Animé par le journaliste Jasmin Blanchette (au centre), le débat a permis à Jean-Daniel Fontaine, Stéphanie Lachance, Michel Tardif et François Bégin de débattre pendant une heure. Photo : Courtoisie - Passion FM

Quatre des cinq candidats en lice lors de l’élection dans la circonscription de Bellechasse ont pris part au traditionnel débat radiophonique de Passion FM, le 21 septembre. François Bégin, du Parti libéral du Québec (PLQ), Jean-Daniel Fontaine, du Parti québécois (PQ), Stéphanie Lachance, de la Coalition avenir Québec (CAQ), et Michel Tardif, du Parti conservateur du Québec (PCQ), ont alors présenté leurs engagements et exposé leurs différences sur les enjeux de la pénurie de main-d’oeuvre, de l’inflation, de la centralisation des services en santé et du troisième lien.

Comme lors de la campagne de 2018, c’est le thème du troisième lien qui a amené les échanges les plus corsés entre les candidats. Lors de la période d’échanges permis pour ce volet du débat, c’est particulièrement Michel Tardif qui a été attaqué par ses trois autres adversaires. 

Déplorant que la priorité ne soit pas donnée à la réfection des ponts existants et prônant la création d’un train léger entre Québec et Lévis comme le souhaite son parti, Jean-Daniel Fontaine a déploré que le pont à l’est proposé par le PCQ ne règle pas immédiatement le problème de congestion. Michel Tardif a toutefois répliqué que le projet pilote de gratuité du transport en commun dans la région permettrait de s’y attaquer et que le futur troisième lien rendra plus fluide la circulation.

Pour sa part, François Bégin a soutenu que les conservateurs étaient incohérents. Rappelant que le PCQ prône la «liberté chez nous», le candidat libéral n’a pas caché son incompréhension face au désir d’un possible gouvernement conservateur «d’imposer» l’arrivée d’un troisième lien sur l’île d’Orléans. Michel Tardif a alors indiqué que le PCQ s’était engagé dans sa plateforme de s’assurer de l’acceptabilité sociale de tous les projets que cette formation politique désire réaliser.

Cependant, la passe d’armes la plus importante de ce segment du débat est survenue lors des échanges entre M. Tardif et Stéphanie Lachance, la députée sortante de Bellechasse. La candidate caquiste en a profité pour demander à son adversaire conservateur de revenir sur des propos qu’il a tenus sur le projet il y a quelques années.

«Vous vous présentez maintenant comme un fervent défenseur du troisième lien. En 2018, vous vous interrogiez sur les impacts du troisième lien. M. Tardif, est-il vrai qu’avec votre projet de pont, vous devrez exproprier de bonnes terres agricoles et des propriétés sur la Rive-Sud et sur l’île d’Orléans? En avez-vous parlé aux intervenants bellechassois? Qu’est-ce que vous dites à nos citoyens qui se battent pour notre patrimoine? Qu’est-ce que vous dites à nos élus et nos citoyens qui attendent (ce lien) depuis trop longtemps? Vous proposez un retour à la case départ», a lancé Mme Lachance.

«Notre projet sera réalisé sur des terres déjà dézonées, sous l’emprise de Hydro-Québec. Ce lien n’aura qu’une voie dans chaque direction et avec un accotement. Les camions transportant des matières dangereuses pourront emprunter notre pont, ce qui est impossible dans un tunnel. Notre projet se réalisera deux fois plus rapidement que votre tunnel et il coûtera deux fois moins cher», a rétorqué M. Tardif.

Plus tôt, le candidat conservateur était pour sa part revenu sur l’absence d’études au gouvernement du Québec sur le projet de tunnel Québec-Lévis désiré par la CAQ. «J’aimerais Mme Lachance que vous nous parliez des données de construction techniques du tunnel. Particulièrement en ce qui concerne le substrat de schiste de la rive sud, du sol précambrien de la rive nord et de la faille de Logan», a-t-il affirmé.

«Les études seront dévoilées au début de 2023. Vous me paraissez avoir des données scientifiques senties. Je suis quand même surprise parce que normalement, vous ne faites pas dans les données chiffrées et les données senties. Les études sont en cours. Des forages sont en cours pour étudier le sol du fleuve dans le tracé du tunnel et tout se déroule bien», a répliqué Mme Lachance.

Autres prises de bec

D’ailleurs, lors des trois autres thèmes du débat, Stéphanie Lachance a profité de chaque question qu’elle pouvait poser pour s’en prendre à Michel Tardif. À ces occasions, la députée sortante et candidate caquiste a soutenu que son adversaire conservateur ne proposait que des idées, qu’il n’avait aucun engagement chiffré ou précis pour s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre, atténuer rapidement les effets de l’inflation ou décentraliser les services de santé offerts dans Bellechasse. 

Le candidat du PCQ a argué que cela était faux, rappelant notamment la promesse de son parti de suspendre la taxe de vente du Québec (TVQ) sur l’essence et son désir de voir les médecins du CLSC «faire la tournée des résidences pour aînés».

Si d’autres pointes ont été lancées entre eux, les quatre candidats qui ont participé au débat ont cependant profité de ces thèmes pour présenter leurs engagements respectifs, étant tous d'accord qu'il faut favoriser l’arrivée de nouveaux travailleurs dans Bellechasse, améliorer la situation financière des Bellechassois face à l’inflation et décentraliser les services de santé dans le comté.

Le débat présenté sur les ondes de Passion FM peut être écouté au passion-fm.com/podcast/debat-des-candidats-de-bellechasse-2022/. Notons finalement qu’indisponible à ce moment, le candidat de Québec solidaire dans Bellechasse, Jérôme D’Auteuil Sirois, n’a pas pris part à la joute oratoire.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.

Vieux-Lévis : la fermeture temporaire de la succursale de Chocolats Favoris devancée

Chocolats Favoris a annoncé, le 20 septembre, qu'elle devance la fermeture temporaire de sa succursale de l'avenue Bégin, de façon préventive et qui est effective depuis hier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 7 septembre 2022

Le Groupe Maurice a un nouveau président et chef de la direction : Alain Champagne (1re photo).