Sur la 1re photo : L’avenue Bégin sera l’une des trois artères du Vieux-Lévis qui sera animée dans le cadre de Lévis, attache ta tuque. Sur la 2e photo : Le plan du site dans le Vieux-Lévis. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en présence de nombreux commerçants du Vieux-Lévis et de partenaires de l’événement que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le conseiller municipal du district Notre-Dame, Steve Dorval, et le président du Centre de plein air de Lévis (CPAL), Michel Gagné, ont présenté, le 22 janvier, la programmation de la nouvelle mouture de Lévis, attache ta tuque.

Rappelons d’emblée que cette nouvelle version de l’événement hivernal, qui aura lieu les 8 et 9 février ainsi que les 15 et 16 février, a été créée à la suite des changements effectués par la Ville de Lévis en ce qui a trait aux organismes de revitalisation des vieux quartiers.

Comme le principal organisateur de Lévis, attache ta tuque, la Corporation de développement du Vieux-Lévis, est abolie dans le cadre de cette réforme, la Ville de Lévis a repris la main. La municipalité a ainsi chargé J-EM Événements, une firme événementielle de Québec, d’organiser la nouvelle version de la fête hivernale. Au total, la Ville investira 65 000 $ pour permettre la tenue de Lévis, attache ta tuque en 2020.

Cette dernière s’amorcera les 8 et 9 février, de 9h à 16h, sur la rue Saint-Louis, la côte du Passage et l’avenue Bégin. Les visiteurs pourront profiter gratuitement d’un carrousel, un manège, une tyrolienne, un parcours ninja, une fermette, un espace d’initiation à la planche à neige, une arène de hockey bottine, un terrain de volleyball avec ballons géants, des foyers extérieurs, des jeux ludiques hivernaux (lancer du sapin et cordage de bois), la zone d’animation du Patro de Lévis.

Les pompiers de Lévis effectueront également des visites sur le site du Vieux-Lévis, tout comme Bonhomme Carnaval (samedi de 12h à 12h20 et dimanche de 10h à 10h20). Désirant désormais «mettre à l’honneur les commerçants locaux» grâce à Lévis, attache ta tuque, l’événement pourra également miser sur diverses activités proposées par les entrepreneurs du Vieux-Lévis, comme une buvette sur la terrasse de L’intimiste.

«Nous nous attendons qu’il y ait de l’animation dans vos commerces et qu’on y ressente l’ambiance festive de Lévis, attache ta tuque. Nous voulons que les commerçants soient inventifs et qu’ils nous amènent des choses nouvelles, pour que les gens entrent dans les commerces», a notamment souligné Steve Dorval.

Une activité phare ne sera pas de retour

Toutefois, les habitués de Lévis, attache ta tuque ne retrouveront pas cette année la grande glissade qui était érigée à l’occasion de la fête dans la côte du Passage. Pour diverses raisons logistiques, les organisateurs ont préféré miser sur d’autres activités.

«Nous sommes dans un processus évolutif. La glissade amenait beaucoup de contraintes et nous avons décidé de procéder d’une manière différente cette année. Ça ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas l’année prochaine. On ferait appel davantage à des modules pour la construire. Dans les dernières années, la glissade était construite par l’équipe des travaux publics de la Ville lors de leurs ‘‘temps libres’’. Mais avec le dernier hiver que nous avons eu, elle n’avait pas beaucoup de temps à consacrer à la glissade. Aussi, la glissade amènait une problématique de circulation pour les pompiers et son coût augmentait d’année en année», a expliqué M. Lehouillier.

La fête se poursuit au CPAL

 Après ce week-end d’activités, d’autres activités seront tenues les 15 et 16 février au CPAL. Lors de ces deux journées, l’accès à la glissade sera gratuite pendant toute la journée. De plus, des rabais seront accordés aux visiteurs qui voudront attaquer les pistes en ski ou en planche à neige.

Un espace d’initiation gratuit au snowskate sera aussi accessible, tout comme une zone d’animation du Patro de Lévis et des foyers extérieurs. Enfin, Bonhomme Carnaval rencontrera les visiteurs le samedi, de 11h à 11h20, et le dimanche, de 12h à 12h20.

Ajoutons que présenté en marge de Lévis, attache ta tuque, le Déjeuner carnavalesque sera aussi de retour, le 7 février. Organisé par le Club Rotary de Lévis, l’événement se tiendra de 6h30 à 10h30, au restaurant Cosmos de Lévis.

Pour en savoir plus sur la programmation de Lévis, attache ta tuque, vous pouvez consulter la page Facebook Lévis Attache ta tuque.

 

Les plus lus

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

La FHQ ne veut pas que le bâtiment des Scies Mercier soit démoli

Dans une lettre transmise le 27 janvier au secrétaire du comité de démolition et au conseil municipal de la Ville de Lévis ainsi qu'à la ministre de la Culture du Québec, la Fédération histoire Québec (FHQ) s'est opposée «catégoriquement» à la demande de démolition du 220, rue Napoléon-Mercier, le bâtiment qu'a occupé pendant plusieurs décennies l'entreprise lévisienne Les Scies Mercier.

Deux nouveaux sentiers hivernaux répertoriés à Lévis

La liste des sentiers qui figurent dans le Répertoire des sentiers hivernaux de Québec et Lévis élaboré par Ça marche Doc s’allonge avec six nouveaux parcours à découvrir sur les rives sud et nord.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

L’OPC veut mettre un frein à la «surpopulation féline»

Estimant que Lévis vit un problème de «surpopulation féline», l’Organisme pour la protection des chats (OPC) demande à la Ville de Lévis de s’attaquer à cette problématique.

Réforme de la gouvernance scolaire : la CSN craint un recul pour la CSDN

Par voie de communiqué, le Syndicat soutien scolaire des Navigateurs, une unité affiliée à la CSN qui regroupe plus de 1 500 membres du personnel de soutien des secteurs administratif, technique en adaptation scolaire et en services de garde ainsi que du personnel de soutien manuel et de service de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), a attaqué, le 27 janvier, la réforme envisagée par Qu...

Un Lévisien en vedette dans L’appartement

Nouvelle «série-réalité» du Club Illico, L’appartement aura des couleurs lévisiennes. En effet, l’un des cinq participants de l’émission, Pierre-Alexandre Imbeault, est originaire de Lévis. Une opportunité qui permettra au jeune de 19 ans de faire l’éloge de la différence, lui qui est en plein processus de transition de genre.

Conseil en bref : la biblio mobile, des jeux d’eau et le comité de toponymie reviennent

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 10 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 février 2020

L’avocate Marie-Ève Malenfant (1re photo) relève depuis peu un nouveau défi professionnel. Elle est de retour au sein du cabinet KSA Avocats.

Le projet de loi 40 adopté

Le projet de loi 40, qui vise à transformer les commissions scolaires en centres de services, à abolir les élections scolaires et à décentraliser la prise de décision, a été adopté le 8 février dernier.