CRÉDIT : BIGSTOCK

Par voie de communiqué, la directrice de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), la Dre Liliana Romero, a invité la population, le 28 mai, à la prudence pendant cette période de chaleur qui nous affecte.

Lors de ces journées, il est possible de souffrir de problèmes de santé allant de la déshydratation au coup de chaleur, en passant par la fatigue, les étourdissements, la nausée, les maux de tête ou l’aggravation de l’état de santé d’une personne déjà malade.

Voici des actions que vous pouvez faire afin de vous protéger des effets nocifs de la chaleur accablante :

- Boire beaucoup de liquides frais, surtout de l’eau, avant même d’avoir soif ou suivre les indications de votre médecin, s’il y a lieu, en évitant de consommer des boissons alcoolisées;

- Utiliser un climatiseur pour rafraîchir son logement ou passer au moins deux heures dans un endroit frais ou idéalement climatisé (en respectant les règles sanitaires concernant la COVID-19);

- Diminuer l’intensité et la durée des activités physiques et éviter celles qui demandent beaucoup d’efforts;

- Prendre des douches ou des bains frais aussi souvent que nécessaire, rafraîchir sa peau plusieurs fois par jour avec une serviette mouillée ou utiliser les piscines et les pataugeoires;

- Aménager son logis de façon à limiter l’entrée de chaleur, par exemple en fermant les rideaux et les stores;

- Éviter de vous exposer au soleil le plus possible et porter des vêtements pâles et légers ainsi qu’un chapeau à large bord;

- Profiter de la période plus fraîche du matin pour effectuer les tâches physiques les plus exigeantes.

Rappelons qu’il ne faut jamais laisser un bébé, un enfant ou une personne non autonome seule dans une voiture, même si ce n’est que pour quelques minutes.

Si vous avez dans votre entourage des personnes vulnérables, en perte d’autonomie ou demeurant seules dans des milieux non climatisés, il est recommandé de leur téléphoner une à deux fois par jour pour vous assurer que tout va bien. Vous pouvez également leur apporter des breuvages ou les accompagner dans des endroits plus frais ou climatisés tout en respectant les règles sanitaires concernant la COVID-19. Les responsables de résidences de personnes âgées et de services de garde sont aussi invités à porter une attention particulière à leur clientèle.

Coup de chaleur : une urgence médicale

 Vomissement, confusion, propos incohérents, signes d’agressivité, troubles d’équilibre ou perte de conscience, sont des signes d’un coup de chaleur. Cet état pouvant causer la mort en quelques heures, toute personne constatant ces signes chez un individu doit composer le 911 immédiatement et tenter de rafraîchir la personne en attendant les secours, en aspergeant son corps d’eau et en faisant le plus de ventilation possible.

La chaleur accablante affecte tout le monde, mais les risques sont plus importants chez les enfants de moins de cinq ans, les personnes âgées, celles qui souffrent d’une maladie chronique, celles qui prennent des médicaments et celles qui n’ont pas accès à un milieu frais ou climatisé. Les individus présentant un problème sévère de santé mentale ou qui ont des problèmes de consommation d’alcool ou de drogues sont aussi plus à risque des dangers de la chaleur accablante. Les sportifs qui font de l’exercice intense à l’extérieur par temps chaud ou à l’intérieur dans des lieux non climatisés ou mal ventilés sont également vulnérables.

Les personnes qui exercent un travail physique à la chaleur, surtout s’il est exigeant physiquement, au soleil ou dans des milieux où les procédés dégagent de la chaleur, sont aussi susceptibles de présenter des problèmes causés par la chaleur.

Les personnes qui ont des interrogations sur le sujet peuvent téléphoner à la ligne Info-Santé, au 811.

 

Les plus lus

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

COVID-19 : six mythes sur le masque

Tour à tour louangé ou désavoué, le port du masque semble, ces dernières semaines, avoir finalement gagné ses lettres de noblesse dans la majorité des pays qui ont enclenché leur déconfinement. Mais la teneur exacte de son efficacité reste difficile à établir. Le Détecteur de rumeurs survole six mythes sur le masque.

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

COVID-19 : deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h15

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à 513. C'est aussi ce 21 juin que le gouvernement du Québec a dévoilé les offres mises en place pour favoriser le tourisme dans la province cet été.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un nouveau cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

Dans les 24 dernières heures, le Québec a recensé 68 nouveaux cas de COVID-19, dont un en Chaudière-Appalaches, à Lévis. De plus, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que le port du masque serait obligatoire dans les transports en commun à partir du 13 juillet.

Une santé mentale fragilisée par la COVID-19

La pandémie causée par le nouveau coronavirus a changé les façons de faire de la société, si bien que les gens se sont retrouvés, du jour au lendemain, confinés à la maison face à plusieurs grands défis. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) fait état de la situation des impacts d’un tel changement sur la santé, mentale de la population sur le territo...