Lors de Jouer pour la paix, les élèves de l’École Pointe-Lévy ont pu jouer à des jeux vidéos ou chanter afin de récolter des sous pour une famille ukrainienne qui arrivera bientôt à Lévis.� Photo : Marie-Ève Groleau

Les élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) de l’École Pointe-Lévy ont organisé une collecte de fonds au profit d’une famille ukrainienne qui arrivera bientôt à Lévis. Grâce à Jouer pour la paix, un montant de 6 000 $ a été amassé lors de la journée spéciale du 18 novembre dernier.

«Dans le contexte de la guerre en Ukraine qui sévit depuis huit mois, les élèves ont organisé une activité de financement et ont établi de donner 40 $ pour avoir le droit de jouer pendant cette journée qui s’est déroulée dans l’auditorium. Ils ont d’emblée pensé que le jeu les unis avec les Ukrainiens et des comités d’élèves ont été supervisé par un enseignant de chaque niveau. De pair avec l’organisme Ensemble pour l’Ukraine-Lévis, les dons serviront à favoriser le nouveau départ d’une famille ukrainienne qui arrive en décembre à Lévis», a expliqué l’un des enseignants responsables du PEI à l’école secondaire du quartier Lévis, Marc Fillion.

Lors de Jouer pour la paix, les élèves participants ont pu jouer des parties des jeux vidéos Mario Kart et Just Dance ainsi que pousser la chansonnette au karaoké. Les élèves du PEI, qui ont comme volet à leur programme d’études la sensibilisation internationale, ont également invité sur l’heure du midi, tous les élèves de l’école à participer aux jeux. Ceux-ci devaient donner 1 $ pour pouvoir s’amuser tout en soutenant la cause choisie par les élèves du PEI.

Rappelons qu’avant la pandémie, l’une des traditions de ce programme offert à l’École Pointe-Lévy était l’organisation d’activités de financement comme le Dansothon ou le Vélothon qui se sont déroulés dans la communauté, notamment aux Galeries Chagnon.

Les divers projets qui ont vu le jour grâce aux sous récoltés par les élèves de l’école lévisien ont permis la construction et l’entretien d’une école au Burkina Faso, ainsi qu’une aide à un orphelinat en Roumanie.

Coup de pouce apprécié

Présente lors de Jouer pour la paix, l’une des représentantes de l’organisme Ensemble pour l’Ukraine-Lévis s’est d’ailleurs réjouie du soutien financier offert par les élèves à la famille ukrainienne qui a fui son pays ravagé par l’invasion russe.

«Ce qui est intéressant, c’est que je vais faire un suivi avec les élèves après l’arrivée de la famille ukrainienne, après que nous ayons abordé ensemble en classe les défis que doivent traverser ces familles», a partagé Line Painchaud, anciennement animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire en milieu scolaire à l’École Pointe-Lévy.

Les plus lus

Incendie mortel à Lévis

Un aîné de 88 ans est décédé à la suite d'un incendie survenu dans une maison du quartier Lévis, en fin de journée mercredi.

Vivre la magie de Noël à Pintendre

Bien connu dans la région pour ses sapins et ses décorations de Noël disponibles dans les quincailleries, Sapins Goupil bonifie cette année sa gamme de services en vue du temps des Fêtes. Grâce à son nouveau village de Noël, les gens de la région pourront s’imprégner de l’ambiance de la fête familiale tout en pouvant aller couper eux-mêmes leur sapin chez le producteur établi à Pintendre.

Des vestiges lévisiens à Sainte-Claire

Depuis près de 70 ans, une partie de l’histoire de Lévis se retrouve dans un édifice commercial de Sainte-Claire, dans Bellechasse. Depuis les années 50, des anciennes pièces du pont Garneau, qui permettait d’enjamber la rivière Chaudière près de la marina de Saint-Romuald, font partie de la structure du bâtiment qui abrite les activités d’Isolation Morin et Jos Morin.

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

PREM 2023 : 24 nouveaux médecins de famille en Chaudière-Appalaches

C’est en septembre dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilait les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour la prochaine année. En Chaudière-Appalaches, ce sont 24 nouveaux médecins de famille, dont 16 nouveaux facturants et 8 déjà en pratique, qui viendront prêter main-forte au système de santé régional.

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Une première victoire pour Dubreuil

Le patineur de vitesse longue piste lévisien, Laurent Dubreuil, prenait part aux épreuves du 500 mètres, 1 000 mètres et sprint par équipe à Heerenveen, aux Pays-Bas, dans le cadre du circuit de la Coupe du monde, qui se déroulait du 18 au 20 novembre derniers. Bien qu’il ait joué de malchance à l’épreuve du 1 000 mètres, le Lévisien s’est bien repris et a remporté l’or au 500 mètres.

Problèmes d’eau au Domaine Val-des-Bois : les résidents devront quitter d’ici la fin 2024

En raison de problématiques reliées aux infrastructures d’eaux potable et usée, les 14 maisons mobiles du Domaine Val-des-Bois devront être expropriées d’ici la fin 2024. À bout de solutions, la Ville de Lévis a présenté cette «difficile» décision aux résidents du parc de maisons mobiles lévisiens et s’engage à acquérir les terrains ainsi que fournir de l’aide financière et psychologique à ces fam...

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 16 novembre 2022

Lors du Gala des Fidéides 2022 organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, le Groupe Boucher Sports a remporté le prix dans la catégorie Commerce de détail et e-commerce ainsi que le prestigieux prix « Moyenne-grande Entreprise de l’année. Bravo à Martin Boucher, un entrepreneur lévisien, et à toute son équipe pour cette autre belle réussite. (1ere photo)