Photo : Courtoisie

Les Partenaires pour la réussite édu-cative en Chaudière-Appalaches (PRÉCA) ont tenu à rappeler aux acteurs entourant les jeunes élèves qu’il est important de se soucier de la conciliation des études et du travail en cette rentrée scolaire.

Si la conciliation études et travail peut être bénéfique pour les jeunes, une surcharge peut également engendrer le décrochage scolaire.

Les PRÉCA soulignent que si les études scientifiques indiquent que le travail peut être positif chez les élèves, il est important de trouver l’équilibre entre le nombre d’heures travailler par semaine et les études puisqu’il est bien défini que le risque de décrochage scolaire augmente proportionnellement au nombre d’heures travaillées, selon les études scientifiques.

«Nous savons que la région de Chaudière-Appalaches se distinguait du reste du Québec avant la pandémie quant au travail pendant l’année scolaire et tout nous porte à croire que cela s’est exacerbé dans les deux dernières années. Nous nous devons d’être vigilants», a soutenu Ariane Cyr, directrice générale des PRÉCA.

En Chaudière-Appalaches, un plus grand nombre de jeunes travaillent pendant leurs études secondaires et ils étaient plus nombreux à travailler plus de 16 heures par semaine. Bien que la science suggère un maximum de 15 heures par semaine, les PRÉCA indiquent que «le bon équilibre est propre à chaque jeune et tient compte de ses contextes personnels».

«Travailler ou pas, c’est un choix qui revient au jeune, et dont il discute avec ses parents. Toutefois, notre rôle en tant que décideurs, employeurs et famille, est d’être vigilants et proactifs pour permettre aux jeunes qui travaillent de réussir et d’être épanouis tout à la fois», a rappelé Mme Cyr.

Les PRÉCA ont tenu à souligner que ces statistiques et ces données recueillies concernent la population des 15 ans et plus. Il reconnaît qu’avec la pénurie de main-d’œuvre, les travailleurs font leur entrée de plus en plus jeune sur le marché du travail, l’organisme soutient que la réalité des jeunes travailleurs de 11 à 14 ans n’est pas encore assez documentée pour en tirer des conclusions.

Les plus lus

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 7 septembre 2022

Le Groupe Maurice a un nouveau président et chef de la direction : Alain Champagne (1re photo).

Distribution de verrous de pontet dans la région

Comme depuis plusieurs années, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) profitera de la tenue en septembre de la Journée mondiale de prévention du suicide afin de distribuer des verrous de pontet aux propriétaires d'armes à feu de la région.

L’Aventure médecine est lancée à Lévis

Après des années de préparation, l’Université Laval (UL) et ses partenaires, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et le réseau de la santé du Québec, ont lancé en septembre Aventure médecine. Comme leurs homologues à Rimouski, 18 étudiants ont pu amorcer leurs études en médecine à Lévis, à l’extérieur du campus lavallois. Le Journal a récemment pu rencontrer deux étudiants qui se sont lancés d...

Montréal-Québec à la course pour soutenir un jeune Lévisien malade

Lorsque le Montréalais Patrick Michel a appris que le fils de cinq ans de ses anciens collègues de travail était aux prises avec une leucémie, le sportif a rapidement organisé une course à pied entre Montréal et Québec afin d’amasser des fonds pour la famille lévisienne. Via Une course pour une vie, le Montréalais a parcouru les 270 km qui séparent Montréal et Québec, du 25 au 28 août derniers.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 14 septembre 2022

Frédérick Purcell, directeur des ventes chez Groupe Lou-Tec, est très fier de son fils Tyler. Ce dernier a récemment participé à son initiation lors de la rentrée universitaire (1re photo).

Quelques étudiants en moins au Cégep de Lévis cet automne

Les étudiants du Cégep de Lévis effectuaient leur rentrée en classe dernièrement. Cette année, le Cégep de Lévis constate une légère baisse de sa population étudiante, une situation comparable au reste de la province.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 août 2022

La Fondation Élizabeth et Roger Parent a dernièrement reçu de la belle visite. Les gens des Petits Frères de Lévis ont vécu une superbe journée grâce à la formidable équipe de bénévoles de la fondation (1re photo).