière haïtienne qui vient tout juste d’arriver au Canada le mois dernier.

Un succès sur toute la ligne

Pour Martin Pellerin, président de la CCL, et Guillaume Boivin, directeur du Tremplin, cette activité financée par le ministère de l’Immigration est un succès sur toute la ligne. Ceux-ci s’attendaient à ne recevoir qu’une vingtaine d’inscriptions, c’est près d’une trentaine d’intéressés qui ont pris part à l’événement.

Si cette journée d’emploi est une première pour les deux organismes, il est clair qu’ils souhaitent en voir une deuxième édition. «Si nous sommes en mesure de renouveler ce financement auprès du ministère, il est évident qu’il pourrait y avoir un engouement autour de cette journée au cours des prochaines années», a conclu le directeur du Tremplin.

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

Le grand départ deDéfi-Évasion à Lévis

C’est le 25 septembre qu’a eu lieu la soirée d’ouverture des locaux de Défi-Évasion à Lévis. Dans le cadre d’un 5 à 7, visites guidées, chansonnier, hot-dogs, bières et vins étaient au rendez-vous.

Moins de GES en agriculture

Le gouvernement du Québec a attribué 4,7 M$ à Gestion AgrlA pour leur projet qui vise à augmenter la productivité tout en diminuant la production de gaz à effet de serre (GES) des producteurs agricoles.

La FCCQ consulte des entrepreneurs d’ici

Une quinzaine entrepreneurs de la région ont pris part à une session d’échange par l’entremise de la Chambre de commerce de Lévis afin de discuter des enjeux et des freins au développement des régions du Québec, le 11 septembre dernier. Ces recommandations seront compilées dans un livre blanc, une initiative portée par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Un investissement majeur pour la résidence Le Conf’or

La résidence pour personnes âgées autonomes, semi-autonomes ou en convalescence Le Conf’or, située à Saint-Rédempteur, a inauguré la phase 2 de son plan d’agrandissement en 3 phases, le 3 octobre dernier. À terme, les phases 2 et 3 des travaux représentent un investissement de 4,7 M$.

Ouvert ou fermé à l'Action de grâce?

L'horaire de plusieurs services aux citoyens sera modifié lundi en raison du congé férié de l'Action de grâce. Voici un résumé de ces modifications.

Le Manoir Liverpool célèbre ses 5 ans

La résidence pour personnes âgées Le Manoir Liverpool, située dans le secteur Saint-Romuald, fêtait son cinquième anniversaire, le 28 août dernier.

Changement de garde au Resto 2000

Géré pendant 32 ans par la famille Rousseau, le Resto 2000 de Saint-Étienne-de-Lauzon a changé de mains le 1er juin. Employé pendant 13 ans de l’établissement, Michael Harvey a pris les rênes du restaurant de la route Lagueux.

La FCCQ consulte des entrepreneurs d’ici

Une quinzaine entrepreneurs de la région ont pris part à une session d’échange par l’entremise de la Chambre de commerce de Lévis afin de discuter des enjeux et des freins au développement des régions du Québec, le 11 septembre dernier. Ces recommandations seront compilées dans un livre blanc, une initiative portée par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Le studio boutique Ying Yang Yoga se dévoile

Le studio boutique de la rue Fortier à Lévis devient Ying Yang Yoga. Anciennement Namaste, l’espace évolue indépendamment guidé par ses propriétaires Catherine Bérubé et Dominic Bergeron.