CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) a lancé, le 5 avril, une nouvelle charge contre le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, à propos du Chantier Davie. Une nouvelle fois, la centrale syndicale représentant les travailleurs de l'entreprise lévisienne demande à Ottawa d'accorder des contrats maritimes fédéraux au chantier de Lauzon afin de relancer ses activités.

La présidente du Conseil central régional, Ann Gingras, a fait savoir qu'elle était «sidérée d’apprendre que la Garde côtière canadienne a des fonds de plus de 7 milliards pour renouveler sa flotte de navires, mais que les négociations avec le chantier Davie ne portaient toujours que sur la réfection de quatre brise-glaces».

«Le Canada a des besoins, la garde côtière a l’argent, le chantier Davie a l’expertise, qu’attend Justin Trudeau? Il y a trois mois, le premier ministre a annoncé le début de négociations entre le chantier Davie et la garde côtière pour la réfection de quatre brise-glaces. Aujourd’hui, alors qu’il est de retour dans la région pour une rencontre préparatoire au G7, ce serait le bon moment pour aller de l’avant et faire une annonce significative pour l’avenir de la Davie», a déclaré Mme Gingras.

Selon la CSN, ce geste permettrait de ramener au boulot plusieurs travailleurs de Davie, qui ont été mis à pied à la fin de l'année dernière puisque le chantier maritime avait moins de contrats.

«Concrètement, les deux autres chantiers canadiens sont déjà gavés et ne peuvent pas livrer la marchandise avant de nombreuses années alors qu’il y a au Québec un chantier qui pourrait se mettre immédiatement à l’ouvrage. Je rappelle que plus de 400 travailleuses et travailleurs de la Davie sont en chômage depuis le mois de novembre et attendent un geste concret du gouvernement fédéral», a affirmé Ann Gingras.

Du même souffle, elle a une nouvelle fois tapé sur le clou de «l'injustice» que vit le Québec dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale.

«Le Québec a reçu moins de 1 % des contrats fédéraux, c’est une injustice qu’il faut corriger. Le renouvèlement de la flotte de la Garde côtière canadienne ne fait pas partie de la Stratégie nationale de construction navale. Il y aurait là, une façon simple et rapide de corriger l’injustice faite aux travailleuses et aux travailleurs de la Davie, à la grande région de Québec ainsi qu’au Québec dans son ensemble», a conclu la présidente du Conseil central Québec-Chaudière-Appalaches.

 

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Le maire de Lévis exige des excuses d'Alexandre Turgeon

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Transport scolaire des PALS : une décision qui ne fait pas l’unanimité

Les parents des élèves aux Programmes arts-langues-sports (PALS) de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) des secteurs Lauzon, Saint-David, Saint-Romuald et Breakeyville, ont appris, trois semaines avant la rentrée, qu’à partir de cette année, le transport scolaire adapté aux élèves qui traînent leur bagage hors norme, comme l'équipement sportif, ira chercher leur enfant à un point de chut...

Une deuxième classe de maternelle 4 ans à Lévis

Trois nouvelles classes de maternelle 4 ans ont été ajoutées sur le territoire de la Commission scolaire des Navigateurs, dont une à l’École Charles-Rodrigue à Lévis, portant leur nombre à quatre.

La Chambre de commerce de Lévis a un nouveau président

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a tenu son assemblée générale, le 11 septembre. En plus du bilan, des bons coups de l’année écoulée et des enjeux à venir, les nouveaux membres de son conseil d’administration ont été désignés.

Davie : Blaney déplore les «shows de boucane libéraux»

Le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) dans ce comté lors des prochaines élections, Steven Blaney, a critiqué, le 22 août, les «annonces préélectorales» du gouvernement libéral au profit de Chantier Davie qui ne résultent pas en l’octroi de contrats immédiats. Pour ce faire, l’élu lévisien s’en est pris à la décision d’Ottawa «de perm...