Antoine Vermette avait attiré une importante foule lorsqu’il a amené la coupe Stanley à Saint-Agapit. CRÉDIT : ARCHIVES

L’attaquant originaire de Saint-Agapit et ancien élève du Collège de Lévis entre 1994 et 1998, Antoine Vermette, a annoncé, le 31 janvier, sa retraite officielle du hockey professionnel, après une carrière de 14 saisons dans la Ligue nationale de hockey.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

«Enfant, je rêvais d'avoir la chance d'évoluer dans la meilleure ligue au monde de mon sport favori. Plusieurs années plus tard, me voilà qui annonce officiellement ma retraite de la Ligue nationale de hockey. Quel privilège! Je suis immensément reconnaissant pour toutes ces belles années ponctuées de moments mémorables que je chérirai à jamais. Le hockey a été pour moi un formidable véhicule d'enseignement de valeurs de dépassement de soi, de discipline, de persévérance et de respect», a-t-il fait savoir, par voie de communiqué.

À 36 ans, Antoine Vermette a joué 1 046 matchs dans la LNH, inscrit 228 buts et récolté 515 points. La campagne 2014-2015 lui a permis de mettre la main sur la convoitée coupe Stanley, avec les Blackhawks de Chicago. 

Lors de sa dernière saison, Vermette endossait les couleurs des Ducks d’Anaheim. En 64 parties, il a trouvé le fond du filet 8 fois et amassé autant de mentions d’aide.

Antoine Vermette, 55e choix au repêchage de 2000, a été signé par les Sénateurs d’Ottawa. Il a porté l’uniforme de la formation canadienne de 2003 à 2008. Par la suite, il a joué pour les Blue Jackets de Colombus, les Coyotes de l’Arizona, les Blackhawks de Chicago. Le hockeyeur a complété sa carrière professionnelle en Californie, avec les Ducks.

Le jeune retraité n’a pas manqué de remercier ses anciens coéquipiers qui lui ont permis de devenir un meilleur joueur.

«Partager mon quotidien avec des coéquipiers favorise des rapprochements et contribue à forger des amitiés qui perdurent pendant des années, bien au-delà des victoires et des défaites. Tous ces joueurs que j'ai côtoyés offrent un enrichissement qui n'est pas quantifiable, élevant le sport au-dessus de simples statistiques.»

Cette fin de carrière lui permettra de consacrer plus de temps à sa famille. «C’est avec un regard enthousiaste que je me tourne résolument vers l’avenir. Je ressens une profonde joie à l’idée de pouvoir passer plus de temps avec mes proches, mon épouse et mes enfants», a-t-il conclu.

Les plus lus

Une première québécoise à Lévis

En septembre, Lévis sera l’hôte du premier festival au Québec ayant pour thème l’autosuffisance alimentaire, le Festival d’autosuffisance alimentaire du Peuplier.

Déferlante de bombes pour Sean Paul au Festivent

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

La Ville en a assez des retards dans la collecte de déchets

Bien au fait des longs retards quant à la collecte de déchets domestiques sur son territoire, la Ville de Lévis a pris action en officialisant son mécontentement par voie de communiqué, le 16 août dernier. Jusqu’à maintenant le fournisseur responsable de la collecte, Sani-Terre Environnement, a reçu plus de 16 000 $ en amendes par la Ville.

Le viaduc de Saint-Rédempteur enfin ouvert

La nouvelle infrastructure routière reliant maintenant Saint-Rédempteur et Saint-Nicolas, qui était attendue depuis plus de 30 ans par la population, devrait permettre aux automobilistes de passer moins de temps sur la route.

Le Festivent s’agrandit pour accueillir plus de monde

Le Festivent a dévoilé une nouvelle scénographie pour sa scène principale. Sur le deuxième site, la superficie d’accueil a été doublée. Le festival lévisien se tiendra du 31 juillet au 4 août.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Se payer un rêve de jeunesse pour une bonne cause

Le Pro-Am Gagné-Bergeron est cette joute de hockey où une vingtaine de joueurs amateurs auront l’opportunité de partager la glace avec une vingtaine de joueurs professionnels afin d’amasser des fonds pour Le Pignon Bleu, Leucan, la Fondation Philippe Boucher, la Fondation Maurice Tanguay et la Fondation Simple Plan. L’événement se déroulera au Centre Vidéotron, à Québec, le 8 août prochain. Joël A...

Lévis obtient le financement pour son transport collectif

Le projet de transport collectif de Lévis ira de l’avant avec l’octroi du financement pour sa réalisation par les gouvernements canadien et québécois. À terme, 4,5 km de voies seront aménagés sur le boulevard Guillaume-Couture.