Michel Tardif veut concrétiser plusieurs projets à Pintendre et dans le nord de Bellechasse, s'il est élu député de Bellechasse le 3 octobre prochain. Photo : Courtoisie - Parti conservateur du Québec

Lors d’une entrevue avec le Journal le 20 septembre, le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Bellechasse, Michel Tardif, a présenté ses engagements pour Pintendre, quartier lévisien qui fait partie de ce comté, ainsi que sa vision de certains enjeux touchant les municipalités du nord de Bellechasse.

Plus spécifiquement pour Pintendre, le candidat conservateur, s’il est élu le 3 octobre prochain, aimerait améliorer certaines infrastructures dans ce secteur. Tout comme dans d’autres secteurs de Bellechasse, il voudrait éliminer la zone de découverture cellulaire qui se trouve dans une partie du chemin des Îles. Pour ce faire, Michel Tardif estime que l’installation d’un relais cellulaire pourrait mettre fin à cette découverture, dans ce secteur qui est notamment durement frappé par les tempêtes l’hiver. Aussi, le porte-couleur du PCQ veut aussi améliorer l’état de la route du Président-Kennedy (route 173) à Pintendre.

«J’en ai parlé avec la conseillère municipale, Mme Jeffrey. Comme elle le disait, c’est comme si l’asphalte s’en va toute ailleurs et il en installe pas à Pintendre. Ça fait longtemps que cette portion de la route du Président-Kennedy est à quatre voies. Au niveau structural, il y a eu aussi plusieurs bris d’aqueduc. Je pense qu’aussi qu’il faut un asphalte qui soit plus endurant aux plus fortes températures auxquelles on fait face», a souligné M. Tardif.

S’il est élu le 3 octobre prochain, Michel Tardif voudrait également soutenir les efforts pour attirer de nouveau des services de proximité à Pintendre, un quartier de Lévis qui a connu un important développement immobilier au cours des dernières années. Le candidat conservateur estime que cette croissance ne doit pas faire oublier que des citoyens de ce secteur du comté ont besoin du support des organismes communautaires de Pintendre, des organisations qu’il entend appuyer s’il devient député de Bellechasse.

L’environnement occupe aussi une partie importante des engagements de Michel Tardif pour Pintendre.  Dans ce domaine, il veut appuyer des initiatives qui permettraient de sauvegarder la Grande plée Bleue ainsi que le lac Baie d’Or, ce plan d’eau situé au coeur du quartier lévisien. 

«Pour la Grande plée Bleue, j’aimerais qu’on mette en place des mesures de sensibilisation et d’informer les producteurs agricoles. Ils vont avoir tendance à diminuer les nappes phréatiques dans leurs champs, avec le drainage. Il pourrait y avoir des approches où l’on pourrait mettre en place des bassins de rétention pour maintenir le niveau de la Grande plée Bleue, ce qui assurerait la survie des espèces de cet écosystème tout en ne nuisant pas aux activités agricoles. […] Pour le lac Baie d’Or, j’ai parlé au Conseil de bassin de la rivière Etchemin de faire un projet. Dans ce dernier, on prendrait une partie du stationnement de l’École du Boisé pour faire une zone verte, ce qui nous permettrait d’y installer des puits d’oxygénation pour le ruisseau qui alimente le lac, afin de lui redonner de la vie», a expliqué le candidat conservateur.

Développer tout en respectant le patrimoine

Quant aux municipalités du nord de Bellechasse, Michel Tardif entend aller de l’avant avec le projet d’élargissement de l’intersection des routes 173 et 218 au centre-ville de Saint-Henri. Pour le candidat conservateur, l’initiative est nécessaire pour atténuer les bouchons de circulation qui se forment au coeur de la municipalité bellechassoise lors des heures de pointe. Mais s’il est élu le 3 octobre prochain, le porte-couleur du PCQ veut s’assurer de la fluidité de la circulation lors des travaux et éviter les désagréments vécus lors du réaménagement de l’intersection de la route du Président-Kennedy et du chemin du Bord-de-l’Eau à Saint-Henri, l’an dernier.

Également, Michel Tardif est convaincu que le projet de troisième lien proposé par sa formation politique, un lien interrives à l’est dans l’axe de l’île d’Orléans, profitera davantage à plusieurs communautés.

«Nous aimerions que notre troisième lien soit construit où sont installées les lignes de haute tension qui traversent l’île d’Orléans, une verrue pour l’île, pour se rendre sur la rive sud, soit aux limites de Lévis et Beaumont. Lorsqu’il y a une ouverture de pont ou de tunnel, il y a des parcs industriels et des résidences qui s’installent à proximité. Ce sera donc autant avantageux pour Bellechasse que Lévis. Un pont à l’est permettra de fluidifier les déplacements interrégionaux. Plusieurs personnes disent qu’on va créer une autoroute sur l’île. Il n’y en aura pas. Notre pont au sud doit s’amarrer au pont qui sera bientôt construit du côté nord, un pont qui n’aura qu’une voie de chaque côté avec un accotement. Logiquement le pont au sud et la route qui reliera les deux ponts aura les mêmes caractéristiques. En plus, notre lien sera moins coûteux, sera plus rapide à construire et il y a sera possible d’y circuler avec des véhicules transportant des matières dangereuses, ce que ne permet pas un tunnel», a argué le candidat conservateur.

Du même souffle, quant aux craintes que le développement amené par le troisième lien pourrait altérer les noyaux patrimoniaux de Beaumont, Saint-Michel-de-Bellechasse et Saint-Vallier, Michel Tardif a indiqué qu’un «plan structuré» serait mis en place pour éviter un tel scénario. D’ailleurs, il appuie les projets d’intégration des vestiges du fort de Beaumont et de protection du paysage à Saint-Vallier. «Les gens ne viennent pas visiter des quartiers neufs, mais les coeurs patrimoniaux de nos municipalités», a conclu M. Tardif.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.

Vieux-Lévis : la fermeture temporaire de la succursale de Chocolats Favoris devancée

Chocolats Favoris a annoncé, le 20 septembre, qu'elle devance la fermeture temporaire de sa succursale de l'avenue Bégin, de façon préventive et qui est effective depuis hier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 7 septembre 2022

Le Groupe Maurice a un nouveau président et chef de la direction : Alain Champagne (1re photo).