Martine Biron accompagnée de membres de son équipe, Hubert Laprise et Annie Quesnel. - Photo : Alexandre Bellemare

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, souhaite rehausser la qualité de vie déjà mise de l’avant de ses concitoyens si elle est élue, le 3 octobre prochain. Santé, places en garderie, sécurité routière et installations du parc des Chutes-de-la-Chaudière font partie des sujets de ses promesses qu’elle a présentées, le 22 octobre dernier.

C’est à la suite de son travail et ses rencontres sur le terrain que la caquiste a décidé de mettre de l’avant l’aspect de la qualité de vie dans les Chutes-de-la-Chaudière. À ses yeux, la question de la santé est importante pour les citoyens du comté qu’elle souhaite représenter à l’Assemblée nationale.

«Je me rends compte que les gens veulent vivre ici et veulent des services ici, ils ne veulent pas traverser le pont pour obtenir des services», soutient-elle.

D’abord, Mme Biron souhaite que les Chutes-de-la-Chaudière obtiennent leur part dans les investissements destinés au support des soins à domicile.

«L’hôpital à la maison, c’est un engagement important. Les personnes accompagnées veulent être traitées et restées le plus longtemps possible à la maison. […] Si on peut aider les gens à être soignés adéquatement à la maison, ça aidera également à désengorger les hôpitaux», explique la candidate de la CAQ.

Également, la caquiste désire que le Centre Paul-Gilbert puisse offrir encore plus de services, elle qui qualifie cette installation comme étant la «perle des Chutes-de-la-Chaudière».

«On souhaite que le Centre Paul-Gilbert prenne de l’expansion. La clinique de l’œil ouvrira bientôt, on aimerait la ramener proche du centre et que d’autres cliniques externes, comme en oto-rhino-laryngologie (ORL) ou cardiologie, puissent s’installer autour pour en faire un grand complexe (hospitalier) encore plus efficace», indique-t-elle.

Cette expansion pourrait aider à désengorger l’Hôtel-Dieu de Lévis et ainsi réduire l’attente dans le cadre d’interventions médicales.

Traverse piétonnière sur la route 132 et places en garderie

Une priorité que Martine Biron aura dans la mire si elle est élue sera le projet de traverse piétonnière sur la route 132 dans le secteur du Village Saint-Nicolas. Déjà, le ministère des Transports du Québec travaille sur le projet, a rappelé la candidate. Afin d’aller de l’avant dans ce dernier, la Ville de Lévis devra réaliser la construction de trottoirs dans ce secteur et Mme Biron soutient que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, lui a assuré qu’il allait y voir.

«Si on peut permettre aux citoyens de traverser en toute sécurité, ce sera déjà un premier pas (dans la bonne direction). Ensuite, on ira vers la prochaine étape, c’est-à-dire de mettre (le projet) dans le collimateur et de réaliser un boulevard urbain», exprime la caquiste.

De plus, elle tient à indiquer que 187 places en garderie ont été ajoutées dans la circonscription au cours du dernier mandat et que 218 sont en réalisation. Un enjeu sur lequel la politicienne souhaite se pencher est celui des places pour poupons qui sont plus rares dans les garderies. Elle veut explorer les solutions possibles afin d’améliorer cette situation.

Aussi, Mme Biron mise sur la modernisation déjà entamée du chalet d’accueil situé au parc des Chutes-de-la-Chaudière afin de le rendre au goût du jour. Elle souhaite que le parc, déjà très populaire, soit encore plus attrayant et accessible autant pour la population du secteur que pour les touristes.

Au cours de sa campagne électorale, la candidate caquiste a constaté la qualité des services et organismes communautaires sur le territoire qu’elle souhaite représenter. Elle croit que ce tissu social ajoute énormément à la qualité de vie des résidents de la circonscription et que cet esprit d’entraide est omniprésent dans les Chutes-de-la-Chaudière.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Un arbitre lévisien atteint la LHJMQ

Originaire de l’Outaouais, le Lévisien Mathieu Boudreau a obtenu un poste d’arbitre au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a annoncé cette organisation, le 11 août dernier. Celui qui a effectué ses premiers pas au sein de Hockey Gaspésie-Les Îles en 2012 a atteint un de ses objectifs dans sa jeune carrière d’arbitre.

Le Bazar de la Maison de la famille Rive-Sud enfin de retour

Après deux ans d’absence, Le Bazar de Lévis de la Maison de la famille Rive-Sud sera de retour le 22 et 23 octobre. L’événement prendra place pour une première fois à l’École Pointe-Lévy.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.