Photo : Courtoisie - Équiterre

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de grille d'analyse.

Basée sur les «quelques données disponibles», l’analyse a évalué la compatibilité du projet avec quatre critères de la transition écologique, soit l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’empreinte environnementale, l’adaptation et la résilience, la justice sociale et autres cobénéfices ainsi que la saine gouvernance.

Lors de ce «test climat», les analystes qui ont travaillé sur le projet ont jugé que le troisième lien obtenait une note de 24 sur 75, soit 32 %. Pour le volet de l'atténuation des émissions de GES et empreinte environnementale, le projet a obtenu une note de 33 %. En ce qui a trait à la partie de l'adaptation et la résilience face aux dangers climatiques, le troisième lien a été coté à 17 %. C'est pour la section des bénéfices socioéconomiques que le projet a obtenu la meilleure note, avec 39 %. Quant à la saine gouvernance, les analystes ont accordé une note de 22 % au troisième lien.

Concrètement, l'analyse déplore que le projet écarterait le Québec de la voie de la carboneutralité, entraînerait l'intensification de l'étalement urbain dans la région de Québec et ralentirait l'amélioration de l'offre multimodale. Aussi, les spécialistes derrière l'étude critiquent le manque de transparence du gouvernement dans le dossier.

«Il y a un consensus scientifique sur le fait que des projets comme le troisième lien entre Lévis et Québec n’ont pas leur place dans une société qui s’attaque sérieusement à la crise climatique et environnementale. Sachant tous les impacts potentiels de l’accroissement de la capacité routière, il est déplorable qu’on continue à faire fi de la science et mettre de l’avant de tels projets», a expliqué Andréanne Brazeau, analyste politique en mobilité chez Équiterre.

«Être cohérent»

Forts de cette analyse, plusieurs membres de l'équipe d'Équiterre demande aux partis politiques en lice de tirer un trait sur le troisième lien et de miser sur les transports collectif et actif pour améliorer la fluidité de la circulation dans la région de Québec.

«L’analyse est claire : le troisième lien ne passe pas le test de la transition écologique. Il ne devrait pas aller de l’avant si l’on souhaite agir en bon gestionnaire et avec cohérence dans la lutte contre la crise climatique», a résumé Marc-André Viau, le directeur des relations gouvernementales de l'organisme

«Repensons nos modes de transport et nos pratiques d’aménagement. Les solutions viables pour résoudre les enjeux de congestion sont multiples, et le troisième lien entre Lévis et Québec n’en fait pas partie. L’ère de l’auto solo est révolue : il est temps de favoriser les modes de transport durables et abordables, tout en créant des milieux de vie sécuritaires et résilients. Utilisons nos énergies pour identifier celles qui sont adaptées à notre région», a pour sa part ajouté Alizée Cauchon, analyste principale - relations gouvernementales chez Équiterre.

 

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.

Vieux-Lévis : la fermeture temporaire de la succursale de Chocolats Favoris devancée

Chocolats Favoris a annoncé, le 20 septembre, qu'elle devance la fermeture temporaire de sa succursale de l'avenue Bégin, de façon préventive et qui est effective depuis hier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 7 septembre 2022

Le Groupe Maurice a un nouveau président et chef de la direction : Alain Champagne (1re photo).