Photo : Manuel Cardenas

Une rencontre entre un citoyen lévisien, victime d’un incendie, et les pompiers qui lui ont sauvé la vie, a eu lieu ce matin à la caserne 1 sur le boulevard Guillaume-Couture. Une vague de témoignages émouvants a été partagée par les personnes impliquées lors de cette réunion qui a pris la forme d’un point de presse.

Par Manuel Cardenas

C’est le 28 mai dernier, vers 5h13 du matin, que le Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) avait été contacté afin d’intervenir sur la rue Augustin-Carrier. À l’arrivée des secours, un homme de 50 ans, Dominique Hamelin, a été retrouvé inconscient.

«Quand ils sont arrivés, il y avait déjà un incendie en progression au deuxième étage. Deux pompiers ont procédé à l'intérieur pour sortir M. Hamelin. À sa sortie, la victime était en arrêt cardiorespiratoire. Heureusement, à Lévis, tous nos pompiers sont premiers répondants, ce qui leur a permis d’utiliser leurs connaissances afin de faire les manœuvres de réanimation. Une fois ces manœuvres terminées, ils ont constaté une reprise du rythme cardiaque et l’homme a tout de suite été acheminé à l’hôpital», a lancé le directeur du SSIVL, Luc de la Durantaye.

Dominique Hamelin, qui est toujours en processus de récupération, s'est montré reconnaissant envers les personnes qui lui ont sauvé la vie.

«Je suis heureux et émotif à l’idée de revoir ces gens. Je les remercie de m’avoir sauvé, ils m’ont donné une deuxième chance», a fait valoir M. Hamelin.

Les deux pompiers qui se sont chargés d’extirper l’homme des flammes, Jean-Sébastien Boulanger et Mathieu Biron, ont aussi exprimé leur soulagement à l’idée d’avoir réussi leur travail.

«Avoir M. Hamelin en face de moi et pouvoir interagir avec lui, ça me transmet plusieurs émotions. On a rarement la chance de serrer la main à quelqu’un qu'on a sauvé. On va s’en souvenir toute notre vie», a communiqué M. Biron.

À deux doigts de s’éteindre

Selon, Luc de la Durantaye, la rapidité de l’intervention a été la clé pour sauver M. Hamelin.

«On a six casernes sur notre territoire ce qui nous permet un déploiement rapide. Il faut rappeler que l’opération a duré environ neuf minutes. Partir de la caserne, arriver sur les lieux et extirper quelqu’un en aussi peu de temps, c’est exceptionnel», a expliqué M. de la Durantaye.

La conjointe de M. Hamelin, Caroline Desrosiers, a souligné que le personnel de l’Hôtel-Dieu de Lévis était sous le choc lors du traitement du quinquagénaire.

«L'infirmière m'a expliqué que la fumée était tellement chaude, qu’elle a brulé ses bronches, sa trachée ses poumons et en plus, qu’il était extrêmement intoxiqué au monoxyde de carbone. Elle m’a dit qu'elle n'avait jamais vu ça de sa vie et qu'elle ne comprenait pas comment il avait survécu», a raconté Mme Desrosiers.

Un rétablissement en cours

Après quelques traitements et trois jours de coma artificiel, Dominique Hamelin se sent beaucoup mieux.

«Je récupère peu à peu, heureusement j’ai seulement une brûlure dans le dos. Au début ça faisait mal respirer et j’évacuais des substances grises de mes poumons. Je m’essouffle encore beaucoup, mais je dirais que depuis trois jours, je me sens bien. Je suis content d’être en vie et j’ai hâte de recommencer à pratiquer mes activités», a expliqué l’homme de 50 ans.

La conjointe de M. Hamelin a partagé que la résilience est l’une des plus grandes qualités de son partenaire et qu’elle est convaincue qu’il s’en sortira rapidement.

Les autorités n’ont toujours pas confirmé la cause de l’incendie qui a fait rage le 28 mai. L’enquête est toujours en cours afin d’éclairer la situation.

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Décès de Monique Labrecque : la coroner recommande une meilleure couverture ambulancière à Lévis

Le Bureau du coroner a déposé, le 22 juin dernier, le rapport de Me Geneviève Thériault concernant le décès de la Lévisienne Monique Labrecque, dans la soirée du 24 mai 2020. Dans son rapport, la coroner recommande au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) «de compléter promptement l’évaluat...

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.

Un Lévisien rencontre ses héros

Une rencontre entre un citoyen lévisien, victime d’un incendie, et les pompiers qui lui ont sauvé la vie, a eu lieu ce matin à la caserne 1 sur le boulevard Guillaume-Couture. Une vague de témoignages émouvants a été partagée par les personnes impliquées lors de cette réunion qui a pris la forme d’un point de presse.