L’autrice jeunesse lévisienne, Marie-Ève Larochelle, a toujours eu les sorcières parmi ses personnages de livre préférés. �Photos : Courtoisie

Écrire des livres pour les enfants, c’était son rêve de petite fille. L’autrice jeunesse de Lévis, Marie-Ève Larochelle, publie deux premiers livres Qui a dit que les sorcières mangeaient les enfants avec des betteraves? et Souris, madame Rabougrie! aux Éditions de la Francophonie.

Elle a passé son enfance à inventer des histoires. «Aussitôt que j’ai appris à écrire à l’âge de sept ans, j’ai commencé à écrire des histoires. À Noël et aux anniversaires, tout le monde recevait mes petits livres. Ça a débuté là», raconte Marie-Ève Larochelle.

Ses créations, elle les conserve précieusement dans des boîtes, se demandant un jour ce que tous ces récits deviendraient. Quand, petite, les gens lui demandent comment elle se voit plus tard, elle leur répond toujours qu’elle aimerait écrire des livres pour les enfants.

«Quand j’ai eu des enfants, il y a eu un déclic.  Alors, l’idée de recommencer à écrire a à nouveau germé dans ma tête. Mon rêve de petite fille est remonté à la surface», partage l’autrice.

Marie-Ève Larochelle aime les personnages colorés, amusants, extravertis aussi. Dans toutes ses histoires, son but est d’amuser l’enfant, mais aussi de le faire se questionner sur différents sujets. «Je veux que mes histoires suscitent des rires, des émotions, des discussions. Je veux que ça aille plus loin. Je veux que mes histoires touchent les cœurs, un cœur à la fois.»

L’autrice souhaite ainsi amener une discussion et une réflexion. «Il y a beaucoup de sujets qui sont importants d’aborder avec les enfants. Après, on peut en discuter et leur demander : ‘‘Toi, comment tu as vu ça dans l’histoire? Comment tu penses que le personnage aurait pu agir? Qu’est-ce que tu aurais fait à sa place?’’»

Petite, un de ses personnages préférés était la sorcière. «J’écrivais beaucoup de livres avec des sorcières. Alors, quand j’ai recommencé à écrire, je suis retournée chercher les personnages que mon cœur d’enfant appelait.» Alors, c’est tout naturellement que Marie-Ève Larochelle a créé la série Le monde coloré d’Adéline qui met en vedette une sorcière. Le premier tome Qui a dit que les sorcières mangeaient les enfants avec des betteraves? invite les jeunes lecteurs à ne pas porter de jugement trop vite envers les gens.

«J’explique l’importance de la diversité, corporelle, mais aussi dans les traits de personnalité. Être différent, c’est ce qui est beau. Avec la sorcière, j’explique qu’il ne faut pas toujours se fier à ce que les gens racontent ni à la première impression. Il faut aller voir plus loin.»

Son autre livre, Souris, madame Rabougrie raconte l’histoire de deux petites souris qui essaient de mettre un peu de soleil et de sourire, chez madame Rabougrie, une femme triste. «On ne sait pas tout son bagage, mais on sait qu’elle a vécu des choses difficiles et qu’elle n’a pas toujours eu des ‘‘Je t’aime’’. Cet ouvrage, c’est pour montrer aux gens l’importance des petites attentions.»

Maintenant que «le robinet est ouvert», Marie-Ève Larochelle déborde d’idées pour de nouveaux livres. «J’espère de tout cœur que mes livres vont faire leur petit bout de chemin et continuer à publier, surtout à m’amuser. J’espère que ça fera une petite différence dans le cœur des gens.»

Les textes de Marie-Ève Larochelle sont accompagnés des illustrations de la Lévisienne Sara-Kim Laflamme. «Elle est très talentueuse et elle fait des dessins magnifiques. En plus, elle connaît très bien le monde des enfants puisqu’elle est éducatrice dans le service de garde de mon garçon», conclut l’autrice.

Un lancement familial avec des activités et en présence de l’autrice et l’illustratrice se tiendra le 2 octobre, de 10h30 à 13h30, au Café la Mosaïque, situé au 5727 rue Saint-Louis, à Lévis. Les livres sont disponibles au      www.marieevelarochelle.com.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.

Vieux-Lévis : la fermeture temporaire de la succursale de Chocolats Favoris devancée

Chocolats Favoris a annoncé, le 20 septembre, qu'elle devance la fermeture temporaire de sa succursale de l'avenue Bégin, de façon préventive et qui est effective depuis hier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 7 septembre 2022

Le Groupe Maurice a un nouveau président et chef de la direction : Alain Champagne (1re photo).