CRÉDIT : ARCHIVES

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a annoncé, le 14 mai, la création de 681 postes permanents, dont 550 postes à temps complet pour ses infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes, préposés aux bénéficiaires (PAB) et auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS).

Selon le CISSS, la création de ces postes permanents «permettra d’offrir une sécurité d’emploi aux employés à temps partiel qui ne détenaient pas de poste ou qui étaient sur des équipes volantes».

L’initiative est également l’une des mesures mises en place par le CISSS «pour contrer la pénurie de main-d’œuvre». Enfin, avec ces nouveaux postes, l’établissement anticipe aussi une diminution, à moyen terme, du temps supplémentaire et du temps supplémentaire obligatoire.

«C’est important, en contexte de pénurie de main-d’œuvre, d’offrir des emplois de qualité pour que notre personnel demeure au sein de notre organisation. Ces nouveaux postes deviendront ainsi plus stables parce qu’ils seront rattachés à des équipes. Cela viendra faciliter la cohésion des actions et la qualité des relations. Du point de vue de l’usager, cela assurera que les employés seront en nombre suffisant pour offrir les soins et les services», a soutenu le président-directeur général du CISSS, Daniel Paré. 

Dans son communiqué de presse pour annoncer la nouvelle, le CISSS a indiqué que la mesure a été rendue possible grâce à un «exercice rigoureux réalisé au cours de la dernière année, avec la collaboration des gestionnaires, des équipes et des partenaires syndicaux de l’établissement». Notons que cette décision ne nécessite pas d'investissement majeur de la part du CISSS puisque la majorité des personnes qui pourront profiter de la création de ces postes sont déjà à l'emploi de l'établissement.

Plus du tiers des postes dans le Grand Lévis

Plus précisément pour le secteur Alphonse-Desjardins (Lévis, Bellechasse, Lotbinière et Nouvelle-Beauce) du CISSS, l’initiative permettra la création de 275 postes, dont 225 à temps complet.

Pour ce secteur, 130 postes d’infirmières (104 à temps complet), 48 postes d’infirmières auxiliaires (35 à temps complet) et 97 postes de PAB et d’ASSS (86 à temps complet) ont été ajoutés.

Quant à eux, les secteurs Beauce-Etchemins, Montmagny-L’Islet et Thetford Mines ont respectivement obtenu 180 postes (128 à temps complet), 79 postes (67 à temps complet) et 147 (130 à temps complet).

Soulignons finalement que le CISSS ne pouvait indiquer la répartition des postes par hôpital et CHSLD.

Les plus lus

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un nouveau cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

Dans les 24 dernières heures, le Québec a recensé 68 nouveaux cas de COVID-19, dont un en Chaudière-Appalaches, à Lévis. De plus, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que le port du masque serait obligatoire dans les transports en commun à partir du 13 juillet.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h15

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à 513. C'est aussi ce 21 juin que le gouvernement du Québec a dévoilé les offres mises en place pour favoriser le tourisme dans la province cet été.

Une santé mentale fragilisée par la COVID-19

La pandémie causée par le nouveau coronavirus a changé les façons de faire de la société, si bien que les gens se sont retrouvés, du jour au lendemain, confinés à la maison face à plusieurs grands défis. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) fait état de la situation des impacts d’un tel changement sur la santé, mentale de la population sur le territo...

COVID-19 : encore deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Comme lors du dernier bilan présentant les données sur la pandémie de COVID-19, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches. De plus, Ottawa a annoncé la prolongation d'un mois, en juillet, du programme d’Aide et d’urgence du Canada pour le loyer commercial. Du côté de Québec, c'est l'obligation de porter un masque dans les transports en commun qui devrai...

COVID-19 : encore deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Comme hier, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches, selon ce que révèle les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie au Québec.