CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a connu une nouvelle légère augmentation. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 94 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, l'organisation a annoncé qu'une personne demeurant en Chaudière-Appalaches a récemment perdu son combat contre la maladie.

La personne dont le décès lié à la COVID-19 a été annoncé mercredi demeurait à la résidence privée pour aînés (RPA) Beauséjour de Saint-Prosper. Il y a désormais 332 résidents de la région qui ont succombé des suites d'une infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire.

En ce qui a trait à la répartition de ces 94 nouveaux cas découverts mardi, 41 d'entre eux ont été enregistrés dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), 14 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), 10 à Lévis, 7 dans la MRC Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce), 6 dans la MRC de Montmagny, 5 dans la MRC de L'Islet, 4 dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), 3 dans la MRC de Bellechasse, 3 dans la MRC des Etchemins et 1 dans la MRC de Lotbinière.

Au moment d'écrire ces lignes, 18 019 résidents de la Chaudière-Appalaches ont été infectés par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire. Selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 16 697 personnes demeurant dans la région étaient maintenant guéries de la maladie, en date de mardi (+ 79 comparativement à lundi).

Quant aux hospitalisations provoquées par la COVID-19 sur le territoire, 27 personnes sont hospitalisées en raison de la maladie (aucune augmentation nette comparativement à la veille), dont 7 aux soins intensifs (+ 1 comparativement à hier). 19 des 27 patients se trouvent à l'Hôtel-Dieu de Lévis, dont les 7 patients aux soins intensifs dans la région. Quant aux huit autres patients, ils sont soignés hors soins intensifs à l'Hôpital de Saint-Georges.

Au chapitre des variants, il y a toujours 178 cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches qui sont officiellement des cas confirmés de variants. 173 personnes touchées ont été infectées par le variant britannique tandis que les cinq autres ont été infectées par le variant brésilien. Le taux de positivité aux variants sur sept jours est maintenant de 94,1 % dans la région et celui au variant britannique sur sept jours est de 88 %.

Selon les données du CISSS-CA, 947 cas confirmés étaient actifs mardi sur le territoire (- 10 comparativement aux données compilées lundi). Le CISSS-CA rapporte 130 éclosions sur le territoire (+ 1 comparativement au bilan de mardi), soit 103 dans des entreprises, 17 dans des écoles ou des milieux de garde, 5 dans des RPA, 2 dans des CHSLD, 2 dans d'autres milieux de soins et une dans un autre milieu d'hébergement.

À ce jour, 207 707 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+ 4 621 comparativement à lundi). Cela représente une couverture vaccinale de 44,8 % de la population de la Chaudière-Appalaches. Notons que dès aujourd'hui, les personnes de 25 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19.

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation par MRC - En date du 11 mai à 16h

Situation dans les milieux de vie pour aînés et les écoles du Grand Lévis

En ce qui a trait à l'éclosion en cours à la RPA Résidence Coeur-de-Marie de Charny, aucun nouveau cas n'a été découvert dans l'établissement au cours des 24 dernières heures. Au moment d'écrire ces lignes, on y dénombre six cas actifs chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs *.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis, en date du mardi 11 mai, où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux. Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

 

 

 

* Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à cinq, le CISSS-CA indique moins de cinq afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

 

Légère augmentation des nouveaux cas dans la province

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 745 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 360 201 personnes infectées depuis le début de la crise sanitaire. Selon l'INSPQ, 341 433 Québécois étaient rétablis de l'infection, en date d'hier (+ 796 comparativement à lundi).

Le plus récent bilan gouvernemental fait également état de 11 nouveaux décès. Cependant, le nombre total de morts au Québec liés à la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire est désormais de 11 012, puisqu'un décès précédemment lié à la COVID-19 a finalement été provoqué par une autre maladie. 3 des 11 décès annoncés mercredi sont survenus au cours des 24 dernières heures, 5 sont survenus entre le 5 et le 10 mai et 3 sont survenus avant le 5 mai.

Selon les données compilées par l'INSPQ, il y avait hier 7 756 cas actifs confirmés dans la province (- 61 comparativement à lundi).

Le nombre total d'hospitalisations a diminué de 10 par rapport à la veille, avec un cumul de 530. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 2, pour un total actuel de 126.

En ce qui a trait aux cas de variants, il y a maintenant 5 315 Québécois qui ont officiellement été infectés par des variants de la COVID-19 (+ 5 comparativement aux derniers jours), soit 4 845 par la variant britannique, 263 par la variant sud-africain, 136 par la variant brésilien et 71 par le variant nigérian. À l'échelle de la province, le taux de positivité aux variants sur sept jours est de 88,3 %.

Les prélèvements pour dépistage réalisés le 10 mai s'élèvent à 38 277.

Quant à la campagne provinciale de vaccination, 74 391 doses de vaccin ont récemment été administrées, pour un total de 3 918 884 depuis décembre (couverture vaccinale de 44 % de la population). Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 4 578 079 doses de vaccin.

Québec a d'ailleurs annoncé mercredi une nouvelle directive concernant la vaccination des personnes considérées à très haut risque de complications de la COVID-19. En effet, les personnes fortement immunosupprimées ou qui reçoivent des traitements de dialyse rénale pourront se prévaloir de la seconde dose de vaccin plus tôt que prévu initialement. Les personnes répondant à ces critères cliniques pourront recevoir leur deuxième dose 28 jours après la première, au lieu de 16 semaines ou 112 jours après.

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Les plus lus

Travaux sur le pont Laporte : des mesures d’atténuation bientôt en place

En raison des entraves majeures qui seront en place à certains moments cet été sur le pont Pierre-Laporte, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 13 mai, les mesures d’atténuation en transport collectif qui seront en place pour faciliter les déplacements des citoyens.

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Les déchets ne seront ramassés qu'aux deux semaines cet été

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a confirmé, le 15 juin, que la collecte des déchets ne sera pas effectuée hebdomadairement cet été comme lors des dernières périodes estivales.

Dépistage massif à l'école primaire de Saint-Lambert-de-Lauzon

La Santé publique régionale mènera demain un dépistage massif auprès des élèves de 2e, 3e et 4e année de l'École du Bac, un établissement scolaire de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Des rassemblements qui inquiètent à Saint-Rédempteur

Depuis le début de la pandémie, le parc Renaud-Maillette de Saint-Rédempteur est devenu un lieu très apprécié par les adolescents et les jeunes adultes de la région pour se rassembler. Toutefois, l’ampleur de ces fêtes improvisées commence à inquiéter certains utilisateurs de ces installations de la Ville de Lévis, dont l’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO).

Lévis passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Lévis demande une nouvelle fois aux résidents de l'ouest d'utiliser judicieusement l'eau

Comme la semaine dernière, la Ville de Lévis a lancé un appel aux résidents des quartiers Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur, le 10 juin, afin qu'ils fassent un usage judicieux de l’eau potable pour toute la période estivale. Sinon, la municipalité n'aura pas d'autre choix que de mettre en place des interdictions d'utilisation.

COVID-19 : Chaudière-Appalaches passera en zone jaune lundi

En raison de l'amélioration de la situation épidémiologique de la région, la Chaudière-Appalaches passera au palier jaune (niveau préalerte) à compter de lundi.

La collecte hebdomadaire des déchets retardée

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 28 mai, que la reprise de la collecte hebdomadaire des déchets en période estivale n'aura finalement pas lieu le lundi 31 mai, comme initialement prévue.

Autres grèves à venir dans le réseau de l'éducation

En raison de l'impasse à la table de négociations, des syndicats représentant des travailleurs de l'éducation de la région seront en grève au cours des prochaines semaines.