CRÉDIT : ARCHIVES

À partir du 10 juin, les services au comptoir des centres de Bienville et Lauzon disparaitront pour être concentrés aux Galeries Chagnon. Entre le 7 mai et le 20 juin, l’ensemble des distributeurs automatiques seront modernisés.

«On se doit, et on l’exprime aux membres, de regarder l’évolution de la façon dont les gens achètent leurs produits, utilisent nos services. On doit constamment l’analyser et modifier, adapter nos modes de distribution pour être toujours proactif. Quand on regarde les dernières années, on s’aperçoit que le temps était venu en 2018 de prendre une décision et de transformer nos deux points de services de Bienville et Lauzon pour les rendre pleinement automatisés», a présenté Benoit Caron, le directeur général de l’institution financière lévisienne.

Après ce changement, 100 % des opérations au comptoir seront situées aux Galeries Chagnon et 100 % des activités de conseil au siège social, qui s’y trouvent depuis 2013.

Plus de 15 millions de transaction ont été effectuées à la Caisse de Lévis en 2018, dont 2 % ont été faites au comptoir. En 2001, 12 % des transactions étaient réalisées par un caissier et 36 % en 1991. Parallèlement, les transactions effectuées à l’aide d’un guichet automatique sont passées de 30 % à 7 % de 1991 à 2018. Et, sur la même période, les transactions réalisées en mode autonome de 34 % à 91 %.

C’est à partir de ce constat, que la Caisse Desjardins de Lévis a décidé de concentrer ses services transactionnels au centre des Galeries Chagnon, dès le 10 juin prochain. Les centres de services de Bienville et de Lauzon ne conserveront que les guichets automatiques, alors que leurs employés seront transférés trois kilomètres plus loin.

Deux rencontres d’information seront organisées les 23 et 24 avril prochain. La Caisse de Lévis prévoit également de contacter les utilisateurs exclusifs des centres de services qui fermeront, afin «d’évaluer leurs besoins d’accompagnement et leur présenter des solutions alternatives», précise-t-on.

Un guichet automatique en moins

Les 8 sites où sont installés des guichets automatiques dans l’arrondissement Desjardins sont conservés, tandis que le nombre de machines passera de 19 à 18. Le nombre de guichets aux Galeries Chagnon sera augmenté de 4 à 5, et diminué à Lauzon de 4 à 3 ainsi qu’à Bienville de 3 à 2. Les autres emplacements conserveront le même nombre de guichets, soit la place Kennedy (2), le siège social de la Caisse de Lévis (1), Saint-David (2), Pintendre (2) et la traverse de Lévis (1).

Ces 18 guichets automatiques vont être remplacés pour des appareils nouvelle génération qui ont une durée de vie d’environ dix ans. Le jour de l’installation, la caisse mobile sera sur place afin d’assurer la continuité des services.

Le calendrier des remplacements est le suivant :

  • Bienville : 7 mai;
  • Galeries Chagnon : 13 mai;
  • place Kennedy : 23 mai;
  • Lauzon : 27 mai;
  • siège social de la Caisse de Lévis : 27 mai (caisse mobile non-présente);
  • Saint-David : 6 juin;
  • Pintendre : 13 juin;
  • traverse de Lévis : 20 juin.

Les plus lus

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.

Plainte citoyenne concernant l’état de l’avenue Taniata

Dans une lettre adressée à Guy Dumoulin, conseiller municipal du district Saint-Jean, remise à la Ville et différents médias, un citoyen de Saint-Jean-Chrysostome a fait part de son mécontentement concernant l’état d’une partie de l’avenue Taniata.

Transport adapté : accord entre la STLévis et le ROPHRCA

Par voie de communiqué, la Société de transport de Lévis (STLévis) et le Regroupement des organismes de personnes handicapées de la région Chaudière-Appalaches (ROPHRCA) ont annoncé, le 8 octobre, qu'ils ont récemment conclu un règlement à l’amiable relativement à une plainte collective de 14 clients du service de transport adapté de la STLévis.

Fermeture temporaire de la bibliothèque Pierre-Georges-Roy

La Ville de Lévis a temporairement fermé, le 4 octobre, la bibliothèque Pierre-Georges-Roy, située au 7, rue Monseigneur-Gosselin dans le Vieux-Lévis. Le tout permettra la réalisation de travaux au cours des prochains jours.

Des Lévisiens se mobilisent pour le climat

Le 27 septembre est marqué par la tenue de plusieurs manifestations à travers le monde dans le cadre de la journée mondiale de mobilisation pour le climat. Lévis n’échappe pas à ce mouvement international alors que plusieurs initiatives sont en cours pour demander une lutte plus énergique contre les changements climatiques.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 25 septembre

Voici un petit souvenir d’un excellent capitaine de bateau (1re photo). Gilles Lecompte est maintenant à la retraite et il en profite au maximum.