Sur la 1re photo : Carmen Laliberté, la petite-fille d’Onésime Laliberté, ainsi qu’Yves Turgeon, maire de Saint-Anselme, se sont vus remettre des plaques honorifiques pour les 100 ans du Joffre. Photos : Gilles Boutin

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Dignitaires et invités étaient présents à la Maison de quartier Louis-Fréchette, à Lévis, pour célébrer avec plus d’une cinquantaine de joueurs et amants du Joffre.

«Le Joffre est encore énormément joué dans la région. On organise plusieurs journées ou soirées de Joffre et les joueurs s’étendent d’Armagh dans Bellechasse jusqu’à Saint-Nicolas à Lévis en passant par Scott en Beauce», partage Jules Lacasse, organisateur de l’événement et joueur de Joffre depuis plus de 50 ans.

Le Joffre, appelé autrefois le Kaiser, a été introduit à Saint-Anselme par le soldat Onésime Laliberté qui, selon l’histoire, aurait développé ce jeu dans les tranchées. Le jeu consiste en 32 cartes où l’Allemagne (les cartes de pique), l’Angleterre (les cartes de carreau), la France (les cartes de cœur) ainsi que la Russie (les cartes de trèfles) s’affrontent. Le Joffre s’apparente à une partie de bridge ou de poker simplifiée.

«C’est un jeu simple et intense, c’est agréable à jouer. On peut y jouer à deux, trois ou quatre sans problème, c’est facile. L’engouement de ce jeu réside dans sa simplicité, mais aussi dans la complexité de ses stratégies», ajoute M. Lacasse.

Même qu’après son arrivée à Saint-Anselme, le Joffre a déjà été enseigné à l’école, se rappellent les amateurs de la région de Bellechasse. Ce jeu fait partie de l’identité de la région et comporte un historique important pour cette dernière.

«Au-delà du jeu de cartes, il y a toute une signification du fait qu’il a été joué dans les tranchées. Il y a une part d’histoire et une part de souffrance. Dans la souffrance, on a trouvé une façon d’éprouver du plaisir pour tenir le coup», a mis en lumière Andrée Kronström, conseillère municipale du district Christ-Roi.

«Le Joffre, c’est quelque chose qui nous réunit. C’est une passion qui dure depuis plusieurs années. J’ai été mise en contact avec ce jeu-là, il y a plus de 30 ans […] C’est un jeu qui perdure dans le temps, c’est quelque chose qui s’est perpétué parce qu’on a des gens qui s’occupent de faire en sorte qu’on puisse se réunir et y jouer», a rappelé Dominique Vien, députée fédérale dans la circonscription Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Un honneurpour Onésime Laliberté

Bien que son créateur soit décédé,le Joffre perdure et la descendance de M. Laliberté aussi. Au cours de la célébration, Carmen Laliberté, petite-fille d’Onésime Laliberté, était sur place et jouait également au Joffre à une table. Cette dernière s’est vue remettre un certificat ainsi qu’une plaque de reconnaissance des mains de Mme Vien. Une autre plaque honorifique a été remise au maire de Saint-Anselme, Yves Turgeon.

Au cours des années, de nombreuses éditions spéciales du Joffre ont été produites et distribuées dans la région. Sa popularité est telle qu’il est également en vente dans différents magasins à grande surface du secteur. Accompagné de Dominique Vien, Jules Lacasse a élaboré une édition toute spéciale pour ce 100e anniversaire qu’il a distribuée à tous les gens présents sur place.

Ainsi, la Maison de quartier Louis-Fréchette était remplie de plus d’une dizaine de tables où chaque personne présente jouait à ce jeu bellechassois, maintenant ancré dans les traditions, qui n’est pas prêt de mourir.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.

Vieux-Lévis : la fermeture temporaire de la succursale de Chocolats Favoris devancée

Chocolats Favoris a annoncé, le 20 septembre, qu'elle devance la fermeture temporaire de sa succursale de l'avenue Bégin, de façon préventive et qui est effective depuis hier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 7 septembre 2022

Le Groupe Maurice a un nouveau président et chef de la direction : Alain Champagne (1re photo).