Photos : Alexandre Bellemare

C’est le groupe rock américain, Cage The Elephant, qui foulait les planches de la scène Loto-Québec située au parc Champigny dans le cadre de la deuxième soirée du Festivent de Lévis, le 4 août. Le groupe de musique a fait danser, chanter et hurler la foule tout au long de la soirée alors qu’il a offert une performance haute en couleur et électrisante.

Le chanteur du groupe américain, Matt Shultz, est entré sur scène avec ses valises qu’il a rapidement déposées devant la batterie pour ensuite se lancer sur le micro et allumer la foule à un rythme effréné avec les chansons Broken Boy, Cry Baby et Spiderhead qui se sont enchaînées au plaisir des spectateurs.

Cage The Elephant a laissé quelques secondes à la foule de se remettre de ce trio de chansons avec Too Late to Say Goodbye avant de reprendre en intensité et en danse avec Cold Cold Cold.

Tout au long de sa performance, le chanteur de la formation américaine s’est déhanché et a de nouveau prouvé qu’il est une bête de scène. Après quelques secondes sur scène, il avait déjà conquis le cœur de public et il ne s’est pas assis là-dessus en continuant dans l’énergie avec laquelle on le connaît.

Alors que la braise était encore rouge dans le public après Ready to Let Go, Social Cues, Mess Around et Trouble, Cage The Elephant a fait résonner les premières notes de leur succès Ain’t No Rest for the Wicked suivi de Portuguese Knife Fight, le feu a repris de plus belle alors que la foule en délire a chanté avec Shultz qui continuait d’offrir tout un spectacle.

«It’s a night to fell in love (c’est une soirée pour tomber en amour)», a lancé le chanteur de la formation avant de livrer Halo suivi de Telescope et Tokyo Smoke qui ont offert une pause grandement appréciée par les spectateurs, le temps de reprendre leur souffle.

Le groupe rock a alors entamé une montée en force jusqu’à la fin du spectacle avec House of Glass où Matt Shultz s’est lancé sur ses genoux et a rampé au sol. Puis, le chanteur a dédié la chanson Come a Little Closer à son père décédé au milieu de la pandémie de COVID-19. Cage The Elephant a ensuite poursuivi avec Shake Me Down et Cigarette Daydreams.

Les Américains ont alors conclu la soirée avec la chanson Teeth que le chanteur a terminé debout dans la foule avant de se jeter dans celle-ci qui l’a transporté jusqu’à l’arrière où les tours d’éclairage sont situées. Il a alors grippé jusqu’au sommet de l’une d’entre elles pendant que le reste de la formation quittait la scène. Acclamé par la foule, Matt Shultz l’a salué du haut de la tour et la soirée s’est ainsi terminée.

Ceux qui étaient présents se souviendront probablement longtemps de ce spectacle sans faute et électrisant de la formation originaire du Kentucky.

Jake Clemons et Caravane également de la partie

Tout juste avant que Cage The Elephant monte sur scène, c’est le multi-instrumentiste et membre du E Street Band de Bruce Springsteen, Jake Clemons, qui venait rencontrer le public lévisien. Déjà, on sentait que la foule avait faim et le saxophoniste américain l’a tout de même nourri efficacement.

Clemons a offert une bonne performance autant à la voix, qu’au piano en passant par la guitare et le saxophone. Le musicien en a même profité pour descendre de scène pour chanter avec la foule.

En début de soirée, c’est le groupe de Québec, Caravane, qui a livré une performance aux festivaliers arrivés tôt sur le site du parc Champigny. Malgré le public peu nombreux et disparate en début de performance, la formation rock n’a pas lésiné sur sa performance qui a finalement attiré de plus en plus de festivaliers sur les lieux.

Caravane a offert un intense et chaleureux concert en discutant à plusieurs reprises avec les festivaliers entre les chansons. Mission réussie pour la formation de Québec.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

La microbrasserie L’Ironie du 13 inaugure ses installations

La microbrasserie lévisienne, L’Ironie du 13, a inauguré ses locaux, le 14 juillet dernier, et est prête à recevoir sa clientèle dans ses installations en plein cœur du parc industriel de Saint-Romuald. Les cinq copropriétaires ont obtenu leur permis de brasseur le 17 juin dernier et déjà sept bières brassées entièrement à Lévis figurent au menu.

La situation ne s’améliore pas à l’urgence de l’Hôtel-Dieu

Comme depuis plusieurs mois, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis continue d’être bondée et sa capacité est dépassée, même pendant les semaines estivales. Plusieurs éléments expliquent cette tempête parfaite qui donne un nouveau coup dur aux soignants de l’établissement lévisien.

De Lévis au Bic avec Bruno Blanchet

Le comédien et auteur, Bruno Blanchet, entamait un parcours à pied de la gare fluviale de Lévis au parc national du Bic près de Rimouski, le 9 juillet dernier.

Sensibiliser les jeunes au transport actif

Kinésiologue et passionné de cyclisme, Jean-Gabriel Turgeon a créé le programme Vert une vie active, dont l’objectif est d’initier les participants au vélo et de les sensibiliser à l’environnement. À Lévis, les jeunes du Camp de jour Rive-Sud et du Patro vont profiter de cette initiative.

Chronique historique - La quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis

Des documents enfouis dans les dédales administratifs contiennent des informations parfois surprenantes sur des éléments de l’histoire des localités. À preuve, un rapport du ministère de l’Agriculture du Canada, daté du 31 octobre 1901, nous brosse une esquisse historique intéressante de la quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis.

Objectif 300 000 $

C’est en présence de plusieurs élus, de membres de la communauté de Saint-Nicolas et de plusieurs de ses bénévoles que le Service d’entraide de Bernière-Saint-Nicolas (SEBSN) a lancé une campagne de financement, le 1er juin dernier. Tenue sous la présidence d’honneur de Jacques Demers, président-directeur général des Productions horticoles Demers, l’initiative, dont le coup d’envoi a été donné aux...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 13 juillet 2022

Les membres du Chœur du Cégep de Lévis remercient chaleureusement les généreux donateurs et les spectateurs du concert-bénéfice pour l’Ukraine, tenu sous la direction de Carole Legaré. Un montant de 4 500 $ a été remis à la Fondation Canada-Ukraine. Au moins 450 personnes ont assisté à cet événement mémorable.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.