CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Postes Canada a annoncé, le 23 mars, son plan d'action afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Dans de nombreux bureaux de poste exploités par Postes Canada, les heures de service seront réduites, en ouvrant une heure plus tard et en fermant une heure plus tôt. Le tout permettra de nettoyer les lieux et de réapprovisionner les stocks en plus de donner un certain répit au personnel.

Au cours de la première heure de chaque journée, Postes Canada offrira un service prioritaire aux personnes à risque élevé (les aînés ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli). Les bureaux de poste franchisés suivront les mesures mises en place par les exploitants.

Certains bureaux de poste pourraient fermer en raison de fermetures d’édifices hors du contrôle de la société d'État. De petits emplacements pourraient aussi fermer pour des raisons liées au personnel. Dans ces cas, les clients seront dirigés vers le bureau de poste ouvert le plus près.

Postes Canada demande aux clients dans la file d’attente de se tenir à deux mètres (six pieds) les uns des autres. Pour les petits bureaux, le nombre de clients présents dans le point de service au même moment pourrait donc être limité. La société d'État veut également installer des panneaux transparents pour les comptoirs afin d’accroître la sécurité de tous.

L'argent comptant est toujours accepté, mais Postes Canada désire que les clients utilisent plutôt le paiement sans contact, grâce à leur carte de crédit ou de débit.

Colis

Les colis laissés au bureau de poste aux fins de ramassage ne seront pas renvoyés à l’expéditeur jusqu’à nouvel ordre. La période de retenue normale de 15 jours est suspendue. Il est demandé aux clients qui se sentent malades ou qui s’isolent volontairement de retarder leur visite au bureau de poste et de ramasser leur colis lorsqu’il sera sécuritaire de le faire.

Afin d’éliminer les interactions avec les clients à la porte, de réduire l’achalandage aux bureaux de poste et d’appuyer les mesures d’éloignement physique et social, la politique «Sonner, déposer, quitter» a été mise en place. Concrètement, les employés de livraison cogneront ou sonneront à la porte, choisiront l’endroit le plus sécuritaire pour déposer l’article, puis se dirigeront à l’adresse suivante. Ce changement élimine les signatures à la porte et réduit le nombre de colis envoyés aux bureaux de poste aux fins de ramassage.

Les articles qui nécessitent une preuve d’âge, une pièce d’identité ou la perception de droits de douane seront envoyés directement à un bureau de poste aux fins de ramassage, sans restriction quant au moment où les clients pourront ramasser leurs articles. Les clients recevront une carte Avis de livraison par la poste qui indique à quel bureau de poste se rendre pour récupérer leurs articles.

Postes Canada demande aux Canadiens de respecter les mesures d’éloignement social et physique si ils croisent des employés de la société d'État dans leur collectivité.

 

Les plus lus

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

Ouvert ou fermé lors de la fête du Travail?

Plusieurs Québécois ne travailleront pas lundi en raison du congé férié de la fête du Travail. Voici un aide-mémoire afin de savoir quels commerces sont ouverts ou fermés le 7 septembre.

Boom des ventes et constructions immobilières dans la région

Selon les données de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) et de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), le marché immobilier et les mises en chantier d’habitations en Chaudière-Appalaches sont à la hausse depuis 2020.

4,2 M$ en ristournes à la Caisse Desjardins de Lévis

La Caisse Desjardins de Lévis a tenu sa première assemblée générale extraordinaire en mode virtuel, le 17 août dernier. Ainsi, les membres ont accepté le projet de partage et 4 290 572 $ seront retournés aux membres de la Caisse et à la collectivité.

Les entrepreneurs de la région honorés virtuellement

La 19e édition du Gala des Pléiades – Prix d’excellence a été un événement qui marquera la Chambre de commerce de Lévis (CCL) et les entrepreneurs de la Chaudière-Appalaches comme elle s’est tenue virtuellement, le 17 septembre dernier. L’événement qui a pour but de souligner les succès entrepreneuriaux des entreprises du territoire a réuni plus de 1 000 acteurs du milieu socio-économique de la Ch...

Transit triple la grosseur des installations de son siège social

L’entreprise lévisienne Pièces d’auto Transit a démarré un chantier d’agrandissement de son siège social situé à Lévis en juin dernier. Ces travaux, qui représentent un investissement de 18 M$, devraient se conclure le 15 décembre prochain.

Le Bunker de la science se tourne vers le virtuel

Le Bunker de la science, qui offre des immersions scientifiques à ses clients et se spécialise dans la communication de la science, a choisi de se tourner vers des ateliers virtuels pour ses groupes scolaires en raison du contexte pandémique.

Entrepôts Modulo : une nouvelle entreprise d’entreposage

La nouvelle entreprise d’entreposage Entrepôts Modulo située à Saint-Jean-Chrysostome a ouvert ses portes, le 8 septembre dernier. L’entreprise se spécialise dans la location d’espaces d’entreposage, de bureaux et de salles de réunion ainsi que dans les fournitures d’emballage.

La Ruche s’installe en Chaudière-Appalaches

La plateforme de financement participatif La Ruche, propulsée par le Mouvement Desjardins, a inauguré sa présence dans la région de la Chaudière-Appalaches, le 9 septembre dernier. La Ruche s’est alliée à 41 entrepreneurs ambassadeurs de la région pour l’occasion.

Célébrations pour marquer la fin d’importants travaux

Le IGA Famille Buteau, situé au 1234, rue du Pont à Saint-Lambert-de-Lauzon, a agrandi la surface de son supermarché pour se transformer en IGA extra. Plus d’une vingtaine d’emplois ont été créés dans la municipalité. L’entreprise compte maintenant plus de 150 employés. La nouvelle épicerie revampée a été inaugurée à la mi-août.