Selon l’enquête menée par Éduc’alcool, la Chaudière-Appalaches est une des régions du Québec les plus responsables quant à sa consommation d’alcool. - CRÉDIT:ERIKPETERS/AGENCEQMI

Éduc’alcool, organisme qui a pour mission de sensibiliser les Québécois à la consommation d’alcool, a dévoilé les résultats d’une enquête qu’il a réalisée pour l’année 2018 à propos des habitudes de consommation des différentes régions du Québec, le 30 juillet dernier. Parmi ces régions, Chaudière-Appalaches se classe parmi les plus responsables de la province.

Selon les résultats recueillis auprès des résidents de la région, 88 % d’entre eux ont consommé de l’alcool dans la dernière année, comparé à 85 % pour la moyenne québécoise. De plus, 58 % des répondants consomment des boissons alcoolisées au moins une fois par semaine, comparé à 56 % pour le reste de la province. 

31 % affirment avoir dépassé les limites recommandées au moins une fois par mois, comparé à 34 %. Par contre, 57 % d’entre eux auraient consommé plus de cinq consommations au moins une fois au cours de la dernière année, comparé à la moyenne de 55 % pour le Québec.

Une amélioration de taille pour les conducteurs automobile

C’est au niveau du mélange conduite et alcool que les habitants de la région de la Chaudière-Appalaches se sont démarqués. Seulement 6 % des répondants ont avoué avoir déjà conduit après avoir consommé de l’alcool au-delà de la limite permise dans la dernière année, comparé à 8 % pour l’ensemble du Québec. 

On peut faire une corrélation directe avec le nombre de barrages policiers aperçus par ceux-ci, selon Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool. 31 % des individus sondés ont vu un barrage policier au cours de la dernière année et 25 % d’entre eux affirment en avoir traversé un, comparé à 26 % et 21 % pour le reste du Québec. 

«Il y a dix ans, Chaudière-Appalaches était au dernier rang en ce qui est de chauffer avec les facultés affaiblies et les efforts déployés dans la région pour contrer ce chiffre ont été incroyablement efficaces. On voit des résultats tout à fait spectaculaires», explique M. Sacy.

Ce dernier vante les efforts que les bars font en terme de sensibilisation, la présence policière accrue et l’ouverture des résidents de la région.

Une nouvelle statistique

La légalisation du cannabis en octobre dernier a aussi permis à Éduc’alcool de rassembler des chiffres plus précis quant à la consommation d’alcool mélangée avec le cannabis. 15 % des répondants ont affirmé consommer du cannabis comparé à 18 % et 25 % d’entre eux mélangent toujours ou souvent les deux substances.

«Il n’est pas recommandé de mélanger les deux, car quand on boit et qu’on fume du cannabis, on multiplie l’effet. Il faut être très prudent», tient à rappeler le directeur général d’Éduc’alcool. 

Cette enquête est la plus vaste que l’organisme a déployée depuis sa première enquête des régions du Québec en 2015. Au minimum 350 personnes par région ont été sondées dont le tiers via le web et le reste par téléphone. Au total, ce sont 6 732 entrevues qui ont été réalisées à travers le Québec, ce sont donc les résultats les plus fiables que l’organisme a recueillis après les enquêtes de 2017 et 2015. «Cette étude nous aide à mieux cibler les messages là où ça porte. C’est des exemples comme Chaudière-Appalaches qu’on souhaite atteindre», conclut Hubert Sacy.

Les plus lus

Portrait de la démographie à Lévis

L’Institut de la statistique du Québec a récemment mis à jour ses données quant à la démographie dans les différentes municipalités et villes de la grande région de la Chaudière-Appalaches, pour l’année 2018.

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Un prix pour une enseignante lévisienne

Marianne Rhéaume, enseignante en secondaire 1, en science et technologie, robotique, et gestionnaire du programme d’éducation intermédiaire (PEI) à l’École secondaire Guillaume-Couture de Lauzon, a reçu un certificat d’honneur dans le cadre des Prix du Premier ministre du Canada pour l’excellence dans l’enseignement et l’excellence dans l’enseignement des STIM.

Nouveautés extérieures au CPE du Bois Joli

Les tout-petits auront de quoi s’amuser dans la cour du Centre de la petite enfance (CPE) du Bois Joli, alors que la garderie prévoit l’aménagement de nouvelles installations extérieures dans le boisé qui la borde.

Lévis obtient le financement pour son transport collectif

Le projet de transport collectif de Lévis ira de l’avant avec l’octroi du financement pour sa réalisation par les gouvernements canadien et québécois. À terme, 4,5 km de voies seront aménagés sur le boulevard Guillaume-Couture.

Contrer l’isolement des aînés, une balade à la fois

L’organisme sans but lucratif Un vélo une ville, qui offre un service gratuit de balades en triporteur pour les aînés, étend cet été son offre jusqu’à Lévis. Rendue possible par un partenariat avec la Ville de Lévis et divers partenaires, la mise en service d’un triporteur sur le territoire a pour mission d’accroître le bien-être des aînés en brisant l’isolement social.

L’école commencera plus tôt en septembre

Les élèves fréquentant les écoles primaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) commenceront les classes 10 minutes plus tôt, à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Une carte interactive des transports alternatifs à l’auto solo

Pour trouver facilement les moyens de transport actif et collectif à Lévis et partout en Chaudière-Appalaches, une nouvelle plateforme est en ligne depuis lundi 20 août.