CRÉDIT : CNESST

Alors qu'une vague de froid polaire s'abat sur la province, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rappelé l’importance de prévenir les risques liés à l’exposition au froid ainsi que les mesures à appliquer pour se protéger.

Dès que la température ambiante (à l’abri du vent) est inférieure à 5 °C, la CNESST soutient que la vigilance s’impose car, à cette température, une exposition au froid, prolongée ou non, a des effets directs sur la santé.

En effet, lorsque le corps est exposé au froid, il y a un risque que les pertes de chaleur excèdent les gains, et que la température du corps ou de certaines parties de celui-ci commence à s’abaisser anormalement, soit une une contrainte thermique par le froid. L’exposition au froid peut ainsi causer l’hypothermie ou, encore, affecter les extrémités du corps (doigts, orteils, nez, joues, oreilles).

Dans des conditions de froid intense, la CNESST rappelle que l’employeur doit mettre en place des mesures préventives pour fournir à ses travailleurs des conditions sécuritaires. De leur côté, ces derniers doivent appliquer ces mesures et surveiller sur eux-mêmes et leurs collègues les signes de gelures ou d’hypothermie : sensation de picotement, engourdissement progressif, perte graduelle de la sensibilité, rougeurs avec plaques blanches inégales, peau blanche, glacée, cireuse et parfois dure.

Selon les tâches à exécuter, une ou plusieurs des mesures préventives suivantes doivent être prises pour éviter une contrainte thermique par le froid :

- chauffer le poste de travail, si possible;

- mettre à disposition des abris chauffés et, si possible, des boissons chaudes;

- recouvrir les poignées et les barres métalliques d’un isolant thermique;

- porter des vêtements adaptés à la température et à la nature des tâches à exécuter – plusieurs épaisseurs, s’il le faut – et se couvrir la tête et les extrémités;

- alterner les périodes de travail et de réchauffement;

- réorganiser le travail pour accomplir les tâches prévues à l’extérieur durant les périodes les plus chaudes de la journée.

Notons que les gelures et l’hypothermie ne sont pas les seuls risques pour les travailleurs. Lors de l’utilisation d’appareils de chauffage, de véhicules, d’équipements ou d’outils actionnés par un moteur à combustion interne, ceux-ci peuvent dégager du monoxyde de carbone. Ce gaz asphyxiant sans couleur et sans odeur peut causer des intoxications graves. La CNESST rappelle que les employeurs et les travailleurs doivent s'assurer que ces équipements utilisés sont en bon état ainsi que ventiler ou aérer toujours les pièces pour réduire le risque d’exposition.

Les plus lus

Une nouvelle gamme de vêtements pour les travailleurs basée à Lévis

L’entrepreneur lévisien Mario Fournier a récemment accouché d’un nouveau projet entrepreneurial avec Hugo Girard, le célèbre homme fort et animateur de télévision. Les deux hommes d’affaires ont lancé il y a un mois Hugo Strong, une nouvelle gamme de vêtements destinés principalement aux travailleurs.

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Une boulangerie ouvre ses portes à Saint-Nicolas

Ouverte depuis juillet dernier, la boulangerie artisanale Au Bonheur des Pains a été lancée par le boulanger d’expérience Cédric Marty. Au menu, pains artisanaux et pâtisseries boulangères.

Un dernier au revoir à Jacques Auger

La famille et les proches de Jacques Auger, l'homme d'affaires lévisien qui est derrière l'arrivée de McDonald's dans la grande région de Québec, a dévoilé, le 20 décembre, les détails entourant les funérailles de M. Auger.

Fermeture obligatoire de plusieurs commerces : Québec réactive un programme

Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé, le 20 décembre, la réouverture du volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) pour soutenir les entreprises touchées par la nouvelle obligation de fermer leurs portes afin de freiner la propagation du coronavirus, notamment les bars, les cinémas et les salles de spectacles.

Poursuivre les combats

Si le variant Omicron fait également partie de ses préoccupations pour les prochains mois, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), Marie-Josée Morency, entend poursuivre son travail en 2022 pour obtenir des avancées dans les dossiers de la pénurie de la main-d’œuvre, le troisième lien et l’achat local. De plus, c’est lors de la prochaine année ...

Horaire des succursales de la SAQ et de la SQDC pour le temps des Fêtes

La Société des alcools du Québec (SAQ) et la Société québécoise du cannabis (SQDC) ont dernièrement dévoilé leur horaire respectif d'ouverture pour le temps des Fêtes.

Des coopérateurs lévisiens honorés

Le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) a honoré plusieurs personnalités, lors du Gala de l’Ordre du Mérite coopératif et mutualiste québécois qui s’est tenu le 14 septembre dernier. En plus de Dorimène Desjardins à titre posthume, d’autres Lévisiens ont été honorés par le CQCM lors de l’intronisation de deux cohortes à l’Ordre, soit celle de 2020 et 2021.

Travail au froid : la CNESST fait des rappels

Alors qu'une vague de froid polaire s'abat sur la province, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rappelé l’importance de prévenir les risques liés à l’exposition au froid ainsi que les mesures à appliquer pour se protéger.

Ouvert ou fermé pendant le temps des Fêtes?

Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a rappelé, le 23 décembre, les heures et les jours d'ouverture des établissements commerciaux pendant le temps des Fêtes.