Sur la 1re photo : L’avenue Bégin sera l’une des trois artères du Vieux-Lévis qui sera animée dans le cadre de Lévis, attache ta tuque. Sur la 2e photo : Le plan du site dans le Vieux-Lévis. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en présence de nombreux commerçants du Vieux-Lévis et de partenaires de l’événement que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le conseiller municipal du district Notre-Dame, Steve Dorval, et le président du Centre de plein air de Lévis (CPAL), Michel Gagné, ont présenté, le 22 janvier, la programmation de la nouvelle mouture de Lévis, attache ta tuque.

Rappelons d’emblée que cette nouvelle version de l’événement hivernal, qui aura lieu les 8 et 9 février ainsi que les 15 et 16 février, a été créée à la suite des changements effectués par la Ville de Lévis en ce qui a trait aux organismes de revitalisation des vieux quartiers.

Comme le principal organisateur de Lévis, attache ta tuque, la Corporation de développement du Vieux-Lévis, est abolie dans le cadre de cette réforme, la Ville de Lévis a repris la main. La municipalité a ainsi chargé J-EM Événements, une firme événementielle de Québec, d’organiser la nouvelle version de la fête hivernale. Au total, la Ville investira 65 000 $ pour permettre la tenue de Lévis, attache ta tuque en 2020.

Cette dernière s’amorcera les 8 et 9 février, de 9h à 16h, sur la rue Saint-Louis, la côte du Passage et l’avenue Bégin. Les visiteurs pourront profiter gratuitement d’un carrousel, un manège, une tyrolienne, un parcours ninja, une fermette, un espace d’initiation à la planche à neige, une arène de hockey bottine, un terrain de volleyball avec ballons géants, des foyers extérieurs, des jeux ludiques hivernaux (lancer du sapin et cordage de bois), la zone d’animation du Patro de Lévis.

Les pompiers de Lévis effectueront également des visites sur le site du Vieux-Lévis, tout comme Bonhomme Carnaval (samedi de 12h à 12h20 et dimanche de 10h à 10h20). Désirant désormais «mettre à l’honneur les commerçants locaux» grâce à Lévis, attache ta tuque, l’événement pourra également miser sur diverses activités proposées par les entrepreneurs du Vieux-Lévis, comme une buvette sur la terrasse de L’intimiste.

«Nous nous attendons qu’il y ait de l’animation dans vos commerces et qu’on y ressente l’ambiance festive de Lévis, attache ta tuque. Nous voulons que les commerçants soient inventifs et qu’ils nous amènent des choses nouvelles, pour que les gens entrent dans les commerces», a notamment souligné Steve Dorval.

Une activité phare ne sera pas de retour

Toutefois, les habitués de Lévis, attache ta tuque ne retrouveront pas cette année la grande glissade qui était érigée à l’occasion de la fête dans la côte du Passage. Pour diverses raisons logistiques, les organisateurs ont préféré miser sur d’autres activités.

«Nous sommes dans un processus évolutif. La glissade amenait beaucoup de contraintes et nous avons décidé de procéder d’une manière différente cette année. Ça ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas l’année prochaine. On ferait appel davantage à des modules pour la construire. Dans les dernières années, la glissade était construite par l’équipe des travaux publics de la Ville lors de leurs ‘‘temps libres’’. Mais avec le dernier hiver que nous avons eu, elle n’avait pas beaucoup de temps à consacrer à la glissade. Aussi, la glissade amènait une problématique de circulation pour les pompiers et son coût augmentait d’année en année», a expliqué M. Lehouillier.

La fête se poursuit au CPAL

 Après ce week-end d’activités, d’autres activités seront tenues les 15 et 16 février au CPAL. Lors de ces deux journées, l’accès à la glissade sera gratuite pendant toute la journée. De plus, des rabais seront accordés aux visiteurs qui voudront attaquer les pistes en ski ou en planche à neige.

Un espace d’initiation gratuit au snowskate sera aussi accessible, tout comme une zone d’animation du Patro de Lévis et des foyers extérieurs. Enfin, Bonhomme Carnaval rencontrera les visiteurs le samedi, de 11h à 11h20, et le dimanche, de 12h à 12h20.

Ajoutons que présenté en marge de Lévis, attache ta tuque, le Déjeuner carnavalesque sera aussi de retour, le 7 février. Organisé par le Club Rotary de Lévis, l’événement se tiendra de 6h30 à 10h30, au restaurant Cosmos de Lévis.

Pour en savoir plus sur la programmation de Lévis, attache ta tuque, vous pouvez consulter la page Facebook Lévis Attache ta tuque.

 

Les plus lus

COVID-19 : Lévis est la région la plus touchée de la Chaudière-Appalaches

Puisque le ministère de la Santé a donné son autorisation pour dévoiler cette donnée, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) peut maintenant dévoiler le nombre de cas confirmés par MRC. Selon le dernier bilan du CISSS-CA, avec 82 cas confirmés, Lévis est la région de la Chaudière-Appalaches la plus touchée par la pandémie.

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Lévis et la grippe espagnole en octobre 1918

La ville de Lévis fut durement éprouvée par l’épidémie de grippe espagnole en 1918. Un parcours rapide des incontournables Dates Lévisiennes de Pierre-Georges Roy nous permet de mesurer l’ampleur du drame.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

Une deuxième résidence pour aînés lévisienne fortement touchée par la COVID-19

Dans son plus récent bilan, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé qu'un foyer de contagion à la COVID-19 a été découvert dans une deuxième résidence pour aînés lévisienne, le Manoir de l'arbre argenté.

La grippe espagnole et les autres épidémies à Lévis

Dans un premier article publié en ligne le 29 mars, on a constaté que la petite ville de Lévis fut fortement touchée par la grippe espagnole en 1918 avec quelque 51 morts et 2 484 personnes infectées en deux semaines sur une population de seulement 10 057 habitants. Il s’agit d’un bilan très lourd qui s’apparente aux tribulations de plusieurs autres villes québécoises, canadiennes et américaines.