CRÉDIT : ARCHIVES

J’aimerais partager une version différente de l’événement «COVID-19 : un plancher de danse dans une école secondaire de Lévis» (article de Jean-François Racine du 18 novembre 2020 dans le Journal de Québec).

Je suis une élève en 5e secondaire à l’école secondaire Pointe-Lévy. Et oui, mercredi matin, l’école a organisé, comme à chaque année, un déjeuner des finissants. Dans les années précédentes, les déjeuners, sans COVID, se déroulaient à la cafétéria, avec un repas chaud et un beau rassemblement de tous les 5e secondaire, accompagnés de musique et de décors, selon un thème précis.

Cette année, en respect avec les consignes de la Santé publique, des repas froids étaient servis dans notre classe-bulle. À notre arrivée, quelle joie nous avons ressentie d’entendre la musique résonner et de sentir une atmosphère ressemblant à une fête! Un DJ était installé dans le hall d’entrée, sur une petite scène, les lumières étaient tamisées et il y avait des espaces prévus pour prendre des photos, avec nos déguisements liés au thème. Nous avons vécu un court moment de bonheur, où le temps a semblé s’arrêter. Nous nous sommes dirigés à nos classes-bulles et la musique était diffusée live aux étudiants dans les locaux. Nous avons joué au bingo pendant cette pause de l’horaire habituel.

La situation actuelle est très difficile pour tous, et aussi pour nous, les adolescents. Nous devons faire le deuil de plusieurs choses dont des rencontres avec nos amis, en dehors de l’école. Nous sommes résilients et acceptons tant bien que mal cette nouvelle réalité. La direction de l’école et nos professeurs font d’immenses efforts afin que nous puissions avoir un semblant de dernière année du secondaire. Je leur lève mon chapeau et les remercie. Nous sommes plus qu’incertains de la tenue d’un bal de finissants et de la remise de diplômes, tels qu’on les connaît. Encore des deuils à prévoir.

Le DJ étant invité à rester jusqu’après la fin de la première pause, certains élèves ont profité de l’occasion pour se rassembler près du hall d’entrée. Ce rassemblement a duré un maximum de cinq minutes, avant que des professeurs viennent disperser les étudiants et les inviter à se rendre à leur local respectif. Je tiens à mentionner que le port du masque est très bien respecté à l’école, tous le portent avec beaucoup de rigueur. 

Pouvons-nous vivre de petits moments de bonheur, à 16-17 ans, à une étape cruciale de notre vie, sans se faire critiquer ouvertement et publiquement? 

Sachez que je comprends les craintes soulevées dans l’article et je suis tout à fait en accord avec les mesures de Santé publique. Mais cet événement anodin ne mérite pas le jugement qu’il reçoit et la direction de l’école et toute son équipe devraient plutôt être saluées de la créativité et la patience dont ils font preuve pour nous donner quelques petits plaisirs, en ces moments, avouons-le, déprimants.

Élyse Proteau
Élève de 5e secondaire
Programme de Langues et Multimédias
École secondaire Pointe-Lévy

Les plus lus

Lettre d'opinion - Ma version du «party» dans une école secondaire de Lévis

J’aimerais partager une version différente de l’événement «COVID-19 : un plancher de danse dans une école secondaire de Lévis» (article de Jean-François Racine du 18 novembre 2020 dans le Journal de Québec).

COVID-19 : l'École de l'Auberivière est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) et la direction régionale de santé publique ont annoncé aux parents des élèves de l'École de l'Auberivière, située à Saint-David, que l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de cas de COVID-19 parmi les personnes fréquentant l'institution.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : l’administration Lehouillier présente son concept final

C’est lors d’une séance d’information virtuelle, tenue le 5 novembre, que la Ville de Lévis a présenté à une centaine de citoyens le concept final pour le réaménagement de portions du boulevard Guillaume-Couture. Le tout s’inscrit dans le projet de réseau de transport en commun structurant que la municipalité désire implanter sur cette artère.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

Une expérience inoubliable pour deux ambulanciers

Lors de la dernière semaine d’octobre, deux ambulanciers de Dessercom, Sylvain Cadieux et Camille Pelletier, ont vécu une intervention bien particulière. En effet, les deux paramédics sont venus à la rescousse d’une femme qui était sur le point d’accoucher. Le nouveau-né a finalement pointé le bout de son nez alors que le trio arrivait à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

COVID-19 : 85 nouveaux cas et un autre décès en Chaudière-Appalaches

La COVID-19 continue de frapper en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 85 résidents supplémentaires de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, l'organisation a confirmé qu'une autre personne vivant dans la région a dernièrement perdu la vie des suites d'...

COVID-19 : Guilbault, Labeaume et Lehouillier envoient un message fort

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a réuni les maires de Lévis et Québec, Gilles Lehouillier et Régis Labeaume, sur la même tribune afin que les citoyens comprennent que «l’heure est grave» concernant l’état de situation de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale, le 23 octobre.

COVID-19 : cinq nouveaux décès en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan de l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, 91 nouveaux cas ont été découverts hier en Chaudière-Appalaches. De plus, cinq autres résidents de la région ont dernièrement succombé à la maladie.

La COVID-19 emporte deux autres résidents de la Chaudière-Appalaches

Selon les plus récents bilans du gouvernement du Québec et du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) portant sur l'évolution de la pandémie, deux autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont dernièrement succombé des suites d'une infection au coronavirus. De plus, 61 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient contracté la COVID-19.