L’Éco-vélo est déjà utilisé par les élèves de l’École de langues First Steps, Langues et plein air. Photo : Courtoisie

Grâce à l’appui financier de Desjardins, l’École de langues First Steps, Langues et plein air, affilée aux Programmes arts, langues et sports (PALS) du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN), a récemment pu concrétiser son projet d’acquérir un vélo électrique. Avec leur Éco-vélo, les élèves de l’institution lévisienne pourront plus facilement tenir des activités, notamment afin de faire une différence pour la planète.

«C’est sûr que (comme ils sont des adolescents), les élèves du secondaire n’ont pas été aussi démonstratifs que ceux du primaire, mais ce nouvel outil a rendu très heureux nos élèves. Au primaire, on leur a parlé de ce projet-là au début de l’année scolaire et ils ne le concevaient pas. Mais quand je suis arrivé avec l’Éco-vélo lors de notre activité de nettoyage tenue lors du Jour de la Terre, les élèves du primaire se sont tous attroupés près de moi et c’était littéralement la fête dans la cour de l’école», a d’emblée partagé Jean-François Cormier, le directeur de l’École de langues First Steps, Langues et plein air.

C’est au début de l’année scolaire que ce dernier a lancé le projet d’acquérir un vélo électrique. En plus de différentes activités de nettoyage organisées pour s’attaquer à la pollution, les élèves de l’école lévisienne prennent part à différentes activités à l’extérieur dans le cadre de leur cursus. Si l’institution possède déjà une trentaine de vélos pour se déplacer, elle n’avait pas de vélo permettant de transporter une remorque.

«On associe le vélo au loisir, mais on voulait donner un autre sens à notre Éco-vélo. Ce n’était pas d’obtenir un vélo électrique pour s’amuser ou pour aller faire du vélo de montagne. On voulait un vélo pour aller faire des corvées, aller à la pêche ou faire des pique-niques. On voulait permettre la tenue de divers événements grâce à ce vélo. L’Éco-vélo correspond aussi à nos valeurs, soit l’activité physique, la coopération, la culture générale et l’environnement», a expliqué M. Cormier, sur l’origine du projet.

Un don déjà profitable

Séduite par le dossier de candidature de l’École de langues First Steps, Langues et plein air, la Fondation Desjardins a ainsi remis un don de 3 000 $ pour aider l’institution à acquérir une bicyclette électrique. Cette dernière a ensuite investi 1 500 $ pour compléter le montage financier du projet, ce qui a permis l’acquisition du vélo, d’une remorque ainsi que le lettrage de l’Éco-vélo aux couleurs de l’école.

Le vélo et sa remorque arrivent d’ailleurs à point puisqu’ils seront bientôt utilisés à plusieurs reprises par l’École de langues First Steps, Langues et plein air. Au cours du mois de mai, les élèves pourront utiliser l’Éco-vélo lors de trois collectes de déchets (parc de la Paix, Club de golf Lévis et cour de l’École Saint-Joseph), une sortie de pêche au parc de l’Anse-Tibbits et une marche pour la Terre, de l’École Pointe-Lévy au parc de l’Anse-Tibbits. Et foi de Jean-François Cormier, l’Éco-vélo continuera d’être vu dans le quartier Lévis au cours des prochains mois.

«L’Éco-vélo ne servira pas uniquement pour un événement, mais son utilisation sera cyclique. L’automne prochain, j’aimerais bien qu’on s’en serve pour aller faire des corvées chez des aînés lévisiens, notamment pour les aider à ramasser les feuilles qui sont tombées sur leur terrain. […] Que les gens ne surprennent pas de voir l’Éco-vélo souvent. J’espère aussi organiser une plus grande marche pour la Terre avec des élèves d’autres écoles du quartier Lévis», a conclu M. Cormier.

Les plus lus

La «Grande Dame de la Barricade» s’éteint

Figure de proue et copropriétaire du légendaire Bar La Barricade, Johanne Carrier nous a malheureusement quittés à l’âge de 63 ans, le 24 avril dernier. Personnage iconique du Vieux-Lévis, la dame de la mythique institution vieille de bientôt 50 ans située sur la côte du Passage laissera une empreinte indélébile dans le cœur de tous ceux qu’elle a croisés.

Une figure économique connue candidate du PCQ à Lévis

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a dévoilé, le 19 mai, la candidate qui représentera ses couleurs dans la circonscription de Lévis à la prochaine élection provinciale prévue à l’automne prochain. Ainsi, l’ancienne conseillère municipale et femme d’affaires lévisienne, Karine Laflamme, tentera d’obtenir la confiance des Lévisiens.

Première réussie pour Country Storm

Tenue du 5 au 7 mai à Saint-Étienne-de-Lauzon, la première édition de Country Storm a été couronnée de succès.

La boutique du QUARTIER ouvrira bientôt ses portes

Nouveau projet développé par Mon Quartier de Lévis, la boutique du QUARTIER ouvrira bientôt ses portes pour la première fois. Dès le 3 juin, les visiteurs du Vieux-Lévis pourront s’arrêter au 78, côte du Passage afin de découvrir les entrepreneurs retenus qui donneront vie à ce commerce d’un nouveau genre.

Aménagement : Lévis présente un nouveau schéma «porteur d’avenir»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que le président de la commission consultative d’urbanisme et d’aménagement et conseiller municipal du district Saint-Jean, Guy Dumoulin, ont dévoilé, le 29 avril, les détails entourant le Schéma d’aménagement et de développement de Lévis révisé. Dans le projet de schéma révisé adopté par le conseil municipal le 25 avril, l’administration Lehouillier ve...

Offrir un bouquet de fleurs pour faire connaître une mission

Fleuriste McNeil a décidé cette année de se rallier derrière la cause de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL) et vendra le Bouquet du Littoral à l’occasion de la fête des Mères afin d’amasser des fonds pour l’organisme qui accompagne les malades en fin de vie.

L’hypersexualisation de la femme renforcée par les codes vestimentaires?

Le code vestimentaire d’établissements scolaires favoriserait-il l’hypersexualisation de la femme? La réponse serait oui selon Marianne Tremblay et Rose Simard, deux élèves de secondaire cinq à l’École secondaire les Etchemins (ESLE) de Charny. Dans le cadre de leur cours d’entrepreneuriat, elles ont entamé des démarches afin de faire changer la réglementation à ce sujet.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 4 mai 2022

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), en collaboration avec Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, lance ses appels de candidatures pour le Prix du CALQ – Artiste de l’année dans la Capitale-Nationale et le Prix du CALQ – Artiste de l’année en Chaudière-Appalaches. En décernant ces prix, le CALQ poursuit son objectif de reconnaissance publique en démontrant son appui au...

Un homme s’extirpe des flammes à Pintendre

Une maison a été la proie des flammes sur le chemin des Sables, à Pintendre, dans la nuit de samedi à dimanche. Un homme qui se trouvait à l’intérieur a été grièvement blessé en s’échappant du domicile.

Chronique historique - Les anglophones de Lévis

En septembre 2020, le Journal de Lévis publiait un article nous apprenant qu’une école primaire de langue anglaise s’installera à Lévis en 2022. Sujet intriguant s’il en est un, l’histoire de la Rive-Sud comporte des pages qui relatent de manière éparse la présence d’une communauté anglophone qui a laissé des traces significatives et partiellement oubliées.