Photo : Alexandre Bellemare

À la suite d’un reportage conduit par Radio-Canada qui révélait une situation d’urgence au niveau des suspentes du pont Pierre-Laporte, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a interpellé la population et a invité le ministère des Transports du Québec (MTQ) «à passer à l’action» dans le dossier du troisième lien, le 16 juin.

Indiquons d’emblée que Radio-Canada a mis la main sur un document qui dévoilait des résultats de tests préoccupants sur deux des cinq suspentes du pont Pierre-Laporte qui ont été remplacées en urgence à l’automne dernier. Ces résultats démontrent une «diminution importante et accélérée de la résistance des suspentes» et qu’il serait important de remplacer rapidement les suspentes afin d’éviter des situations urgentes.

«Ça fait longtemps qu’on le dit qu’entre les deux rives, nous avons des infrastructures désuètes, c’est la raison pourquoi on dit que ça prend un nouveau lien. Les conséquences peuvent être graves, on ne sait pas ce qui nous attend, mais ça pourrait être grave», a soutenu le premier citoyen.

Ce dernier a également souligné que la cellule de crise de la Ville de Lévis est au qui-vive pour la suite des choses, si des actions venaient qu’à être à prendre. Pour le moment, l’administration municipale a interpellé le MTQ afin d’avoir davantage de détails.

«C’est fini le tataouinage, il faut passer à l’action pour le tunnel Québec-Lévis. Ça s’impose, c’est une question de sécurité, a martelé Gilles Lehouillier. Il faut qu’on accélère le processus de nouveau lien entre les deux rives. (Qu’il soit) moderne, capable d’accueillir du transport en commun et capable de réunir les deux centres-villes en dix minutes.»

Le maire de Lévis s’inquiète si un scénario de fermeture prolongée du pont Pierre-Laporte venait qu’à être nécessaire. Selon lui, le pont de Québec ne pourrait pas supporter le nombre de passages hebdomadaires et les camions lourds devront faire un détour d’environ 300 kilomètres afin d’emprunter le pont Laviolette à la hauteur de Trois-Rivières pour traverser entre les deux rives.

«Ça n’a pas d’allure d’avoir un seul passage (pour les poids lourds) entre deux rives, c’est ça qu’il faut comprendre autant au niveau de la sécurité, du développement économique, ça n’a aucun bon sens», a-t-il ajouté.

Quant à la possibilité de passer par la traverse Québec-Lévis, M. Lehouillier rejette du revers de la main cette option qui, pour le moment, n’a qu’un seul traversier en service et ne peut faire traverser qu’«environ 60 véhicules à l’heure», ce qu’il qualifie «d’une goutte d’eau dans l’océan».

Soutien du milieu

Le maire de Lévis en a profité pour inviter les différents acteurs de la région à répondre à son appel. Ce dernier craint qu’une fermeture prolongée du pont Pierre-Laporte puisse engendrer de grands enjeux de sécurité et économiques.

«Je lance le signal à la solidarité régionale pour qu’on modernise enfin nos infrastructures de transport routier et aussi au niveau du transport collectif, a-t-il mis en lumière. Je lance un appel aux gens d’affaires, je lance un appel à la population, ça prend un tunnel Québec-Lévis au plus sacrant. Il faut accélérer le tempo!»

Le MTQ rassure la population

De son côté, le MTQ a assuré par voie de communiqué que «s’il avait le moindre doute quant à l’état du pont Pierre-Laporte, il n’hésiterait pas à modifier les règles de circulation ou à restreindre les charges permises, voire à fermer l’infrastructure».

Le ministère a ajouté qu’il adaptera son plan d’intervention afin d’accélérer le remplacement de toutes les suspentes, à la lumière du rapport dont faisait mention Radio-Canada dans son reportage ainsi que d’un rapport à venir de la firme américaine Bridge Technology Consulting.

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Décès de Monique Labrecque : la coroner recommande une meilleure couverture ambulancière à Lévis

Le Bureau du coroner a déposé, le 22 juin dernier, le rapport de Me Geneviève Thériault concernant le décès de la Lévisienne Monique Labrecque, dans la soirée du 24 mai 2020. Dans son rapport, la coroner recommande au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) «de compléter promptement l’évaluat...

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.

Un Lévisien rencontre ses héros

Une rencontre entre un citoyen lévisien, victime d’un incendie, et les pompiers qui lui ont sauvé la vie, a eu lieu ce matin à la caserne 1 sur le boulevard Guillaume-Couture. Une vague de témoignages émouvants a été partagée par les personnes impliquées lors de cette réunion qui a pris la forme d’un point de presse.